Dossier sur l'Archéologie – Dernière partie : L'archéologie dans les jeux vidéo

El Presidente
Thématique
Archéologie
5 juin
2019

Nous avons vu dans la deuxième partie de notre dossier consacré à l'archéologie que cette si passionnante discipline était présente dans de nombreuses œuvres littéraires et audiovisuelles comme en témoigne notre mentor Daniel Jackson. Mais qu'en est-il des jeux vidéo ? Eh bien, sachez que l'archéologie y est mentionnée à de nombreuses reprises, et pas forcément dans les jeux auxquels vous auriez pensés.

Bien entendu, lorsque l'on pense à l'archéologie dans les jeux vidéo, c'est Lara Croft qui nous vient tout de suite à l'esprit, bien que pour certains, ce soit pour d'autres raisons... Mais il est un genre où l'archéologie tient une place prépondérante. Elle y est même parfois à l'origine de tout. Sans elle, il n'y aurait pas eu d'avancée pour l'Homme, il n'y aurait pas eu les découvertes nécessaires pour sauver la Civilisation... ou la détruire. Ce sont les jeux de rôle.

Mais avant de parler de l'archéologie dans les jeux de rôle, intéressons-nous tout de même à Lara Croft et à son homologue masculin, qui n'est certes pas un archéologue de métier, mais qui fait malgré tout les mêmes choses que Lara. Je parle bien entendu de Nathan Drake.

Dans une seconde partie, nous nous intéresserons longuement au cas des jeux de rôle aux univers de Fantasy ou de Science-fiction.

Enfin, on parlera de jeux qui sont sortis dernièrement, ou qui vont bientôt le faire, et qui traitent d'archéologie.

I. Lara Croft et Nathan Drake, la grande aventure

A. Lara Croft : la pilleuse de tombes

Dossier sur l'Archéologie – Dernière partie : L'archéologie dans les jeux vidéoPlaque se trouvant à Derby, où siégeait Core Design. Il y a aussi une rue qui porte son nom à Derby.

Personnage principal de la franchise Tomb Raider, Lara Croft est la création de Toby Gard de chez Core Design lorsque le premier jeu sort en 1996. À l'origine, il voulait avant tout une héroïne féminine forte et indépendante pouvant explorer les pyramides et les tombeaux égyptiens. Il quitte le studio l'année suivante, suite à des désaccords avec la direction et l'orientation que prenait le personnage devenu un sex-symbole avec le succès rencontré par le jeu.

Pour la petite histoire, le personnage aurait pu être une mercenaire sud-américaine nommée Lara Cruz. Son charadesign était inspiré par la chanteuse Neneh Cherry et l'héroïne de la bande dessinée Tank Girl, deux femmes fortes opposées aux stéréotypes féminins de l'époque.

Lara Croft dispose de trois biographies :

  • une officieuse utilisée entre 1996 et 2003 par Eidos et Core Design ;
  • celle qui date de 2006 pour la trilogie Legend, Anniversary et Underworld, écrite pour Crystal Dynamics par Toby Gard (qui fait alors son retour 10 ans après);
  • la dernière, considérée comme officielle, est celle qui a débuté en 2013 avec le reboot de la série et qui est écrite par Crystal Dynamics et Rhianna Pratchett (la fille de Terry Pratchett et la scénariste d'Overlord et Mirror's Edge notamment).
Dossier sur l'Archéologie – Dernière partie : L'archéologie dans les jeux vidéoTomb Raider, premier du nom, sorti en 1996. À l'époque, c'était révolutionnaire !

Les infos suivantes sont issues de la trame originale : née un 14 février 1967, à Wimbledon, Lara est issue d'une famille aristocratique, étant la fille d'un noble anglais, Lord Henshingly Croft. Elle est fiancée très tôt à un riche héritier et passe sa jeunesse à l'internat écossais de Gordonstoun (comme le prince Charles de Galles soit dit en passant) puis plus tard dans un pensionnat pour filles.


Dossier sur l'Archéologie – Dernière partie : L'archéologie dans les jeux vidéoLara Croft avec Von Croy.

Elle se désintéresse très vite de sa vie de princesse, la trouvant étouffante et ennuyeuse, préférant plutôt la recherche des secrets du passé. C'est pourquoi, à l'âge de 16 ans, elle part au Cambodge où elle organise avec son mentor, l'archéologue-aventurier Werner  Von Croy, une expédition à Angkor Wat. Ensemble, ils doivent trouver un artefact, l'Iris, caché dans le temple. L'expédition se passe mal et Von Croy se blesse à la jambe en voulant enlever de force l'artefact. Lara doit l'abandonner pour pouvoir s'échapper du temple alors qu'une pierre allait l'écraser. La première d'une longue série...

Malgré cette première mésaventure, Lara reste fascinée par l'expédition de ruines et décide d'en faire son métier. Elle termine ses études et obtient son diplôme en archéologie à l'âge de 21 ans. Je rassure tous les étudiants s'étant lancés dans des études en archéologie, à aucun moment on vous demandera d'explorer des ruines remplies de pièges. Votre travail consistera dans un premier temps à gratter votre parcelle d'un mètre carré à la recherche du moindre vestige. C'est moins dangereux, mais c'est tout aussi gratifiant !

Plutôt que de vivre dans le monde fermé de la haute société britannique, Lara décide de partir à l'aventure à la recherche des civilisations disparues. Elle publie les récits de ses exploits qui rencontrent du succès, ce qui lui permet de subvenir à ses besoins puisque ses parents l'ont déshéritée en apprenant son choix.

Dossier sur l'Archéologie – Dernière partie : L'archéologie dans les jeux vidéo

Concernant la version officielle, il y a quelques changements, notamment sur le destin de ses parents. Lara est une archéologue fraîchement diplômée qui a vécu la belle vie aux côtés de ses parents voyageant beaucoup pour mener des fouilles à travers le monde. Les choses changent dès lors que ces derniers disparaissent lors d'une expédition.

Désormais vouée à elle-même, Lara vit une vie modeste entre ses études et des petits jobs. Son diplôme en poche, elle s'engage dans la recherche de Yamatai, un ancien royaume de l'archipel japonais dirigé par une reine-prêtresse nommée Himiko. C'est à ce moment que débutent les aventures de Lara dans le reboot paru en 2013.

Dossier sur l'Archéologie – Dernière partie : L'archéologie dans les jeux vidéo

En tout, ce sont douze jeux Tomb Raider qui sont sortis : six pour l'histoire originelle, trois pour la trilogie LAU (Legend, Anniversary et Underworld) et les trois derniers qui ont permis de relancer la saga après cinq ans d'absence. Il existe également deux spin-off (Lara Croft and the Guardian of Light et Lara Croft and the Temple of Osiris) proposant un gameplay totalement différent avec une vue isométrique.

On n'oublie pas également que Lara Croft a été incarnée sur grand écran par Angelina Jolie et Alicia Vikander dans des films à la qualité discutables. Il existe aussi des bandes-dessinées et des romans.

