Gobekli Tepe : le tout premier temple ?

Le forum dédié à la Préhistoire, tout ce qui concerne l'avant Histoire, l'Homme du Paléolithique, l'art pariétal, les outils lithiques, les mammouths...
Répondre
Avatar du membre
Epaminondas
Paysan
Messages : 49
Enregistré le : 28 avr. 2017, 08:44
Localisation : Nanterre

Gobekli Tepe : le tout premier temple ?

Message par Epaminondas » 01 juin 2017, 07:00

Göbekli Tepe (Պորտասար Bordasar/Portasar en arménien, Girî bi navkê mendixka en kurde) est un site archéologique occupé de la fin du Mésolithique (voir Khiamien) au début du Néolithique (plus précisément le Néolithique précéramique A). Il est situé au sud-est de l’Anatolie, région de l’actuelle Turquie située près de la frontière avec la Syrie. Au sud-ouest se trouve la ville de Şanlıurfa. Le toponyme turc Göbekli tepe signifie « Colline au nombril », en référence à sa forme.

Le site cumule plusieurs caractéristiques inédites à son époque et faisant l’objet de diverses interprétations :

Le substrat est une butte artificielle haute de 15 mètres et ayant un diamètre de 300 mètres ; elle est située à une vingtaine de kilomètres au nord-est de la ville turque de Şanlıurfa (ou Urfa), l'ancienne Édesse (ou Orhay ou Erekh). Cette butte est située sur le point culminant d’une colline allongée. Le sommet de la colline est un point de vue qui permet d’observer un vaste territoire : on peut y voir les monts Taurus et Karacadağ au nord et à l’est, et, au sud, la vallée de Harran, qui s’étend jusqu’en Syrie. Seule la vue ouest est restreinte par les montagnes avoisinantes. La zone aménagée par l’homme serait de 300 à 500 m2.

Les plus anciennes parties documentées datent du milieu du Xe millénaire av. J.-C., ce qui en fait le plus ancien ensemble d’architecture monumentale en pierre jamais découvert.

Ceux qui l’ont bâti étaient des chasseurs-cueilleurs, les animaux, le chien mis à part, n’étant pas encore domestiqués (toutes les représentations animales se réfèrent à des bêtes sauvages). Il a probablement fallu plusieurs centaines d’hommes pour le construire et les travaux auraient duré de trois à cinq siècles

Les archéologues Selahattin Güler, Cihat Kürkçüoğlu et Mehmet Özbek dans Sıra gecesi (« L'école de la nature ») suggèrent que, sans nécessairement être sacré, le site a pu être un lieu de rencontre et de palabres entre clans, peut-être pour se répartir les territoires de cueillette et chasse, et qu’il contribua à l’émergence de l’art totémique, les représentants de chaque clan siégeant dans des enceintes circulaires autour d’un monolithe représentant leur animal-fétiche. Selon Klaus Schmidt, l’archéologue qui a fouillé le site de 1994 à 2014, les enceintes « symbolisent des assemblées humaines, et les pierres levées, disposées en cercle, représentent des personnages stylisés ».

Enfin, même si la domestication n’aura lieu que mille cinq cents ans plus tard (au Néolithique précéramique B), et si les graminées récoltées sont encore de type sauvage, le site a dû, selon Klaus Schmidt, jouer un rôle important dans le passage d’une société de chasseurs-cueilleurs à une société agricole et aussi être le lieu d'une « révolution religieuse », hypothèse déjà formulée par Jacques Cauvin avant sa découverte.

Quoi qu’il en soit, la civilisation mégalithique à l’origine de ces constructions est encore très mal connue, et le site semble avoir été abandonné en 8000 av. J.-C., puis volontairement enfoui au Néolithique précéramique B, lors de la domestication.

Documentaire de National Geographic :

https://www.youtube.com/watch?v=NhhaRd-a8LU

Il y a eu clairement un avant et un après la découverte de ce site dans notre conception de l'histoire de l'humanité. On touche là aussi à du primitif, vraiment. Mystérieux, envoûtant.
"En temps de guerre la loi se tait".
Cicéron
"Il est bon que la guerre soit terrible, sans cela nous ne pourrions plus nous en passer".
Robert E. Lee.

