Période historique

Invasions barbares

Histoire
Période historique Antiquité
Partager

Carte des migrations barbares

« Des nations innombrables et féroces se sont rendues maîtresses de la Gaule. Tout le territoire compris entre les Alpes et les Pyrénées, l'Océan et le Rhin a été dévasté par les Quades, les Vandales, les Sarmates, les Alains, les Gépides, les Hérules, les Saxons, les Burgondes, les Alamans, les Pannoniens… Mayence a été prise et détruite, et des milliers d'hommes égorgés dans l'église. Worms est tombé après un long siège. Reims…, Arras…, Tournai, Spire, Strasbourg, ont été transférées en Germanie, Aquitaine, Novempopulanie, Lyonnaise, Narbonnaise ont été dévastées » écrivait Jérôme de Stridon1 au début du Vème siècle.

Les barbares, c'est barbant

Pour tous les Barbares sont des pilleurs violents semant l'horreur et la mort. Telle est l'image caricaturale que nous avons d'eux. Mais qu'en est-il vraiment ? Le concept de barbare a bien évolué depuis l'Antiquité.

A l'origine, le terme barbare était utilisé par les Anciens Grecs pour désigner les peuples n'appartenant pas à leur civilisation et dont ils ne comprenaient pas la langue. Barbaros signifiait alors non grecs.

Par la suite les Romains ont utilisé le mot barbare pour définir les peuples se trouvant en dehors du limes. Toutes les contrées situées au delà du limes étaient qualifiées de barbaricum, la terre des barbares. Barbare en latin signifie étranger.

Avant l'avènement du christianisme il n'est en aucun cas question de barbare en tant que personne non-civilisée. En effet pour les Grecs les Egyptiens sont des Barbares mais ils les considèrent comme civilisés. Le Barbare est l'Etranger.

Invasions ou migrations ?

Quand au sens d'invasions, il faut lui aussi l'expliquer. Le terme est utilisé depuis longtemps pour parler de ces nombreuses vagues de migrations de la fin de l'antiquité. Ce sont les chroniqueurs chrétiens notamment qui ont popularisé l'expression. Comme on l'a vu avec Jérôme de Stridon, c'est pour lui une invasion générale dans tout les recoins de l'Empire ou l'effroi se mêle à la mort. Encore une fois, c'est une exagération dont les auteurs antiques emprisonnés dans leur carcan spirituels étaient friands.

On parle aujourd'hui de migrations des peuples, Migration Period pour les anglosaxons. En effet durant près de deux siècles, de nombreuses populations, tribus et autres clans ont migré dans des zones moins hostiles. Et ce pour plusieurs raisons.

Tout d'abord l'effondrement de l'empire romain. Dans les années 250 de notre ère, Rome est partout, elle règne des iles britanniques jusqu'aux lointaines contrées d'Orient. Les légions maintiennent l'ordre aux frontières, mais au milieu du IIIème siècle, Rome ne peut plus être sur tous les fronts et de nombreux points stratégiques sont abandonnés. C'est le cas pour une partie du limes2 germanique. Il est alors simple pour les germains de passer la frontière et de chercher asile dans des contrées plus hospitalières. La bataille pour le trône impérial déstabilise le système politique et par la-même l'armée. Parfois quatre empereurs règnent en même temps. C'est le cas en 2513.

La deuxième raison est d'ordre climatique. Les steppes d'Asie s'assèchent poussant de nombreux peuples nomades vers l'Ouest. Le climat se refroidit, on cultivait jadis du blé dans le nord du Danemark actuel et dans les années 250, ce n'est plus possible, les populations migrent alors vers le sud.

Il y a d'abord eu les Alamans

Buste de César retrouvé dans le Rhône près d'ArlesTous ces facteurs mis bout à bout expliquent ces migrations de peuples dits barbares. Il faut distinguer deux périodes de migrations.

La première est celle du IIIème siècle. Le premier peuple à se distinguer dans les annales romaines est celui des Alamans4. Littéralement "tous les hommes" : all man. Il s'agit en effet d'un ensemble de tribus se regroupant afin d'affronter ces migrations de parfois plusieurs milliers de kilomètres.

Au milieu du IIIème siècle ils pénètrent en Gaule et vont même jusqu'à Tarragone en Ibérie et dans le nord de l'Italie. C'est le point de départ de plusieurs décennies de mouvements migratoires. Les archéologues ont constaté que la plupart des grandes exploitations romaines, villa et latifundia ont subi des bouleversements au milieu du IIIème siècle et ce partout en Gaule. Incendies et destructions partielles nous montrent que des troupes ont traversées le pays dans ces années-là. Les archéologues constatent aussi que la plupart des grandes villas romaines ont connu leur apogée au IVème siècle entre les deux périodes de migrations barbares.