Ces coquins ou coquines n'auront pas également oublié ses apparitions dans le magazine Playboy ou bien les nombreux modèles incarnant Lara Croft pour des apparitions promotionnelles...

Voilà donc une longue carrière entamée par Lara il y a 23 ans (on prend un coup de vieux là, non ?) qui en fait certainement l'un des personnages emblématiques de l'industrie vidéoludique, et l'archéologue virtuelle la plus célèbre au monde !

B. Nathan Drake : le chasseur de trésor

Né Nathan Morgan, en 1976, Nathan Drake est le personnage charismatique de la série des Uncharted. Contrairement à Lara Croft, il ne possède aucune formation en archéologie. Par contre sa mère, Cassandra Morgan, fut une archéologue et une historienne de renom. C'est elle qui lui a donné, ainsi qu'à son frère Samuel (né en 1971), la passion de l'Histoire en lui racontant notamment les légendes de Sir Francis Drake, le célèbre explorateur et corsaire de la couronne britannique, dont Nathan se réclamera plus tard.

Alors que Nathan n'a que 5 ans, sa mère, atteinte d'une maladie inconnue, se suicide. Son père (un explorateur dont on ignore le nom) abandonne ses fils qui sont alors placés à l'orphelinat Saint-Francis où ils sont élevés par des religieuses qui leur apprennent le latin. La vie n'est pas facile pour les frères Morgan qui mènent les quatre cents coups au sein de l'établissement. Sam y est même renvoyé après des démêlés avec la police.

Dossier sur l'Archéologie – Dernière partie : L'archéologie dans les jeux vidéoNathan et son frère à Libertalia.

Plus tard, alors âgé de 15 ans, Nathan, qui se fait désormais appelé Drake, erre dans les rues de Carthagène en Colombie après avoir fui l'orphelinat. Il vit de ses menus larcins jusqu'à ce qu'il fasse la rencontre du chasseur de trésor Victor Sullivan, dit Sully, qui deviendra son mentor et ami.

Ensemble, ils mènent diverses explorations à travers le monde durant lesquelles ils feront la découverte de l'El Dorado en suivant les traces de Francis Drake, ou bien encore du pays mythique Shambala, de la cité perdue Ubar et de la cité des pirates Libertalia.

Dossier sur l'Archéologie – Dernière partie : L'archéologie dans les jeux vidéoNathan Drake à la cité perdue Ubar

On suit leurs péripéties à travers les quatre premiers jeux de la saga Uncharted : Drake's Fortune, Among Thieves, Drake's Deception et A Thief's End. À noter la présence d'un cinquième épisode, The Lost Legacy, qui reprend le gameplay spectaculaire de la saga - sans Nathan Drake toutefois. On y incarne Chloé Frazer, une autre chasseuse de trésor, et Nadine Ross, une mercenaire. Toutes deux sont des personnages rencontrés par Nathan au cours de ses aventures.

Caractérisée par des graphismes exceptionnels et une mise en scène impressionnante, la série des Uncharted développée par Naughty Dog a connu un immense succès, au point de faire oublier Tomb Raider dans le cœur de nombreux joueurs. Les quatre premiers épisodes sortis sur PS3 et PS4 entre 2007 et 2016 ont ainsi été vendus à plus de 17 millions d'exemplaires.

Dossier sur l'Archéologie – Dernière partie : L'archéologie dans les jeux vidéoUne cité perdue dans The Lost Legacy.

C. Archéologie sous le signe de l'aventure

À la fois aventurier, explorateur, pilleur de tombes, chasseur de trésor... force est de constater que l'image de l'archéologie véhiculée par ses deux sagas sont très éloignées de la réalité. À aucun moment on ne verra Lara armée de sa truelle grattant le sol à la recherche du moindre artefact, et encore moins Nathan... qui passera plutôt son temps à détruire tous les lieux, certes déjà en ruines, où il passe. Mais ce n'est jamais de sa faute par contre...

Cependant, c'est plutôt intéressant de voir cette discipline être associée à la grande aventure. Des œuvres comme Indiana Jones, ou Allan Quatermain, que l'on a vu dans la seconde partie de ce dossier, ou bien l'explorateur Hiram Bingham y sont peut-être pour quelque chose pour ce qui est des inspirations.

Dossier sur l'Archéologie – Dernière partie : L'archéologie dans les jeux vidéoHiram Bingham part à l'Aventure !

On peut aussi penser que les lieux explorés par Lara et Nathan renforcent cette idée car ils sont imprégnés d'exotisme et de mystère aux yeux du grand public.

Shambala, les pyramides d'Égypte, Iram, l'Atlantide, la Grande Muraille, Yamatai, Kitej, Pachacamac... tous ces lieux mythiques et/ou archéologiques permettent de créer toutes les fantaisies possibles, d'autant plus quand on les associe à des mythes et légendes ou à des artefacts et des trésors comme Chintamani (une pierre précieuse accomplissant les souhaits dans les traditions hindoue et bouddhiste), le trésor d'El Dorado, la source divine, l'apocalypse maya...

Imaginez en 1940 le jeune Marcel Ravidat, en compagnie de ses camarades, partis découvrir ce qui allait devenir la grotte de Lascaux. Quelle aventure ce devait être à l'époque ! C'est un peu la même chose dans Tomb Raider et Uncharted mais à une échelle survitaminée, avec des flingues, des conspirations et le plein d'action pour nous tenir en haleine.

On notera tout de même un petit détail intéressant dans le reboot de Tomb Raider. Lorsque Lara ramasse un artefact, elle le décrit et émet une hypothèse archéologique. C'est peut-être un détail pour vous, mais pour moi ça veut dire beaucoup... cela permet de rapprocher Lara de sa fonction originelle, pour qu'elle n'oublie pas pourquoi elle était venue dans cet endroit à la base, alors qu'elle doit faire face à mille-et-un dangers.

II. L'archéologie dans les jeux de rôle

Fan de jeux de rôle depuis la découverte de Baldur's Gate au début des années 2000, j'ai eu la chance de pouvoir jouer à une majorité d'entre eux. Et il se trouve que l'archéologie est un élément qui revient assez fréquemment dans ce genre, sous diverses formes. C'est ce que nous allons voir dans cette seconde partie en commençant par la série Mass Effect qui n'aurait pas vu le jour sans l'archéologie. Et si...

Ce qui est important de noter tout d'abord avec Mass Effect est la présence d'une riche chronologie. Tous les principaux jeux de rôle en possèdent une. Cela veut dire que l'univers de ses jeux disposent d'un background suffisamment développé, construit autour de mythes et d'événements marquants. À partir du moment où il y a de l'Histoire, l'archéologie peut avoir sa place, car il y a tout un passé à découvrir.

A. Mass Effect

Mass Effect est un Action-RPG prenant place dans un univers de Science-fiction. Développé par les Canadiens de BioWare dirigés par Casey Hudson, avec dans ses rangs le scénariste Drew Karpyshyn (Baldur's Gate II, Neverwinter Nights, Star Wars : KOTOR, Jade Empire... bref que des grands jeux !), le premier Mass Effect est sorti tout d'abord sur Xbox 360 en novembre 2007, puis en juin 2008 sur PC Windows. Les PlayStationiens ont pu le découvrir en 2012 dans un pack regroupant la trilogie.