Hammer
Generalissimo
Messages : 793
Enregistré le : 07 mars 2012, 00:25

Gobekli Tepe : le tout premier temple ?

Message par Hammer » 15 juin 2017, 16:49

Merci du partage je ne connaissais pas ce lieu.

C'est vrai qu'il est extraordinaire de part la manière dont les hommes de cette ère là l'ont "aménagé". Je serai particulièrement intéressé de savoir quels genres de croyances ou de Dieux ils avaient foi.

On a pas énormement de choses sur ce sujet mais c'est super intéressant. En plus l'endroit devait représenter beaucoup pour eux, car l'air de rien, de 300 à 500 m² c'est pas rien ..

Avatar du membre
Epaminondas
Paysan
Messages : 49
Enregistré le : 28 avr. 2017, 08:44
Localisation : Nanterre

Gobekli Tepe : le tout premier temple ?

Message par Epaminondas » 15 juin 2017, 19:26

Quelque chose entre l'animisme/chamanisme et les premiers dieux anthropomorphiques.

Si l'évolution de la spiritualité humaine t'intéresse, Frédéric Lenoir a écrit un petit libre au format poche remarquable : "Petit traité d'histoire des religions". C'est sans parti pris.

Cela traite uniquement de l'évolution des spiritualités humaines depuis le tout début. Et apparemment la toute première croyance humaine c'est la possibilité d'une vie après la mort, on a retrouver des sites d'inhumation (ce qui déjà était un progrès, on ne laissait plus les corps morts dans la nature pour nourrir les bêtes sauvages sans plus de respect) avec des adjonctions sur les corps de poudre d'ocre et d'autres substance, là ou l'on commence a montrer du respect pour le corps du mort. Et si on commence à traité le corps du mort avec respect... c'est qu'on se dit que la mort du corps n'est peut être pas la fin définitive de l'être perdu. Ca a commencé comme ça. Mais il est sûre que les chasseurs-ceuilleurs de Gobekli Tepe ont obligés nos archéologue a revoir totalement l'évolution de la société humaine.

Il y a aussi un certain nombre d'autre site ou objets très dérangeants pour l'archéologie officielle qui refuse purement et simplement d'en parler et de les voir et fait son possible pour décrédibiliser tout ceux qui font mine de s'y intéressé. L'Histoire qu'on nous apprends n'est pas forcément celle qui s'est vraiment déroulée.
Il y en aurait de bien bonnes à raconter là dessus crois moi. (Je parles pas d'E.T. faut pas pousser, juste d'histoire purement humano-humaine).
"En temps de guerre la loi se tait".
Cicéron
"Il est bon que la guerre soit terrible, sans cela nous ne pourrions plus nous en passer".
Robert E. Lee.

Hammer
Generalissimo
Messages : 793
Enregistré le : 07 mars 2012, 00:25

Gobekli Tepe : le tout premier temple ?

Message par Hammer » 19 juin 2017, 21:34

C'est vrai que cela m'intéresse mais surtout d'un point de vue "scientifique".

Car il est toujours important de voir les évolutions de cette spiritualité, car si c'est le cas (ce qui semble être vrai), cela induit un changement d'un point de vue (biologique, psychologique, un peu de tout ?).

Le fait de chercher à comprendre ces évolutions et de quelles manières elles se sont faites peut être très prolifiques.

Tu dis,
Il y a aussi un certain nombre d'autre site ou objets très dérangeants pour l'archéologie officielle qui refuse purement et simplement d'en parler et de les voir et fait son possible pour décrédibiliser tout ceux qui font mine de s'y intéressé. L'Histoire qu'on nous apprends n'est pas forcément celle qui s'est vraiment déroulée.
Il y en aurait de bien bonnes à raconter là dessus crois moi. (Je parles pas d'E.T. faut pas pousser, juste d'histoire purement humano-humaine).
De quels sites par exemple ?

