Napoléon, chef de guerre

kreuzberg
5 février
2013
Info sur le livre
Titre originalNapoléon, chef de guerre
AuteurJean Tulard
ÉditeurEditions Tallandier
GenreEssai historique
Sortie8 novembre 2012
Nombre de pages384

Napoléon chef de guerre est un essai historique écrit par Jean Tulard, professeur émérite, célèbre chercheur, académicien et cinéphile français. Cet ouvrage parle de la relation de Napoléon Bonaparte avec la guerre ; en effet, comme cela est écrit sur la quatrième de couverture, Napoléon a toujours eu son destin lié aux combats : « Ce sont les victoires d'Italie et d'Egypte qui ont porté le général Bonaparte au pouvoir et c'est une défaite en Belgique qui l'en a chassé définitivement. Autant dire que le génie politique est chez lui inséparable du génie militaire. ».

Dans ce livre au rythme d'écriture très bon, Tulard nous propose une analyse du génie militaire napoléonien et des choses attenantes dans un axe de lecture à quatre thèmes : premièrement la préparation de la guerre, deuxièmement la guerre, troisièmement les défaites et quatrièmement les annexes.

Dans ladite première partie, Tulard nous présente la Grande Armée et son fonctionnement (organisation, rôles de chacun, etc.). Dans la seconde, il nous apprend comment Napoléon et ses hommes combattaient (manœuvres, suppositions, etc.). Dans la troisième, on nous montre les points sur lesquels Napoléon n'a pas su l'emporter (guerre navale, guerre psychologique, guerre économique, etc.). Enfin, dans la dernière partie, on lit les recommandations de Napoléon sur l'art de la guerre, recommandations principalement tirées de la gigantesque œuvre Correspondance générale de Napoléon.

On notera que, malgré l'intérêt historique très important et les enseignements que nous apporte Tulard, ce livre est orienté en faveur de Napoléon ; néanmoins, c'est un attrait intrinsèque et bien connu du spécialiste français de l'époque napoléonienne.

Verdict

Un excellent ouvrage, avec un très bon style d’écriture et une imposante bibliographie qui en ferait rêver plus d’un. Néanmoins, c'est ouvrage marqué quelque fois par la volonté d’excuser Napoléon pour ses erreurs.

  • Kreuzberg Ancien membre d'HistoriaGames