1. La découverte des ruines martiennes

L'Histoire débute en 2103 lorsque l'European Space Agency installa la première colonie permanente sur Mars, Lowell City, après près de 20 années de recherches et un siècle d'exploration robotisée. Les États-Unis et la Chine y débarquent quelques années plus tard et y fondent leur propre colonie. Ainsi débute l'exploitation de la planète rouge.

Très vite, des satellites déployés autour de Mars détectent des perturbations magnétiques et gravitationnelles dans une vaste région située dans l'hémisphère sud appelée Promethei Terra, nommée ainsi d'après le Titan de la mythologie grecque.

Dossier sur l'Archéologie – Dernière partie : L'archéologie dans les jeux vidéoUne balise d'origine prothéenne.

Des fouilles seront menées dans le secteur du cratère Deseado (lien vers le cratère existant). C'est alors qu'en 2148, des ruines d'une civilisation ancienne, les Prothéens, sont découvertes. Dès lors, des archéologues spécialistes en Prothéens se forment. Dans les ruines, un générateur est découvert, responsable des perturbations. En état de marche depuis au moins 50 000 ans, ce générateur va bouleverser à jamais la destinée de l'Humanité.

Ces ruines sont en fait celles d'un avant-poste d'observation où des scientifiques prothéens étudiaient l'évolution des Humains. Ces scientifiques ont certainement donné naissance à divers mythes. L'onde de choc de cette découverte eut un retentissement énorme auprès des Terriens. D'une part, car cela remet en cause leurs croyances, et d'autre part ils ont désormais la certitude de ne pas être seuls dans l'univers.

Pendant que les nations se disputent la paternité de la découverte, la communauté scientifique est quant à elle en ébullition. Les ruines prothéennes sont ainsi fouillées de fond en comble et des découvertes extraordinaires sont faites, comme l'élément zéro.

Selon le Codex du jeu, il s'agit d'un matériau extrêmement rare qui, s'il est soumis à un courant électrique, émet un champ d'énergie noire qui augmente ou diminue la pesanteur exercée sur les objets avec lesquels elle est en contact : c'est ce qu'on appelle le Mass Effect ou effet cosmodésique. Cette propriété trouve des applications dans de nombreux domaines (comme les générateurs de gravité artificielle) et est à l'origine des déplacements SLM (supraluminique, plus vite que la lumière) qui permet à l'humanité de faire un grand bond technologique en matière d'exploration spatiale.



Dossier sur l'Archéologie – Dernière partie : L'archéologie dans les jeux vidéoUn relai cosmodésique.

Mais ce n'est pas tout car les données trouvées dans les ruines martiennes ont été traduites et révèlent l'emplacement d'un objet immense en orbite de Charon, une lune de Pluton. Cet artefact se révèle être le premier relai cosmodésique découvert par les Humains. Il s'agit d'un système de transport créant des trous de vers entre deux points fixes de l'univers permettant de voyager de manière instantanée.

En 2149, le pionnier Jon Grissom et son équipage activent le relai et le franchissent. Il devient dès lors une légende vivante. D'autres relais sont ainsi découverts et les premières colonies fleurissent un peu partout : Terra Nova, Eden Prime, Shanxi. C'est dans cette dernière colonie que neuf ans plus tard, les humains rencontrent pour la première fois une race extraterrestre : les Turiens. S'en suit - Humanité oblige - la Guerre du Premier contact... mais ça c'est une autre histoire que de nombreux fans de la saga rêveraient de voir adapter en jeu vidéo.

Je vous avais bien dit que l'archéologie était importante dans cette saga. Sans elle, les humains seraient restés encore longtemps dans le système solaire. Les ruines prothéennes auraient certes fini un jour par être découvertes et fouillées, mais seuls les archéologues sont habilités à le faire, car ils disposent des outils et des connaissances pour mener à bien des fouilles.

2. Liara T'Soni, l'archéologue asari
Dossier sur l'Archéologie – Dernière partie : L'archéologie dans les jeux vidéoDocteur Liara T'Soni.

Apparue dans Mass Effect premier du nom, Liara T'Soni est un des personnages préférés des fans de la saga. Cette jeune femme de 106 ans (elle est à peine adulte selon les critères des Asari) est née en 2077. Elle est une archéologue de renom qui s'est spécialisée dans l'étude des Prothéens, et plus particulièrement de leur extinction.

Préférant travailler seule, elle a choisi cette profession pour notamment échapper à la pression d'être la fille de Benezia, sa mère qui est une Matriarche (une figure importante de la société qui joue un rôle de sage ou de conseiller chez les Asari). C'est aussi une sang-pur, un sujet tabou chez les Asari. Cela veut dire qu'elle est issue de l'union entre deux Asari. C'est plutôt mal vu car une telle union n'apporte rien à l'espèce… parce qu'elle ne peut profiter des apports génétiques des autres races. Cette race est assez particulière, car elle peut "s'accoupler" avec toutes les races vivantes.

En tant qu'Asari, Liara possède des capacités biotiques (aptitude à créer des champs gravitationnels en utilisant des nodules d'éléments zéros intégrés dans l'organisme) importantes qui en fait une puissante combattante. Elle combattra au côté du commandant Shepard à partir du chapitre III de Mass Effect. Une mission nous est en effet donnée afin de découvrir où se cache Benezia et, pour cela, on va avoir besoin de  Liara. Celle dernière se trouve sur Thérum, une planète volcanique qui compte un grand nombre de ruines prothéennes.

Dossier sur l'Archéologie – Dernière partie : L'archéologie dans les jeux vidéoPremière rencontre avec Liara.

Liara sera présente dans la trilogie, même si son rôle sera différent dans Mass Effect 2. Disposant d'une longue vie, les Asari sont encouragés à multiplier les expériences. Dans cet épisode, Liara se retrouve à la tête d'une organisation secrète et ses compétences en archéologie ne sont alors plus utiles.

Liara sera évoquée dans des enregistrements audios dans Andromeda, le quatrième jeu de la saga. Elle est présentée en tant que archéologue et invitée à rejoindre l'expédition (j'en parle juste en dessous) où ses compétences auraient pu se révéler utiles. Elle préféra rester combattre au côté de Shepard plutôt que de partir vers une autre galaxie à la découverte de nouvelles civilisations et de ruines à explorer. On ressent une petite hésitation dans sa voix tout de même...

3. L'Initiative Andromède et Peebee, l'archéologue effrontée

Cela n'a pas été le cas pour Pelessaria B'Sayle, surnommée Peebee, une jeune Asari également. Celle-ci n'est pas une sang-pur vu que son père est un Elcor qui, si vous connaissez la série, est quelque chose de plutôt saugrenu.