Avatar du membre
Brasidas
Petite bourgeoisie
Messages : 209
Enregistré le : 03 juil. 2015, 19:11

Gobekli Tepe : le tout premier temple ?

Message par Brasidas » 19 juin 2017, 22:54

Je me permets de devancer Epaminondas et te montrer des sites "dérangeants" :

- Le site englouti de yonaguni où on retrouve, il semblerait, des énormes constructions notamment une en forme de tortue. Énormément de débats autour de ce site.

- Angkor Vat où on peut voir une sorte de stégosaure : Image

Un objet dérangeant : la carte de Piri Reis réalisé en 1519 montrant les côtes de l'Amérique du sud qui ne sera découverte que bien plus tard ou encore celle de Mercator datant de 1569 montrant l'Antarctique alors qu'elle ne fut officiellement découvert qu'en 1820 :

Image

Image

Je fais volontairement du rentre dedans, ces lieux et artefacts amènent à se poser des questions. Certains qui ne veulent pas remettre en cause des certitudes historiques diront pour se moquer que c'est un complot extra terrestre où je ne sais quoi ^^ Ces éléments sont sujets à de violents débats de part et d'autres, alors qu'une enquête de terrain approfondi sans œillères permettrait de vérifier et d'amener certaines hypothèses ou tout simplement établir que c'est un fake.
"Les Spartiates ne s’inquiètent pas de savoir combien sont les ennemis, mais seulement où ils sont !" Cléomène III

Avatar du membre
Epaminondas
Paysan
Messages : 49
Enregistré le : 28 avr. 2017, 08:44
Localisation : Nanterre

Gobekli Tepe : le tout premier temple ?

Message par Epaminondas » 21 juin 2017, 07:32

Il semblerait que les cartes de Piri Reis soient des faux mais ce n'est pas clair.

Tu as cas célèbres : la machine d'Antycithère. Là cela reste raisonnable, mais on ne sait pas qui l'a imaginé ni réalisé. Les mathématiciens grecs de l'époque n'étaient pas des ingénieures ou des artisans, c'étaient des penseurs. Donc il a fallut qu'un forgeron réalise cet objet, qui ? Quand ? Dans quel but et à la demande de qui ? On ne sait pas.

Après tu as la datation du Sphynx de Gizeh.
Les égyptologues l'on plus ou moins daté de l'époque de Mykerinos, arbitrairement. En effet il n'y a pas de moyen de dater la pierre, on peut dater le vivant avec le carbone 14 mais la pierre taillée on n'a pas de moyen direct de dater la taille. On ne peut qu’éventuellement la déduire et supposer par le contexte qu'il y a autour. Hors a coté du Sphynx il y a un temple ou on parle de Mykerinos il me semble alors on a décidé que c'est Mykerinos qu'il l'a fait construire. Et plus personne n'en démord.

Seulement voila, il y a 3 très gros problèmes :

- 1 d'après des expert actuels en ingénierie et en reconstruction faciale médico-légale, le visage actuel du Sphynx n'est pas le visage originel, on l'aurait retaillé à un époque inconnue. Il ressemblait initialement sans doute bien plus à un faciès de félin qu'a celui d'un homme. Pourquoi le retailler complètement ? Qui et quand ?

- 2 on dispose de légendes conservées ou le pharaon Mykerinos affirme avoir fait un songe ou la statue du Sphynx (qui existait donc déjà) lui serait apparu et lui demandant de le déterré , de le désensabler. Mykerinos ayant vu là un message divin il aurait juste déterré la Sphynx. Mais qui l'aurait construit alors ?

- 3 enfin, et là c'est très moche pour la datation officielle : les géologues sont formels, le Sphynx a subit une érosion intensive du au ruissellement par l'eau. Hors cela n'est possible au minimum que sous un climat tropical, hors la civilisation égyptienne n'est apparu que plusieurs millénaires après la disparition du climat tropical dans le delta du nil. Eux n'ont connu que du désertique. Les égyptologues refusent purement et simplement d'en discuter. Et pourtant les données sont là. Alors qui a construit le Sphynx ? Comment ? Pourquoi ? Avec quelles technologies ? Plus généralement les égyptologues nie que les égyptiens aient connu le nombre Pi et ai eu une unité de mesure unifiée comme le "mêtre", hors la grande pyramide de Kheops est bourrée de redondance mathématiques de Pi et d'autres proportions mathématiques et ce ne peut tout simplement pas être un hasard.
Mais si tu remet en cause la version des égyptologues ont t'ignores et on ruine ta réputation en se moquant de toi sans même chercher à débattre. On va même jusqu'a détruire des preuves archéologique compromettantes, des objets "disparaissent".

