Conflit historique

Trois Royaumes

Thématique
Période historique Antiquité
Partager

Les « Trois Royaumes » désignent une période de l'histoire chinoise commençant en 220 après la chute de la dynastie Han et se terminant avec l'établissement de la dynastie Jin en 265. Durant cette période, les trois royaumes de Shu, Wei et Wu s'affrontèrent pour la domination de la Chine.

Cette période nous est connue notamment par le roman historique Chroniques des Trois Royaumes ou Sanguo Zhi écrit au XIVème siècle par Luo Guanzhong, un écrivain chinois, sur les bases de textes anciens. Ces textes couvrent une période qui s'étend de 184 à 280.

Le Sanguo Zhi fait partie des Vingt-Quatre Histoires, une collection de livres qui couvre l'histoire de la Chine de 3000 av. J.-C. à la dynastie des Ming au XVIIème siècle.

La révolte des Turbans Jaunes

Tout commença avec la dynastie Han qui régnait sur la Chine depuis 206 avant notre ère. Ces quatre siècles de domination sont considérés comme un des âges d'or de l'histoire de la Chine. Cependant, dans les dernières décennies de la dynastie, les eunuques et riches familles usurpèrent le pouvoir impérial à tour de rôle. La dynastie fut alors jugée décadente et corrompue notamment par la secte Taiping (Voie de la grande paix) fondée par Zhang Jiao.

Au printemps de l'an 184, la secte poussa le peuple à se révolter. Les partisans devaient arborer sur leur front un foulard jaune ce qui donna le nom de la révolte des Turbans Jaunes. Cette révolte fut réprimée par des seigneurs de guerre très puissants comme Cao Cao, Liu Bei, Yuan Shao, Sun Jian, Guan Yu, Zhang Fei, Liu Biao...

Et le royaume éclata...

L'empereur Xian, régnant depuis 189, n'eut plus aucun contrôle sur les actions des différents seigneurs de guerre qui contrôlaient leurs territoires respectifs. L'Empire éclata alors en plusieurs morceaux, dirigés chacun par un seigneur de guerre qui avaient pris conscience de son pouvoir durant la révolte des Turbans Jaunes.

Cao Cao contrôla un territoire au centre-nord, tout comme Yuan Shao en Chine septentrionale, Liu Biao au centre, Sun Jian au sud-est ou encore Liu Zhang et Zhang Lu à l'ouest... Au fur et à mesure que les années défilaient, les différents seigneurs s'affrontèrent ou s'unifièrent pour agrandir leurs territoires jusqu'à ce qu'il n'en reste plus que trois en 208.

Bataille de la Falaise Rouge

C'est à cette année qu'eut lieu la célèbre bataille de Chi Bi, plus communément appelée la bataille de la Falaise Rouge, celle qui est relatée dans le film de John Woo, Les 3 Royaumes ou Red Cliff sorti en 2009.

Cao Cao unifia le nord de la Chine en 207 et fut élevé au rang de premier ministre de l'empereur Xian. L'année suivante, afin de réunir la Chine Han, il lance une campagne vers le Sud. Pour contrôler le Sud, il doit prendre le fleuve Yangtze. Cependant, ce fleuve était contrôlé par deux seigneurs de guerre, Liu Biao et Sun Quan. Un troisième seigneur, Liu Bei, avait pris refuge chez Liu Biao après qu'une tentative d'assassinat à l'encontre de Cao Cao eut échoué, dix ans auparavant.

Liu Bei fut forcé de fuir vers le Sud après que Liu Biao perdit la vie à cause d'une maladie. Il emmena avec lui une centaine de millier de réfugiés car Cao Cao avait pris le territoire de Liu Biao avec notamment ces nombreux navires de guerres et la base navale de Jiangling. Cao Cao fit poursuivre les réfugiés avec sa cavalerie qui les massacra lors de la bataille de Changban, en octobre 208. Liu Bei réussi à prendre la fuite emmenant avec lui son principal conseiller Zhuge Liang.

Liu Bei, bien décidé à se venger envoya son fidèle stratège vers Sun Quan, pour lui demander une alliance contre les royaumes du Nord. Malgré les menaces de plus en plus présentes de Cao Cao qui se ventait de posséder 800 000 hommes, Sun Quan accepta.

C'est alors qu'eut lieu la bataille de la Falaise Rouge qui opposa, sur les bords du fleuve Yangtze, l'armée de 220 à 250 000 hommes de Cao Cao à celle nettement inférieur de Liu Bei et Sun Quan (20 à 50 000 hommes). La victoire fut pour les alliés grâce à leur talent de stratège et aux erreurs stratégiques de Cao Cao qui fit combattre ses soldats sur des bateaux alors qu'ils n'y étaient pas habitués (mal de mer et manque d'expérience sur l'eau) contrairement à ceux de Liu Bei.

Les Trois Royaumes en guerre

Ainsi la conquête du sud prit fin. Au nord, le royaume de Wei fut dirigé par Cao Cao. Au sud-est, le royaume de Wu, était sous la direction de Sun Quan. Et, c'est en 220, au sud-ouest, que le dernier royaume fut formé, le royaume de Shu de Liu Bei et de son stratège Zhuge Liang. Les trois royaumes furent gouvernés dans un premier temps par des personnages très charismatiques.

L'alliance du Shu et du Wu était précaire et une fois Cao Cao vaincu en 208, Sun Quan et Liu Bei se firent la guerre pour le contrôle de la province de Jing (anciennement occupée par les Wei). Sun Quan tentera même plusieurs fois de faire assassiner son ancien allié.

En 234, Zhuge Liang décéda, laissant le royaume du Shu affaiblit sans stratège talentueux à sa tête. Le royaume du Wu ne trouva aucun successeur convenable à Sun Quan (mort en 252). Cao Cao (mort en 220), et ses descendants furent renversés par les Sima. Ces derniers finiront par prendre la capitale du Shu, en 265, marquant la fin de la période des « Trois Royaumes » et l'avènement de la dynastie Jin avec pour empereur Sima Yan. Le royaume du Wu finit quant à lui par être conquis en 280 par les Jin.

  • Aymdef El Présidente, Rédacteur en chef, Testeur, Chroniqueur, Historien Email | Twitter

  • "L'objet de la guerre n'est pas de mourir pour son pays, mais de faire en sorte que le salaud d'en face meure pour le sien." George S. Patton