Sorti en Mars 2017, Mass Effect Andromeda raconte l'histoire de l'Initiative Andromède, une mission lancée en 2185. Elle rassemble de multiples espèces et a pour but d'envoyer des scientifiques, des explorateurs et des colons vers la Galaxie Andromède. Cinq immenses vaisseaux, les Arches, ont préalablement été construits et équipés de chambre de cryostase pour permettre aux passagers de survivre à un voyage long de 600 ans.

Chaque Arche était dirigée par un Pionnier, qui sert à la fois d'explorateur, de soldat et de guide. Il est relié neurologiquement à une IA appelée SAM (Simulateur Adaptatif Matriciel) qui l'aide durant les combats et les recherches. Il dispose aussi d'un OmniTool que tous les archéologues rêveraient de posséder. Il s'agit d'un dispositif portatif intégrant un terminal informatif en hologramme et divers kits d'analyse. Celui du pionnier est capable à la fois de traduire des dialogues et des données et d'analyser n'importe quels artefacts.

Dossier sur l'Archéologie – Dernière partie : L'archéologie dans les jeux vidéo  Dossier sur l'Archéologie – Dernière partie : L'archéologie dans les jeux vidéo  Dossier sur l'Archéologie – Dernière partie : L'archéologie dans les jeux vidéo


Dossier sur l'Archéologie – Dernière partie : L'archéologie dans les jeux vidéoPeebee.

Pour en revenir à Peebee, celle-ci est lassée de la vie dans la Voie Lactée. Titulaire de 12 diplômes dans des domaines différents, elle eut plusieurs emplois qui ne l'ont jamais comblé (technicienne de recherche en biotechnologie, mercenaire...). C'est pourquoi elle embarque dans le Nexus, la station spatiale qui sert de base centrale et de foyer pour l'Initiative Andromède. Particulièrement indépendante et aventurière, elle part seule explorer la nouvelle galaxie dès son arrivée dans Andromède. Elle y découvre l'existence de machines qu'elle appelle les Reliquats et se met aussitôt à les étudier, jusqu'à en devenir la spécialiste.

Dossier sur l'Archéologie – Dernière partie : L'archéologie dans les jeux vidéoLe site de fouilles de Ja Niihk où se trouve une ville d’Angara sur Voeld. L'équipe d'archéologues y a fait une découverte importante...

Dans Andromeda, l'archéologie est assez présente, vu que des archéologues ont été invités à rejoindre l'Initiative, comme ce fut le cas pour Liara. L'exploration d'une nouvelle galaxie et l'étude de son Histoire représentait un des objectifs des colonisateurs. Il n'est pas rare lors d'une de nos explorations de tomber sur des sites de fouilles comme le site de Ja Niink sur la planète Voeld.

Il est à signaler également que la race intelligente que l'on rencontre dans cette galaxie, les Angara, possède des musées où exposer des artefacts, et des archéologues pour les trouver comme c'est le cas d'Avela Kjar.

Dossier sur l'Archéologie – Dernière partie : L'archéologie dans les jeux vidéoLa conservatrice Avela Kjar, sur Aya, qui nous demande d'aller récupérer des reliques perdues sur plusieurs planètes.

Cela n'engage que moi, mais je trouve que le personnage que l'on incarne dans Andromeda, Ryder, a un petit côté Daniel Jackson. Le Pionnier est à la fois là pour entrer en contact avec des races intelligentes, faire face aux dangers se trouvant sur son chemin, mais aussi explorer les témoignages du passé. Bon malheureusement, au bout d'un moment, le jeu se concentre uniquement sur le combat et perd son intérêt... mais l'idée de départ était vraiment intéressante.

B. Les univers fantastiques

Dossier sur l'Archéologie – Dernière partie : L'archéologie dans les jeux vidéoVairmont Jonne, ou Gustavo, demandera à Geralt dans The Witcher III de retrouver un ancien tome elfique dans une tombe.

Passons maintenant aux univers fantastiques. Comme il a été dit précédemment, quand les jeux de rôle sont bien faits, c'est qu'ils possèdent une contextualisation suffisamment importante et développée pour que des mythes, des légendes et de l'Histoire puissent avoir de la place. Et à partir du moment où un univers possède une Histoire, vous pouvez être sûr que vous tomberez sur un archéologue, ou quelque chose dans le genre.

C'est le cas notamment de The Witcher, où l'ami Geralt fera la rencontre de Vairmont Jonne, professeur de la faculté d'archéologie appliqué de l'académie d'Oxenfurt.

On peut aussi évoquer le professeur Schliemann, archéologue de l'académie de Castell Graupian et spécialiste de la période des Siècles des Ténèbres (la période durant laquelle vécut Geralt de Riv, le XIIIème siècle), qui n'apparaît pas dans le jeu mais dans le sixième livre de la saga, La Tour de l'Hirondelle.

Mais, il existe bien d'autres cas comme nous allons le voir dans les parties ci-dessous.

1. Archéologue de la Fantasy, entre érudits et mage

Tout d'abord, il faut signaler que l'archéologie est une discipline différente dans les univers fantastiques (jeux vidéo et littératures) et n'a pas le même objectif, ni la même méthodologie, que celui que nous connaissons dans notre propre monde. Il n'y a pas l'INRAP sur Tamriel ou dans les Royaumes Oubliés (Donjons et Dragons).

Les archéologues sont plutôt affiliés aux magiciens, ou bien aux érudits, souvent amateurs et collectionneurs d'artefacts, et cherchant avant tout à augmenter leur puissance et leur connaissance. Pour atteindre leur objectif, pas forcément pavé de bonnes intentions, ces mages seront amenés à rechercher dans le passé.

Dossier sur l'Archéologie – Dernière partie : L'archéologie dans les jeux vidéoL'archéologue est un personnage récurrent des univers fantastiques, comme ici dans Tower of Time.

Car c'est dans le passé que l'on peut trouver les artefacts les plus puissants. Ils ont été créés par les créatures/peuples/civilisations qui ont depuis disparu et qui appartiennent à des âges/ères souvent considérés comme légendaires dans ces univers.

Dossier sur l'Archéologie – Dernière partie : L'archéologie dans les jeux vidéoArtwork de TES III : Morrowind représentant des Dwemers.

On a le cas des Dwemers dans les Elder Scrolls. Ce peuple elfique vivant sous terre fut composé de grands inventeurs, capables de créer des robots alimentés par la vapeur ou par l'induction, des machines capables de contrôler le climat, des charges explosives... bref autant d'inventions qui attisent les convoitises.

Les magiciens et les érudits sont parmi les rares personnes à avoir étudié et à savoir lire dans les univers fantastiques. Les écoles de mages enseignent aussi bien la magie que l'Histoire, et disposent de grandes bibliothèques. Les livres, écrits par des personnes qui ont vécu durant ces ères révolues, ont une grande importance dans la Fantasy car ils renferment tout un tas de légendes et d'indices qui peuvent mener vers les vestiges du passé... si du moins on arrive à les déchiffrer. Et seul un mage expert peut le faire.