- 4 : la grande pyramide de Gizeh contient un sarcophage. En pierre. Massif. Dans une pierre terriblement dure. Et pourtant taillée avec une finesse surprenante. Nos outils modernes peine à reproduire cela, il faut des laser industriels. Mais on nous affirme que les égyptiens y sont arrivé juste avec patience en ponçant. De même les égyptiens ont réussi a tailler des statues en andésite (une des pierre les plus dures au monde) pour en faire des visages d'une finesse, d'une beauté et d'une symétrie parfaite en ponçant et sans mathématiques avancées ! Même nos a outils modernes ont du mal. Et on nous dit que la grande pyramide est un tombeau. Hors le sarcophage en son coeur a toujours été vide. Il n'y a jamais eu la moindre momie à notre connaissance. Quand elle fut profanée pour la première fois il y a longtemps, époque musulmane je crois, la place était déjà vide. Des pilleur de tombent ne balayent pas derrière eux. La pièce était rigoureusement et intégralement vide. A l'exception du sarcophage, vide, même pas fermé il me semble, couvercle posé sur le coté. Pourquoi s'emmerder à construire une telle prouesse architecturale sur des décennies, invertir un temps et des richesse pas possible... pour laisser la place vide ! Si c'est bien un tombeau. Mais si ce n'en est pas un, à quoi cela sert ? Pourquoi y a t'il des galerie inclinée vers le ciel pointant dans certaines directions astronomiques précises à des moments clés de l'année ? Et si le sarcophage ne servait pas à abriter une momie, il servait à quoi ?

Et comme la démontré Gobekli Tepe des chasseurs cueilleurs ont été capables sur un temps très long de construire et entretenir un édifice monumental en pierre bien avant les premières villes.

Derniers petit truc et là c'est vraiment dérangeant : Mohenjo Daro.

C'est un coin en Inde, des ruines oubliées longtemps. Un archéologue amateur y a fait des fouilles il y a quelques décennies. Mais comme ce n'est qu'un amateur, qu'il n'a pas forcément suivi le protocole, que personne ne l'avait mandaté et que ses découverte sont bien trop dérangeantes... circulez y a rien a voir !

Qu'a t'il découvert ? En fouillant des strates anciennes du cite il a découvert :
- les reste d'une ancienne cité.
- que cette ancienne cité a visiblement subit une destruction brutale et violente par le feu (au moins).
- que les destructions avaient un épicentre et étaient moindre a mesure que l'on en éloignait.
- il a découvert aussi un certain nombre de squelette humains en vrac et présentant un taux de radioactivité résiduelle anormale.
- il a aussi découvert dans les strates une couche géologique de verre (le verre transparent des vitrine si tu veux) de couleur verte. On obtient cela en exposant du sable à une chaleur infernale. Le seul endroit au monde, en surface ne tout cas, ou il y a un phénomène semblable c'est sur le site de Trinité dans le désert américain, là ou on a fait explosé bombe atomique sur bombe atomique. La chaleur solaire des explosion a vitrifier le sable.
- si l'on traduit les mots "Mohenjo Daro" cela signifie : la colline des morts. Dans la région c'est un lieu qui a mauvaise réputation mais personne ne sait plus pourquoi.
- enfin l'un des plus anciens textes sacré de l'hindouisme, la Bagavad Gita, qui fut traduite pour la première fois par un anglais je crois à la fin du XIXème siècle (donc bien avant que l'humanité sache ce que c'était qu'une explosion atomique), contient un passage surprenant : lors d'une guerre, depuis le ciel, une divinité jette sur une ville une coquille lumineuse qui brûle les hommes et les bêtes et empoisonne tout le monde (flash lumineux, chaleur, radiations). Et pour la petite histoire, Robert Oppenheimer, celui qui est présenté comme le père de la Bombe A, lisait le sanskrit, et il lisait la Baghavade Gita dans le texte, sans traduction. Quelques jours après qu'il ai vu depuis son bunker l'explosion de la première bombe, il aurait cité un passage de la Baghavad Gita en s'identifiant lui même à une divinité hindoue : "Je suis devenu la mort, le destructeur des mondes".

