Critique de Grouchy, de Versailles à Waterloo

Par Da Veenci

Info sur le livre
Titre originalGrouchy, de Versailles à Waterloo
AuteurChristian Legros
ÉditeurÉditions de la Bisquine
GenreBiographie
Sortie9 avril 2015
Nombre de pages656
Partager

La houle agite le bateau. Mais la houle agite surtout le cerveau du général en second Grouchy, car le navire de son supérieur, le général Hoche, s'est perdu en mer, dans des conditions qui restent aujourd'hui assez peu comprises, et il n'a aucun pouvoir pour obliger les commandants de navire de débarquer les troupes. L'Irlande attend à quelques centaines de mètres, prête à se soulever, prête à changer la donne en Europe en déforçant Albion de son réservoir d'hommes et de nourriture. Mais les Français n'ont plus de chef et ont une marine qui ne désire qu'une chose : retourner à Brest. L'expédition d'Irlande sera un échec. Tout comme la vie de Grouchy selon ses (nombreux) détracteurs... Mais comme le disait si bien Napoléon, l'Histoire est un mensonge... Alors voyons ensemble quelles informations vous pourrez trouver dans ce livre qui vous aideront à trouver votre vérité...

L'auteur

Christian Legros est né en 1950. De formation littéraire, historien et juriste, il est saint-cyrien, breveté de l'Ecole de guerre et officier général. Après quarante années de carrière militaire, il écrit son premier livre sur l'Empire, sa période favorite, qu'il consacre à un officier de cavalerie, son arme d'origine, par esprit critique et goût de l'enquête historique. Il a mené des investigations approfondies et consacré plusieurs années à cet ouvrage qui lui tient à cœur car il rend justice à Emmanuel de Grouchy.

Le fond

Ce livre rend avant tout au Maréchal de France, Emmanuel de Grouchy, l'hommage qu'il mérite. Un parcours exceptionnel méritait un hommage d'exception. Une vie qui fut tout d'abord celle d'un comte issu de la noblesse d'épée, qui entre au service de la garde royale. Mais loin d'être Royaliste pur et dur, Grouchy était surtout un profond légitimiste, d'une fidélité totale aux gouvernements légitimes de la Nation. Cette immense qualité pour un militaire, surtout à l'époque, serait malvenue pour un politicien. Justement, voilà ce que n'était pas Grouchy, un politicien. Fidèle, droit et honnête à l'extrême, il compose autant avec la bravoure qu'avec une certaine maladresse quand il s'agissait de défendre sa cause après Waterloo. Loin des idées reçues, j'y ai découvert un homme dont la carrière, les faits d'armes, le courage et le talent militaire avaient été mis aux oubliettes de l'Histoire, couverts par les murailles d'incompétence et de manque de discernement qui cernent son actuelle réputation.

Ce livre est un immense plaidoyer, rédigé par un auteur épris de justice et qui nettoie de fond en comble, preuves à l'appui, la noire réputation du Maréchal Grouchy. Mais avant de s'attarder aux points les plus «importants» de sa vie (l'affaire de Waterloo, son combat judiciaire avec Gérard et Soult...), il nous est livré un récit passionnant sur le général de la Révolution qu'il fut. Vendée, Irlande, Hohenlinden, il ne manquera que les premières campagnes de Napoléon à l'actif du général Grouchy. Les faits d'armes sont intrépides, violents et souvent décisifs. On passera ensuite par Moreau (le rival des débuts politiques de Mr. Bonaparte) et par la disgrâce pour arriver dans les bureaux de Napoléon. L'Empereur saura mettre de côté son ressentiment pour voir derrière l'opposant politique des débuts, le chef apprécié des hommes et le commandant talentueux.

S'ensuivront des campagnes et des batailles parfois méconnues, que je vous laisse découvrir dans le livre par vous-même (ndlr : j'ai particulièrement apprécié le récit de la bataille de Novi, où l'on découvre Souvorov, le fameux général russe). Ensuite, après le combat viendra le repos et le combat politique et judiciaire, la manipulation de l'Histoire par Vandamme, Soult et Gérard ainsi que la lutte pour retrouver ses titres...

Tous les chapitres de ce livre sont, à défaut d'être tous épiques, passionnants. On pourra certes remercier l'auteur pour ses nombreux plaidoyers, même si on pourrait reprocher les quelques répétitions présentes, qui pourront parfois déranger. Ce qui n'empêche pas le livre d'être agréable à lire ! De Novi à Wavre, c'est bien un des meilleurs commandants en chef, de la cavalerie qui plus est, que nous suivons, et quand vous connaissez un minimum les guerres napoléoniennes, vous vous doutez que ce ne peut être que brillant ! C'est un portrait d'un grand homme, d'un grand militaire, et surtout, d'un grand Français.

La forme

Quasiment rien à redire à ce niveau-là non plus. C'est concis, bien tourné et surtout, chose primordiale, documenté parfaitement. Les plus de 500 références (!) à des passages de livres, récits de campagnes, ordres écrits etc... crédibilisent d'autant plus l'œuvre qu'ils sont accessibles à tous.

En résumé

Un must-read de la littérature militaire et historique de l'année 2015, ce livre a sa place dans toutes les bibliothèques des passionnés d'Histoire et autres passionnés d'enquête. Pour tous les gens doués d'un minimum d'esprit critique et prêts à battre en brèche leurs préjugés sur certaines périodes de l'Empire, ce livre est fait pour vous. Ce qui est admirable, c'est que l'auteur, sans remettre en cause la Légende, vous donne les éléments nécessaires à la formation de votre propre mythe. En définitive, comme le dit si bien l'auteur, Grouchy ne mériterait-il pas, comme ultime hommage militaire, de donner son nom à une promotion Saint-Cyrienne ?

Pour aller plus loin...

Confrontation épique entre Souvorov et Napoléon

Résumé de la bataille de Waterloo

Où trouver le livre ?

Sur le site des éditions de la Bisquine au prix de 29€ : http://www.editions-labisquine.com/grouchy.html

  • Da Veenci Le Bernard de la Villardière, Ancien membre d'HistoriaGames
  • « Vivant, il a manqué le monde. Mort, il le possède » écrit Chateaubriand à propos de Napoléon.
comments powered by Disqus