Les évènements les plus fameux de cette première période de migrations est le passage des troupes barbares le long de la vallée du Rhône. Ces dernières années les archéologues ont retrouvé de nombreux trésors au fond du fleuve. Des statues antiques, des milliers de monnaies et le fabuleux buste de César. Tout ces trésors ont été jetés au fond du Rhône lors du passage des Alamans dans les années 260 de notre ère.

Puis les autres

Aelia Galla PlacidiaLa deuxième période de migrations est la plus importante. Elle débute au début du Vème siècle par une scène restée célèbre. Les Barbares traversant le Rhin gelé ! En effet le 31 décembre 406 de nombreux barbares profitent du gel pour traverser le Rhin. Vandales5, Suèves6 et Alains7 fuyant les terribles Huns8 pénètrent en Gaule par le Rhin recouvert de glace. Les Vandales traversent la Gaule, l'Ibérie et s'installent en Afrique dans la fameuse Carthage. Les Suèves s'installent dans le nord de l'Ibérie en Galice. Les Goths9 prennent Rome en 410 emmenant avec eux la fameux trésor de Jérusalem10. une partie d'entre eux s'installe dans le sud de la Gaule avec pour capitale Toulouse.

Jusqu'à la fin du Vème siècle et la chute de Rome en 476, les peuples dits barbares ont morcelé l'empire romain en un grand nombre de petits royaumes. Loin de faire péricliter la culture romaine, ils la font perdurer tout en gardant leurs spécificités germaniques. Pour exemple je prendrais le mariage du roi wisigoth Athaulf en 414 à Narbonne, il prend pour épouse Galla Placidia fille de l'empereur Théodose. Ils se marient dans une belle villa romaine de Narbonnaise en grand costume d'apparat romain. Athaulf porte la toge blanche et offre à sa femme 50 serviteurs portant chacun deux plateaux pleins d'une partie du butin pillé à Rome quelques années plus tôt, rappelant par la-même qu'il se bat contre la romanité qu'il affiche avec ostentation.

Il est impossible de résumer en si peu de lignes ces migrations de peuples dans toute l'Europe et jusqu'en Afrique. L'effondrement de l'empire romain d'occident en est la face visible mais plus encore l'Europe est passée d'une dominance latine avec les Romains à une dominance germanique avec tous les peuples dit barbares. Le christianisme en plein essor notamment grâce aux barbares qui étaient chrétiens ariens11. Les langues ont évolué sous l'influence germanique, les lois ont changé, les coutumes... Les migrations de la fin de l'antiquité ont forgées une ère nouvelle : le moyen-âge !

---------------------------------------------------------

1 Né vers 347 à Stridon (Croatie), moine traducteur de la Bible. Un des quatre pères de l'Eglise latine. Mort le 30 septembre 420 à Bethléem.

2 Systèmes de fortifications établis le long des frontières de l'empire romain.

3 Herennius Etruscus, Hostilien, Trebonnien Galle et Volusien.

4 Confédérations de tribus germaniques apparue au IIIème siècle. Installés au nord des Alpes, ils ont donné leur nom à l'Allemagne actuelle.

5 Peuple germanique oriental originaire de l'actuelle Pologne. Ils ont migré au Vème siècle pour atteindre Carthage ou ils ont fondé un royaume qui a perduré jusqu'en 534.

6 Confédérations de tribus germaniques qui a migré au Vème siècle fondant un royaume en Galice qui a perduré jusqu'en 584.

7 Peuple scythique originaire d'Iran installé en Gaule au début du Vème siècle ainsi qu'en Hispanie et en Afrique.

8 Conglomérat de peuples nomades peut-être originaire du nord de la Chine actuelle. Ils ont participé grandement aux invasions de la fin de l'antiquité fondant un royaume immense sous la houlette de leur fameux chef Attila.

9 Peuple germanique à deux branches, les Ostrogoths et les Wisigoths. ils ont fondé l'un et l'autre de grands royaumes. Le royaume Ostrogoth en Italie jusqu'en 553 et le royaume wisigoth en Gaule du Sud et en Hispanie jusqu'en 709.

10 Trèsor du Temple de Salomon pillé par les Romains en 70 et emmené par les Wisigoths lors de la prise de Rome en 410.

11 L'arianisme est un courant théologique du à Arius prêtre alexandrin du début du IVème siècle, affirmant que si Dieu est divin son Fils Jésus est humain.

  • Yann DavincicorpAncien membre d'HistoriaGames
  • "Donnez moi un levier, un point fixe et je soulèverai la Terre..." Archimède
comments powered by Disqus