Les indiens ont une conception cyclique de l'histoire, qu'il y ai eu des civilisations comme la nôtre ou plus avancée avant nous sur Terre, humaines j'entends, les dérange moins que nous, Occidentaux qui voyant les choses de manière linéaire, pour nous c'est forcément une fuite en avant vers le progrès, il n'y a jamais eu de retour ne arrière significatif. Hors l'Inde est une des plus vieilles civilisations au monde. Et ses récits religieux sont parmi les plus anciens. La traditions des légendaires "Richi" en Inde est aussi fascinante.

Bienvenue dans le monde de l'histoire non officielle :)

Cela m'a amusé un peu a une époque. Si tu veux vraiment du traitement scientifique, regarde Graham Hancock, il a fait un très gros boulot de rigueur journalistique et scientifique pendant des décennies et il pose des question vraiment très très embarrassantes il est aller sur le terrain et a consulté des chercheurs compétent dans d'autres domaines comme l’ingénieure rie, la climatologie, etc.... Vers la fin il part un peu en sucette mais bon, il a du abandonner ses recherches et finir romancier tant il s'est fait moqué et persécuté par l'establishment archéologique.
"En temps de guerre la loi se tait".
Cicéron
"Il est bon que la guerre soit terrible, sans cela nous ne pourrions plus nous en passer".
Robert E. Lee.

Avatar du membre
Brasidas
Petite bourgeoisie
Messages : 209
Enregistré le : 03 juil. 2015, 19:11

Gobekli Tepe : le tout premier temple ?

Message par Brasidas » 21 juin 2017, 10:04

Merci pour ce témoignage je vois que tu as les même sources que moi ^^ Concernant la carte de Piri Reis as tu un lien ou une source prouvant que c'est un fake ?

J'attends de voir la réaction des autres sur ce que nous venons de dire :p
"Les Spartiates ne s’inquiètent pas de savoir combien sont les ennemis, mais seulement où ils sont !" Cléomène III

Avatar du membre
Epaminondas
Paysan
Messages : 49
Enregistré le : 28 avr. 2017, 08:44
Localisation : Nanterre

Gobekli Tepe : le tout premier temple ?

Message par Epaminondas » 21 juin 2017, 13:00

Je ne me souviens plus pour les sources mais je sais que les Cartes de Piri Reis sont une "branche pourrie" il y a autant d'argument en faveur de leur validité qu'en faveur de l'escroquerie. Il y a des exemples plus fiables comme ceux que j'ai fourni. Je ne sais pas si les Cartes de Piri Reis sont véridique ou non, mais il y a un flou. Même chose d'ailleurs pour les superstructures dans l'océan indien dont tu parles on pourrait trouver des explications naturelles qui tiennent un peu la route. Donc je reste prudent.

Sans tombé dans la "théorie du complot" et "l'histoire secrète" il y a des choses que l'on apprend aux gens à l'école qui sont fausses, ou du moins tellement sommaires qu'elles induisent en erreur. J'en sais quelque chose j'ai enseigné au collège. Le coup des chiffres arabes par exemple, la prétendu "race aryenne", les camps de concentration par exemple sont une invention coloniale britannique, les américains en avaient aussi a partir de 1941 avec leurs citoyens d'origine japonaise par principe de précautions, on ne sait jamais qui était espion ou pas, les premiers a frapper les villes pendant la seconde guerre furent les anglais (par accident) et non les allemands, Hitler a commencé à pilonner Londres en représailles à une "bévue" d'un bombardier britannique et non spontanément. Les Japonais réfléchissaient sérieusement à la capitulation juste avant Hiroshima suite à une proposition américaine mais il y a eu une mauvaise traduction d'un traducteur américain incompétent, la réponse japonaise fut mal comprise et les américains ont cru que les Japonais ne voulaient rien lâcher, et boom, 2 champignons atomiques. De même il semble bien que Pearl Harbor n'était pas une attaque "surprise" et que les Japonais on envoyé peu de temps avant une déclaration de guerre officielle qui s'est mystérieusement égarée... cela avançait bien Roosevelt. Et avant la guerre Churchill entretenait une relation épistolaire plus que compromettante avec Mussolini, c'est pourquoi Mussolini fut tuer par des agents britannique et non lynché par des italiens comme on nous l'a dit.