À l'académie des mages de Winterhold (Fortdhiver) dans The Elder Scrolls V : Skyrim, qui se trouve à l'Extrême Nord-Est de Bordeciel, on trouve une grande bibliothèque où des archives datant de l'Ère seconde peuvent être consultés.

Un des points forts des Elder Scrolls, ce sont ces livres que l'on peut lire à loisir entre deux explorations de donjons. Ces ouvrages peuvent nous renseigner sur l'Histoire de Bordeciel et des peuples qui composent ce territoire ainsi que sur ses vestiges. Les Elder Scrolls font parti de ces jeux possédant des chronologies riches et détaillées. Pour en savoir plus à ce sujet, je vous conseille de consulter La Grande Bibliothèque de Tamriel.

Dossier sur l'Archéologie – Dernière partie : L'archéologie dans les jeux vidéoBibliothèque de Fortdhiver tenue par Urag gro-Shub, un mage orque.

Lorsque vous arrivez à Fortdhiver, et si vous désirez devenir un mage, vous allez débuter un apprentissage. Puis, au bout d'un moment, on va vous offrir une quête consistant à vous rendre sur un site archéologique, Saarthal. Là, l'Académie organise des fouilles sur ce qui serait le premier établissement de Bordeciel et de Tamriel ayant accueilli des humains durant l'ère Méréthique (la préhistoire chez les historiens nordiques).

Les fouilles sont coordonnées par Arniel Gane, un mage bréton et chercheur d'artefacts étranges de l'Académie de Fortdhiver. Celui-ci vous chargera de retrouver un artefact ancien : une amulette.

Dossier sur l'Archéologie – Dernière partie : L'archéologie dans les jeux vidéoLe site de fouille de Saarthal.

Dans cette Académie, on peut faire la connaissance de l'archimage Savos Aren, qui lui aussi, lorsqu'il était apprenti, a effectué une fouille dans un lieu appelé le Labyrinthe afin d'en étudier les vestiges avec d'autres élèves. Il s'agissait durant l'ère Méréthique d'un temple construit par le Culte du Dragon en hommage aux dragons. Cette expédition s'est mal déroulée et un être puissant, un Prêtre-Dragon, s'est réveillé... Autant dire que l'archéologie dans la Fantasy peut-être quelque chose d'extrêmement dangereux et être à l'origine du réveil de puissantes forces restées en sommeil durant des siècles.

Cela n'engage que moi, mais je trouve que les jeux de la saga Elder Scrolls, que ce soit Morrowind, Oblivion, Skyrim ou même le MMO The Elder Scrolls Online, peuvent nous faire incarner en quelque sorte un archéologue à la mode Fantasy.

Pour peu qu'on s'intéresse à l'Histoire de cet univers, on prendra plaisir à explorer les vestiges abandonnés, à lire des bouquins renfermant des indices et localisant l'emplacement d'un artefact, à échantillonner les ruines en collectionnant tout un tas d'objets, témoins d'un passé plus ou moins glorieux, et à les exposer dans sa demeure, comme on le ferait dans un musée... Cette série nous donne suffisamment de liberté pour cela, et quand les moddeurs s'en mêlent c'est encore plus visible.

Dossier sur l'Archéologie – Dernière partie : L'archéologie dans les jeux vidéoThe Lost Spires, mod pour TES IV : Oblivion.

Ainsi, Oblivion a connu un des meilleurs mods du jeu : The Lost Spires (Disponible sur le Nexus et traduit en français chez Wiwiland). Ce mod ajoute une nouvelle guilde, celle des Archéologues, qui nous propose de participer à des recherches sur les anciens secrets de Cyrodill. Des donjons sont à explorer, des objets sont à collectionner, et un tas de créatures sont à abattre, pour une durée de plus de 15 heures.

En voici la présentation par l'auteur du mod :

Quel meilleur moyen d'explorer les traditions anciennes que par le biais d'une guilde d'archéologie ! C'est vrai, une guilde d'archéologie entièrement fonctionnelle est désormais basée à Cyrodiil. La guilde d'archéologie est un groupe de soutien à l'exploration des ruines - et vous pouvez parier qu'il va y avoir beaucoup de nouvelles ruines à explorer. Lorsque vous rejoignez la guilde d'archéologie pour la première fois, vous constaterez que tout le monde travaille dur pour fouiller une ruine entièrement originale : la Flèche. Je vais faire attention à ne pas trop en dévoiler à ce stade parce que tout le mod tourne autour de la découverte de la nature sinistre de ces Flèches et des êtres du Démoniste qui les habitaient. Je dirai cependant ceci : les flèches sont antérieures aux ruines ayléides et les démonistes sont maintenant éteints. Pourquoi ? C'est à vous de le découvrir. Oh, et ai-je mentionné qu'il y a de nouveaux artefacts puissants à découvrir en cours de route ? C'est vrai, des artefacts de démoniste attendent l'archéologue débrouillard. Vous pouvez trouver un butin puissant par l'exploration ou en progressant dans les rangs de la guilde de l'archéologie. Ou vous ferez les deux !

Un autre mod est à signaler également. Certainement le meilleur qui soit sorti pour Skyrim. Il s'agit d'Enderal, une conversion totale du jeu disponible gratuitement sur Steam, ou bien dans une version traduite en français chez la Confrérie des traducteurs.

En gros, quand les moddeurs font mieux que les développeurs de chez Bethesda, cela donne Enderal, un mod qui propose une toute nouvelle histoire se déroulant dans un univers totalement différent de celui de Tamriel, avec sa propre Histoire et des propres traditions.

Avec ces 30 à 100 heures de gameplay, Enderal vous mènera à explorer une grande carte à travers une quête principale prenante. Et bien entendu, un site de fouille avec une archéologue à sa tête est présent dans le jeu... la recherche du passé étant une chose importante dans le scénario.

Dossier sur l'Archéologie – Dernière partie : L'archéologie dans les jeux vidéo  Dossier sur l'Archéologie – Dernière partie : L'archéologie dans les jeux vidéo  Dossier sur l'Archéologie – Dernière partie : L'archéologie dans les jeux vidéo  Dossier sur l'Archéologie – Dernière partie : L'archéologie dans les jeux vidéo
Dossier sur l'Archéologie – Dernière partie : L'archéologie dans les jeux vidéo  Dossier sur l'Archéologie – Dernière partie : L'archéologie dans les jeux vidéo  Dossier sur l'Archéologie – Dernière partie : L'archéologie dans les jeux vidéo  Dossier sur l'Archéologie – Dernière partie : L'archéologie dans les jeux vidéo

Mais il n'y a pas que dans les Elder Scrolls où l'archéologie est évoquée, c'est aussi le cas de Pathfinder : Kingmaker, l'adaptation vidéoludique du célèbre jeu de rôle sur papier, sorti en 2018. Ainsi, parmi les nombreuses classes que l'on peut choisir pour le personnage que l'on crée, on trouve l'Archéologue, une sous-classe spéciale pour les Bardes. Voici, comme cette classe est décrite :

L'archéologue n'est pas un chercheur qui se complaît dans les bureaux, il travaille directement sur le terrain.

