Grande femme de l'histoire : Pocahontas

28 avril 2014 par Gallinulus Pinguis | Grande femme de l'histoire | Époque moderne | Chronique

Portrait de Pocahontas, peint de son vivant.Matoaka, Amonute, Rebecca furent les noms qu'elle reçut successivement dans sa vie mais elle est restée dans les mémoires sous le nom de Pocahontas.

La rencontre avec l'homme blanc

Née en actuelle Virginie en 1595 sous le nom Matoaka, signifiant «Petite plume des neiges» elle sera nommée par la suite Amonute. Pocahontas était un surnom qui lui fut donné en raison de sa nature enjouée. La société des Powhatans était profondément patriarcale mais étonnament matrilinéaire. Si la tradition veut que les mères soient éloignées de leurs enfants dès la naissance -ces derniers ne connaissent alors que leur père- l'héritage se transmet toujours par la fille aînée, ou la fille qui la suit en cas de décès mais jamais par les fils, indépendamment de l'ordre de naissance. De ce fait, Pocahontas ne connu pas sa mère mais son père était assurément un chef nommé Wahunsonacok. Ce fut un peuple de fermiers et de chasseurs, ils cultivaient le maïs et chassaient le daim avec des arcs ou des lances. Ils pêchaient également. Leurs maisons étaient entièrement en bois, au milieu du foyer siégeait un grand feu.

L'apparition de Pocahontas dans les écrits est romanesque et se fait par le biais du journal de l'anglais John Smith. Le 29 décembre 1607, il se fit capturé par un oncle de Pocahontas. Quelques jours après, il fut présenté au chef qui le reçut chaleureusement, s'en suivirent des festivités. John Smith raconte qu'il fut soudain empoigné et étendu de force dans la maison du chef, des Amérindiens se tenant au-dessus de lui avec des bâtons. Persuadé qu'ils allaient le battre à mort, à sa grande surprise, une fillette vint se jeter sur lui comme pour le protéger avant de tirer son corps vers elle. Le père de Pocahontas, déclara alors qu'à présent il était tous deux amis. Rien n'est sûr quant aux intentions de la tribu à l'égard de John Smith, il est fort probable que cet événement était un rituel où tout était prévu.

Après cet incident, Pocahontas et Smith devinrent de grands amis. La pensée occidentale veut douter d'une relation amoureuse entre eux en raison du jeune âge de Pocahontas, puisque 12 ans peut paraître précoce pour la majorité sexuelle, cependant il faut tenir compte des différences culturelles entre chaque peuple. Celui de Pocahontas ne permettait pas aux enfants de s'habiller comme les adultes avant l'âge de 7 ans et elle fut mariée vers l'âge de 14 ans si ce n'est plus tôt, avec un guerrier du nom de Kocoum.

Une relation tumultueuse entre colons et natifs

Dès lors, les relations avec les colons et les natifs naissent et s'avèrent pacifiques. Un commerce s'établit entre eux, les natifs leurs apportèrent le maïs et les colons «inventèrent» alors le pain au maïs. Les colons échangeaient aux natifs haches et bibelots contre des aliments et de la fourrure. Lors d'une mauvaise période de l'année, les colons furent sujet à la faim de manière dangereuse, les natifs en leur apportant de la nourriture leurs ont tout simplement sauvé la vie. Malgré cela leur relation se dégradèrent. Des prisonniers et des morts il y eût de chaque côté. Les visites de Pocahontas se furent rares puis elle apprit la mort de Smith en 1609.

Un jour, que le chef de Jamestown, Argall, eu connaissance du lieu de résidence de Pocahontas, il établit un plan pour la prendre en otage et ainsi récupérer les armes et les prisonniers anglais qu'avaient pris les natifs, il demanda aussi du maïs. En dépit de cette captivité, Pocahontas était d'après les témoignages calme et sage. Son père envoya la moitié de la rançon demandée et demanda que sa fille soit bien traitée. Si au départ elle fut prisonnière sur un bateau, elle vécut ensuite dans le village Henrico où elle reçut une éducation anglaise et chrétienne. C'est ainsi qu'elle rencontra John Rolfe, un planteur de tabac. Henrico était dirigé par Sir Dale, qui perdit patience au bout d'un an et alla à la rencontre des natifs avec des hommes armés et Pocahontas afin d'obtenir l'autre moitié de la rançon. Une bataille eut lieu avant que la jeune femme n'instaure la paix. Les deux camps voyaient un accord dans le mariage entre Pocahontas et Rolfe, la rançon fut alors oubliée.

Statue devant l'église Saint Georges de Gravesend dans le Kent, au Royaume-UniLe mariage fut célébré le 5 avril 1614, après la conversion de Pocahontas au christianisme qui dès lors fut renommée Rebecca, en référence à un personnage biblique. Leur unique fils, Thomas naquit un an plus tard. L'année suivante, elle fit partie du voyage qui mena quelques colons et natifs en Angleterre, une audience royale lui fut accordée, la plus haute société londonienne réclamait sa visite. À Londres, elle retrouva son ami John Smith qu'elle croyait mort, les circonstances ne leur permirent pas de se revoir après cela.

À 22 ans seulement, elle succomba de maladie, sûrement la tuberculose, ces dernières paroles furent pour son mari qui veillait sur elle «Tout le monde doit mourir. C'est assez si notre enfant vit». Pocahontas fut enterrée en Angleterre, à Gravesend, son état de santé ayant rendu impossible son retour en Virginie comme elle le souhaitait. Son épithète est «Matoaka alias Rebecca, fille du prince le plus puissant de l'Empire Powhatan de Virginie».

Le fantasme de l'amérindienne

  • Qui n'a pas entendu parler de Pocahontas le film d'animation de Disney qui fut également adapté en conte et jeu vidéo. Il véhicule l'image d'une femme sensuelle -la plastique de Naomie Campbell ayant servi de modèle- proche de la nature, parfois son personnage va même jusqu'à adopter des attitudes propres aux animaux...
  • Le Nouveau Monde de Terrence Malick, d'une grande fidélité historique lui rend bien plus hommage dont la critique est à lire sur HistoriaGames.
  • Il serait surprenant que le personnage de Pocahontas ne fasse pas son aparition dans la série : Once upon a time.

Pour aller plus loin

  • Samuel Argall, Lettre à Nicholas Hawes, 1613.
  • John Rolfe, Lettre à Thomas Dale, 1614.
  • John Smith, Lettre à la Reine Anne, 1616
  • John Smith, The Complete Works of John Smith, 1631
  • Gallinulus Pinguis Journaliste, Testeuse, Chroniqueuse

  • "Personne ne peut longtemps présenter un visage à la foule et un autre à lui-même sans finir par se demander lequel est le vrai" Nathaniel Hawthorne