Plein de petites choses comme ça. Les Russes et la Américains peuvent aussi dire un grand merci à l'Allemagne Nazie pour leurs programmes spatiaux respectifs. Le "monstre" Adolf Hitler a aussi produit une législation de protection des animaux, il aimait beaucoup les chiens et les enfants parait-il (de la bonne "race" évidemment). Les Allemands doivent aussi à Hitler leur réseau autoroutier et les Volkswagen ! Et on doit aussi aux Allemands (a peu prêt en même temps que les anglais) le premier avion a réaction (Messerschmidt Me262 si mes souvenir sont bons, qui enfonçait direct tous les avions de combat de son temps, heureusement que les Allemands à ce moment là n'avaient plus assez de ressources pour en produire beaucoup et les faire voler).

Il y a quelque années j'ai aussi découvert que ce cher Jules César était un sacré menteur, il a fait passé les Gaulois pour des primitif violent alors que ces malheureux avaient une société qui sur certains points dépassaient la république romaine, de plus c'était des alliés de Rome ! Mais Jules avait besoin de succès militaires pour renforcer son prestige alors il a créé un conflit de toute pièce contres des alliés ! La guerre des Gaules est un gros récit de propagande et de réécriture de l'Histoire, d'ailleurs une fois le gros fait Jules a laisser finir le travail de rédaction par un autre.
"En temps de guerre la loi se tait".
Cicéron
"Il est bon que la guerre soit terrible, sans cela nous ne pourrions plus nous en passer".
Robert E. Lee.

Hammer
Generalissimo
Messages : 793
Enregistré le : 07 mars 2012, 00:25

Gobekli Tepe : le tout premier temple ?

Message par Hammer » 27 juin 2017, 16:41

Alors, personnellement, je ne suis pas autant impliqué que vous dans ces recherches.

Je vais donner mon point de vue sur certains points.

Pour le Shynx :

-Son visage qui a été re-modelé. Beaucoup de personnes le savent et ça ne pose pas un problème en soit, la vraie question est par qui ? Comme tu le soulignes. Mais fondamentalement les traits qui l'ont taillé sont tout aussi fins et minutieux que ceux sur la pyramide de Gizeh, des temples de Karnak etc .. Potentiellement, on peut se dire que cela a été fait par un seul et même peuple qui a évolué dans le temps.

Sa raison de "re-taillement" pour être complexe ou très simple. L'histoire regorge de mecs imbus de leurs personnes, jaloux et autres, prêts à défoncer un grand nombre de monuments pour leurs égos. Ce n'est jamais qu'une théorie parmi tant d'autres, je suppose.

Quant aux manières de tailler qui sont particulièrement dures à reproduire, n'oubliez pas qu'il y a peu, on ne savait pas comment pouvait faire marcher de manière efficace un trébuchet. Alors que cette époque est beaucoup plus proche que la nôtre. Avec la technologie, des manières de travailler disparaissent au profit de d'autres. Parce que les besoins changent, parce qu’on a plus besoin de tailler de cette manière, c'est davantage un travail de masse qu'à l'époque etc ...
Dans de nombreuses professions, domaines, des méthodes de travail disparaissent. Je le vois dans le domaine de la reconstitution. Pour la création de pièces qui paraissent simples, des uniformes , cela s'avère beaucoup plus compliqué, car on ne sait plus comment faire. Et cela date juste d'un peu plus de 200 ans.