Contrairement aux autres bardes, il sacrifie sa capacité à servir de source d'inspiration pour les autres pour bénéficier d'un éventail de talents dignes d'un roublard. Cet archétype convient également aux roublards qui veulent se concentrer sur l'érudition plutôt que sur les coups de poignard dans le dos.

Dossier sur l'Archéologie – Dernière partie : L'archéologie dans les jeux vidéo  Dossier sur l'Archéologie – Dernière partie : L'archéologie dans les jeux vidéo  Dossier sur l'Archéologie – Dernière partie : L'archéologie dans les jeux vidéoLes références à l'archéologie sont nombreuses dans Pathfinder : Kingmaker.

On a aussi le cas de Baldur's Gate, premier du nom, où nous pouvons rencontrer Charleston Nib, un archéologue se trouvant près d'un ancien temple dédié à kozah, un Dieu considéré comme particulièrement mauvais.

Alors que des fouilles sont organisées, nous arrivons au moment où l'archéologue s'apprête à entrer dans le temple. Charleston nous propose de le rejoindre dans sa découverte censée marquer l'Histoire, et le protéger au cas où... on ne sait jamais. S'en suit une série de dialogue savoureux, dont je vous ai laissé quelques passages ci-dessous. Ça se finit bien entendu par un combat plutôt ardu...

Dossier sur l'Archéologie – Dernière partie : L'archéologie dans les jeux vidéo  Dossier sur l'Archéologie – Dernière partie : L'archéologie dans les jeux vidéo  Dossier sur l'Archéologie – Dernière partie : L'archéologie dans les jeux vidéo  Dossier sur l'Archéologie – Dernière partie : L'archéologie dans les jeux vidéo
Dossier sur l'Archéologie – Dernière partie : L'archéologie dans les jeux vidéo  Dossier sur l'Archéologie – Dernière partie : L'archéologie dans les jeux vidéo  Dossier sur l'Archéologie – Dernière partie : L'archéologie dans les jeux vidéo  Dossier sur l'Archéologie – Dernière partie : L'archéologie dans les jeux vidéo
Dossier sur l'Archéologie – Dernière partie : L'archéologie dans les jeux vidéo  Dossier sur l'Archéologie – Dernière partie : L'archéologie dans les jeux vidéo  Dossier sur l'Archéologie – Dernière partie : L'archéologie dans les jeux vidéo  Dossier sur l'Archéologie – Dernière partie : L'archéologie dans les jeux vidéo
Dossier sur l'Archéologie – Dernière partie : L'archéologie dans les jeux vidéo  Dossier sur l'Archéologie – Dernière partie : L'archéologie dans les jeux vidéo  Dossier sur l'Archéologie – Dernière partie : L'archéologie dans les jeux vidéo  Dossier sur l'Archéologie – Dernière partie : L'archéologie dans les jeux vidéo
Dossier sur l'Archéologie – Dernière partie : L'archéologie dans les jeux vidéo  Dossier sur l'Archéologie – Dernière partie : L'archéologie dans les jeux vidéo

Je pourrai continuer encore longtemps à vous énumérer les jeux où l'on peut rencontrer un archéologue ou bien tomber sur un mage savant organisant des fouilles, ou bien encore un site de fouille tout simplement, comme Fable II, Spellforce 3, Sacred II, Divinity : Original Sin 2, Pillars of Eternity, Dragon Age Inquisition..., mais il y a un jeu où l'archéologie n'a jamais été aussi visible qui mérite toute notre attention. Il s'agit de Guild Wars 2 et il fait l'objet de la partie suivante.

Dossier sur l'Archéologie – Dernière partie : L'archéologie dans les jeux vidéo  Dossier sur l'Archéologie – Dernière partie : L'archéologie dans les jeux vidéoArchéologie aussi présente dans Divinity : Original Sin 2.
2. Guild Wars 2

Les MMORPG sont souvent très friands d'archéologie. Comme les jeux de rôle solo, ils disposent souvent d'un riche Lore. C'est le cas notamment de Black Desert Online où on commence directement notre aventure sur un site de fouille, ou bien de World of Warcraft.

Dans ce dernier, avec l'extension Cataclysm, il est possible d'exercer le métier secondaire Archéologie. Des sites de fouilles se trouvent dans chaque région, et il faudra aller les fouiller pour y dénicher des artefacts qui sont répertoriés dans un grimoire avec un petit historique pour les décrire. Ces artefacts sont reliés à une civilisation ou un peuple du lore de Warcraft.

Dossier sur l'Archéologie – Dernière partie : L'archéologie dans les jeux vidéo  Dossier sur l'Archéologie – Dernière partie : L'archéologie dans les jeux vidéo  Dossier sur l'Archéologie – Dernière partie : L'archéologie dans les jeux vidéoL'archéologie est un métier dans World of Warcraft.

Sorti en Août 2012, Guild Wars 2 est un MMORPG développé par ArenaNet. L'action prend place 250 ans après les événements de Guild Wars, sorti en 2005. Plusieurs cataclysmes causés par le réveil des dragons ancestraux, des créatures colossales qui peuvent rivaliser avec les Dieux, ont eu lieu et marque le début de notre grande et longue aventure qui se poursuit encore aujourd'hui avec l'ajout de contenu régulier appelé Saison. Ces Saisons sont entrecoupé d'épisodes.

Le Lore de Guild Wars est certainement l'un des plus riche qui m'ait été donné de voir dans un jeu vidéo. Les traces du passé sont visibles sur chacune des cartes. Ce passé est important car la menace qui pèse actuellement sur la Tyrie (le nom du monde où se déroule les aventures de Guild Wars) trouve son origine des milliers d'années auparavant et que pour la combattre il faut l'étudier. Si vous souhaitez avoir plus de détails sur le Lore de Guild Wars, rendez-vous sur le Wiki officiel.

Tout commence il y a 11 000 ans lorsque les derniers représentants d'une race de géants, Giganticus Lupicus, disparaissent. Leurs ossements sont encore visibles dans certaines cartes de Guild Wars 2. On ne sait pas grand chose d'eux, seulement que les Dragons Ancestraux ont causé leur extinction. Ces êtres colossaux sont une race de créatures extrêmement puissantes et destructrices. Malgré qu'on en compte seulement six, ces Dragons sont capables de semer la destruction, annihilant des peuples entiers, lors de leur réveil. Suite à cela, il entre dans une phase d'hibernation. C'est à peu de chose près le même principe que les Moissonneurs dans Mass Effect.

Il y a 10 000 ans, des peuples comme les Oubliés, les Mursaats, les Jotuns, les Nains et les Prophètes ont tenté de lutter face aux Dragons Ancestraux en s'alliant. Mais leurs nombreux différents causèrent leur perte, chacun de leur côté ayant préféré adopter des tactiques et des stratégies différentes. Les Nains notamment ont préféré se calfeutrer dans les profondeurs de la Tyrie pour y combattre les sbires d'un des Dragons Ancestraux, Primordius, sans jamais ressortir à la surface.

Dossier sur l'Archéologie – Dernière partie : L'archéologie dans les jeux vidéo  Dossier sur l'Archéologie – Dernière partie : L'archéologie dans les jeux vidéo  Dossier sur l'Archéologie – Dernière partie : L'archéologie dans les jeux vidéoL'archéologie est partout dans Guild Wars 2.

Bien des années après la disparition de ces races anciennes, d'autres apparurent : les Humains, les Charrs, les Norns ou les Asuras. Profitant d'un moment d'accalmie avec le repos des Dragons Ancestraux, ils purent établir des colonies sur de nombreux territoires, se développer, se faire la guerre, s'unir contre des ennemis communs... jusqu'à ce que débarquent une nouvelle fois les Dragons Ancestraux. Voilà maintenant 7 ans que l'on combat ces Dragons Ancestraux, certains ont disparu alors que d'autres se sont renforcés.

Afin de combattre les Dragons Ancestraux, trois Ordres se sont mis en place. Il faudra choisir de rejoindre un de ces Ordres à travers l'histoire personnelle de notre avatar. Il y a l'Ordre des Soupirs (des espions), les Veilleurs (les guerriers) et ceux qui nous intéressent : le Prieuré de Durmand qui rassemble les savants qui croient que les Dragons Ancestraux pourraient être battu grâce à la connaissance ancienne d'une victoire passée.

Dossier sur l'Archéologie – Dernière partie : L'archéologie dans les jeux vidéo  Dossier sur l'Archéologie – Dernière partie : L'archéologie dans les jeux vidéo

Ce Prieuré de Durmand est donc dédié à la protection des connaissances et des reliques, nommé ainsi d'après le monastère qui abrite ses archives. Parmi les chercheurs et érudits qui composent cet ordre, on trouve bien entendu des archéologues qui mènent des fouilles à travers la Tyrie à la recherche de vestiges et d'artefacts pouvant les aider à combattre à la fois  les Dragons Ancestraux et leurs sbires. On sera d'ailleurs amené dans quelques quêtes à participer à des fouilles, à la mode Fantasy, avec des outils non conventionnels.

Dans l'épisode 5, "Quitte ou double", sorti le 9 janvier 2019, appartenant à la Saison 4 du Monde Vivant, une nouvelle carte a été ajoutée : le Pics de Chef-Tonnerre.

Cette zone abrite les vestiges de l'ancienne civilisation naine notamment le Donjon de Chef-Tonnerre, une ancienne forteresse naine abandonnée par les Nains lorsqu'ils partirent pour les Profondeurs. C'est un lieu chargé d'Histoire que l'on est amené à explorer et à fouiller à la recherche d'indice pouvant nous aider à combattre un des Dragons Ancestraux que les joueurs combattent actuellement.

Dossier sur l'Archéologie – Dernière partie : L'archéologie dans les jeux vidéo  Dossier sur l'Archéologie – Dernière partie : L'archéologie dans les jeux vidéo
Dossier sur l'Archéologie – Dernière partie : L'archéologie dans les jeux vidéo  Dossier sur l'Archéologie – Dernière partie : L'archéologie dans les jeux vidéo

Avec Guild Wars 2, nous avons un exemple parmi tant d'autres de l'intérêt que représente l'archéologie dans les univers fantastiques. Dans notre monde, l'archéologie est nécessaire à la compréhension de notre Histoire afin de l'expliquer avec des éléments réels - comme vous avez pu le constater à travers nos différents articles consacrés aux découvertes archéologiques.

L'archéologie de la Fantasy partage un même dessein dans certains cas. Mais, on fait surtout davantage appelle aux compétences, aux savoir historiques et aux savoir-faire en matière de fouille des archéologues pour rechercher dans le passé les moyens nécessaires pour lutter ou se renforcer.

III. Les autres jeux avec de l'archéologie dedans

Dans cette troisième partie je vais tâcher de lister les jeux récents, ou qui s'apprêtent à sortir, où il est possible de croiser un archéologue, voire d'en incarner un.

La liste n'est pas exhaustive, n'hésitez pas à en signaler et à les présenter en commentaires si vous en trouvez d'autres.

Red Dead Redemption 2

Dossier sur l'Archéologie – Dernière partie : L'archéologie dans les jeux vidéo

Aussi surprenant que cela puisse être, il est possible de croiser une archéologue, ou plutôt une paléontologue, dans Red Dead Redemption 2, donnant lieu à une longue quête : “La force des convictions”. Ainsi, Miss Deborah MacGuiness nous invite à l'aider à retrouver des fossiles de dinosaures cachés dans la région. Il y en a en tout 30.

Le personnage de Deborah MacGuiness semble être inspiré de Mary Anning (21 mai 1799 – 9 mars 1847), une paléontologue autodidacte britannique, qui a commencé sa carrière en récoltant des fossiles pour les revendre aux amateurs. Elle est reconnue aujourd'hui comme une figure importante, bien que pittoresque, de la paléontologie.

Assassin's Creed Odyssey

Au delà de faire du tourisme archéologique au sein de cet épisode, on peut tomber sur une série de quête intéressante au fort accent archéologique. Via ces quêtes, Ubisoft introduit le débat contemporain entre les artefacts en tant que biens et cultures matérielles, et ce que l'archéologie aurait pu être pour quelqu'un vivant à l'époque d'Hérodote. Pour suivre cette quête, il faut discuter avec Eppie en Béotie. Celui-ci étudie les Mycéniens...

Dossier sur l'Archéologie – Dernière partie : L'archéologie dans les jeux vidéo

Borderlands

Dossier sur l'Archéologie – Dernière partie : L'archéologie dans les jeux vidéo

Chercheuse, scientifique et archéologue, Patricia Tannis est employée par Dahl Corporation pour trouver des indices révélant l'emplacement d'une mystérieuse arche. Au fil des recherches, la dureté de Pandora et le décès de la plupart de ses collègues l'ont amenée à développer une psychose.

Elle est la principale experte en Eridians (une ancienne race alien) et en Arche, et est à ce titre une personne souvent consultée dans les missions. Ses connaissances sont vastes mais présentées de manière extrêmement fantaisiste. Elle est présente dans chaque épisode. Le sera-t-elle une nouvelle dans Borderlands 3 ?

Return to Castle Wolfenstein

Comment ne pas évoquer ce FPS majeur édité par Activision et sorti en 2001 ? Le joueur incarne le fameux agent Blaskowitz qui est envoyé dans la région du Harz en Allemagne, où la SS et Himmler sont en train de monter une mystérieuse “division SS paranormale”... En réalité, ces derniers cherchent à ressusciter Henri Ier de Germanie, un roi païen qui aurait fait un pacte avec les anciens dieux pour obtenir des pouvoirs divins. Dans les catacombes romaines de Wulfburg, les SS sont parvenus à faire revenir les morts à la vie... et d'autres artefacts doivent être retirés de leurs mains à tout prix. Le jeu se détermine avec la bataille contre Henri Ier ressuscité et offre un voyage à travers les catacombes romaines, la mythologie germanique, et le goût de la SS pour les activités paranormales.

Civilization VI

Parmi les améliorations intéressantes de Civilization VI, figure l'archéologie. Débarquant durant l'âge industriel, l'archéologue est une unité civile qui ne peut être produite que dans une ville disposant d'une place du théâtre avec un musée archéologique. Il va être chargé de fouiller jusqu'à trois sites archéologiques pour en extraire des artefacts. Ces derniers vont être disposés dans un musée et générer ainsi des points de culture grâce au tourisme.

Voici comment le Civilopédia les présente :

Les archéologues étudient le comportement humain dans le passé, principalement par le biais de la fouille et de l'analyse de fossiles humains, des ruines de bâtiments et des restes d'artefacts humains. Bien que des controverses entourent la propriété d'objets, de trésors et de restes humains retrouvés, des milliers d'archéologues opèrent toujours dans le monde entier sur les sites de fouilles, dans les musées et sur les campus universitaires. Ces hommes et ces femmes travaillent pour étudier les croyances communes et les activités quotidiennes de divers peuples à travers l'histoire, approfondissant ainsi notre compréhension de notre propre histoire.

Dossier sur l'Archéologie – Dernière partie : L'archéologie dans les jeux vidéo  Dossier sur l'Archéologie – Dernière partie : L'archéologie dans les jeux vidéo  Dossier sur l'Archéologie – Dernière partie : L'archéologie dans les jeux vidéo  Dossier sur l'Archéologie – Dernière partie : L'archéologie dans les jeux vidéo

Endless Space 2

Endless Space 2 est un autre jeu de stratégie 4X, mais cette fois-ci spatiale, qui évoque l'archéologie. En effet, dans cet univers, il n'est pas rare de tomber sur des planêtes qui se composent de ruines d'une civilisation disparue. Il y a même des quêtes ou des recherches en lien avec l'archéologie.

Dossier sur l'Archéologie – Dernière partie : L'archéologie dans les jeux vidéo  Dossier sur l'Archéologie – Dernière partie : L'archéologie dans les jeux vidéo
Dossier sur l'Archéologie – Dernière partie : L'archéologie dans les jeux vidéo  Dossier sur l'Archéologie – Dernière partie : L'archéologie dans les jeux vidéo  Dossier sur l'Archéologie – Dernière partie : L'archéologie dans les jeux vidéo

Stellaris

Le jeu de simulation spatiale de Paradox, Stellaris, n'échappe également pas à la règle. Le joueur évolue dans un univers composé de centaines de planètes, toutes différentes, avec des caractéristiques bien particulières. Lors de la découverte d'une planète, il n'est pas rare de rencontrer des restes d'occupation antérieure : ancienne prison, lieu d'extraction, mais aussi restes de civilisation détruite on ne sait comment... Chaque découverte permet ainsi au scientifique dirigeant votre vaisseau d'exploration de mener une recherche. Les résultats sont eux aussi variés : l'examen de ce vaisseau abandonné depuis des milliers d'années va-t-il vous procurer une nouvelle technologie ou au contraire détruire votre vaisseau scientifique ? De nombreux arcs scénaristiques sont consacrés entièrement à l'archéologie interplanétaire, et Paradox vient d'enfoncer le clou en sortant son DLC « Ancient Relics »... au nom assez évocateur.

In The Valley of Gods

Sa date de sortie n'a toujours pas été communiquée, mais le prochain jeu de Campo Santo (Firewatch) donne très envie. On y suit une ancienne exploratrice et réalisatrice partant à la découverte de l'Égypte dans les années 1920. Elle y fera une incroyable découverte archéologique...

Pathway

Sorti le 11 avril, le jeu de Robotality nous invite dans une aventure à l'orée de la Seconde Guerre mondiale, en Afrique du Nord et dans le Moyen-Orient, à une époque où les Nazis pillent les tombes à la recherche d'artefact pouvant les renforcer. Inspiré par les aventures d'Indiana Jones, le jeu nous permet de prendre en main plusieurs personnage dont une archéologue afin de combattre les nazis et les forces du mal.

Professeur Layton

Je dois bien avouer ne pas connaître la série, mais j'ai tout de même découvert en réalisant cet article que le Professeur Hershel Layton, au delà d'être un gentleman britannique, était avant tout un archéologue, enseignant à l'Université de Gressenheller, à Londres.

Les Professeur Layton sont une série de jeux vidéo d'aventure et de réflexion, disponibles sur Nintendo DS et 3DS, de type Point'n'Click développés, par les Japonais de chez Level-5.

Heaven's Vault

Disponible depuis le 16 avril, le jeu de inkle Ltd (80 Days) nous permet d'incarner Aliya Elasra, une archéologue qui explore une étrange région de l'espace appelée la Nébuleuse avec son robot, dans l'espoir de découvrir les secrets d'un passé longtemps oublié. Dans ce jeu, le récit est totalement adaptatif et mémorise chaque choix que vous faites, chaque découverte et chaque action que vous effectuez, en influençant la suite des événements.

Archeo : Shinar

Sorti en janvier 2019, Archéo : Shinar est un jeu de stratégie économique qui se déroule dans le monde de l'archéologie. Il allie la période de préparation (stratégie au tour par tour) et les expéditions (stratégie en temps réel) dans un mélange de jeu unique avec beaucoup de petites histoires et un humour grotesque.

1001 Spikes

Sorti en 2014, il s'agit d'un jeu de plateforme à l'ancienne où on incarne Aban Hawkins qui recherche son père, l'archéologue Jim Hawkins, parti à la recherche des trésors perdus d'Ukampa en Amérique du Sud.

No Man's Sky

Il est tout à fait possible de faire de l'archéologie dans No Man's Sky. Une culture disparue a même été découverte par un étudiant en archéologie. Article à lire sur le sujet : Archeology grad is excavating the ruins of an abandoned No Man's Sky player civilization

Fortnite

Non je rigole ! Encore que... récemment, il y a eu un event où des sites de fouilles sont apparus sur la carte...

ArchaeologyX

Disponible depuis Novembre 2018, il s'agit d'un jeu d'exploration et d'archéologie en monde ouvert dans lequel vous allez chercher des trésors, des reliques... Utilisez votre ordinateur portable et faites des recherches pour découvrir des objets anciens cachés depuis des milliers d'années, explorez également des grottes ou des tombes perdues.

Ainsi s'achève notre dossier consacré à l'archéologie. N'hésitez par à laisser un commentaire et à le partager sur vos réseaux sociaux et parmi vos proches afin de leur faire découvrir la plus belle discipline au monde !

  • Aymdef El Présidente, Rédacteur en chef, Testeur, Chroniqueur, Historien Email | Twitter
  • "L'objet de la guerre n'est pas de mourir pour son pays, mais de faire en sorte que le salaud d'en face meure pour le sien." George S. Patton