Mykerinos affirme selon la légende qu'il était là et qu'il fallait le dessabler. Soit, mais ce n’est pas tout le problème des légendes ? Rien ne nous dit qu'elle est vraie. Même si je suis plutôt partisan à dire qu'il y a une partie de vraie dans ces dernières, mais qu'elles ne sont pas aussi spectaculaires que ce que l'on peut attendre.

Pour la datation, je suis à l'université ... pour devenir géologue ! Quant au phénomène de l'érosion, j'y crois, mais tu dis qu'il faut un climat tropical.
Sachant que la position géographique du Sphynx n'a pas réellement bougé ces 50 000 dernières années, les continents n'ont pas des masses bougés aussi. Je dirai qu'il s'agirait d'un changement climatique plus qu'autre chose. Enfin, cela ne va pas à l'encontre de ce que tu dis bien sûr, mais de mon point de vue, je verrai plutôt cela de cette manière.

Pour le reste je ne m'y connais pas assez pour dire quoi que ce soit. Ceci dit, la relation des égyptiens et des maths n'a rien de quelque chose d'inconnu et, justement, l'Égypte est notamment connue pour ça et pour moi, il n'a rien de choquant à dire qu'ils étaient très doués intellectuellement en plusieurs points.

Après, je crois avoir entendu qu'en effet, les Égyptologues étaient plutôt "sectaires".

Pour l'Inde et la manière de dire que cela a été détruit par une sorte d'arme nucléaire, je trouve ça un peu gros. Il y a quelque chose qu'il faut garder à l'esprit. Nous parlons avant tout en amateur, et non en réel archéologue (je crois) et scientifique. Donc pour quelqu'un qui va observer quelque chose en un point A et qui va le retrouver en un point B, il va se dire qu'il s'est passé la même chose.

Dans certains cas c'est vrai dans d'autres, pas du tout. Ça y ressemble, mais les conditions initiales sont bien différentes. C'est ce que je vois énormément dans mes cours en géologie. Cette région que tu parles, et si je ne me trompe pas (et je dis ça de tête) fut un temps frappé par des éruptions volcaniques ayant éjecté des kilomètres cubes de laves. Qui sait, peut-être cela a-t-il pu influé ? Même si j'en doute, car ça date d'il y a bien longtemps.

Je pense que c'est beaucoup plus compliqué que ce que l'on peut trouver sur internet ou sur certains livres, ils ne font que rapporter des choses et n'argumentent pas ou ne détaillent pas grand-chose, car en manque d'arguments concrets.
Les indiens ont une conception cyclique de l'histoire, qu'il y ai eu des civilisations comme la nôtre ou plus avancée avant nous sur Terre, humaines j'entends, les dérange moins que nous, Occidentaux qui voyant les choses de manière linéaire, pour nous c'est forcément une fuite en avant vers le progrès, il n'y a jamais eu de retour ne arrière significatif. Hors l'Inde est une des plus vieilles civilisations au monde. Et ses récits religieux sont parmi les plus anciens. La traditions des légendaires "Richi" en Inde est aussi fascinante.
Ou de croire que les Occidentaux voient les choses de manières linéaires est peut-être aussi une caricature. Car si je te dis que la Bible peut résumer la création de l'Univers et de quelles manières cela s'est passé. En u inscrivant les ordres de grandeur des grands moments de la création de l'Univers depuis le Bigbang, peu y croiraient.

Et pourtant l'écrivain José Rodrigues dos Santos l'aborde dans son livre : "La formule de Dieu" ainsi que la conception cyclique de l'Histoire des Indiens. Je te conseille de le lire.

Mais attention, cela n'est que le fruit de suppositions plus qu'intéressantes, certes, mais ça n'empêche pas qu'elles soient fausses comme plausibles.
J'essaye de rester le plus neutre que possible (si j'arrive à devenir scientifique un jour ! ), car parfois ce que l'on observe va à l'inverse de notre logique (exemple avec Aristote et la gravité).

Répondre

Retourner vers « Préhistoire »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité