How to shoot a criminal

Vaudec
Thématique
8 février
2017
Info sur le jeu
Plateforme
  • PC Windows
  • Mac OS X
ÉditeurPandorica
DéveloppeurPandorica
Date de sortieJanvier 2017

Il est toujours plaisant de voir qu'au milieu de l'armada de blockbusters, des petits studios indépendants sont toujours là pour présenter un peu de nouveauté. C'est ainsi que nous retrouvons le petit studio français Pandorica qui vient se découvrir à nous avec son premier titre : How to shoot a criminal.

How to shoot a criminal  How to shoot a criminal

Une ambiance prenante

Le studio parisien vous renvoie dans le New York du début des années 1930. Vous incarnez Scarlett, journaliste au sein du Revenge, un journal controversé qui lutte contre la corruption et l'injustice en cherchant à dévoiler la pure vérité.

Cependant la vision idéaliste de son fondateur, Aaron, tourne à l'obsession au point de s'asseoir sur ses principes et de malmener son équipe. Les membres du journal se retrouvent donc à lutter contre un rédacteur en chef despotique (ndlr : ni voyez aucune ressemblance avec notre chef vénérable) et n'a d'autre choix que de couler le Revenge pour mettre fin à ses agissements. Il est donc temps de fouiller dans les archives du journal pour trouver les preuves nécessaires.

Avec son style de film noir, How to shoot a criminal s'inspire clairement d'un titre comme LA Noire. L'ambiance, visuelle et sonore, est d'ailleurs une belle réussite de ce jeu. Le système de preuves audio et vidéo, jouées par des acteurs, nous y plonge avec efficacité.

Vous sentez le malaise latent au sein de la rédaction à chaque fois que vous vous engouffrez encore plus profondément dans les méandres de ses secrets ; mais pour autant vous ne pouvez vous empêcher de continuer de creuser encore plus loin. Autant dire que vous serez aisément tenté de faire le jeu d'une seule traite.

Revenons un peu sur ces fameuses preuves qui sont une autre grande force, au service de l'ambiance, du titre de Pandorica. Sur ce point, on voit la seconde inspiration des développeurs : le jeu Her Story.

Comme évoquées, les preuves sont sous formes de notes mais aussi, et surtout, sous formats vidéo et audio performés par des acteurs. Comptez plus de deux heures de vidéos, en noir et blanc, et une heure d'enregistrement audio, le tout bien travaillé. Qu'il s'agisse des décors, des costumes et des bruitages, rien n'a été laissé au hasard. Cependant, on notera malheureusement une disparité dans le jeu d'acteur de certains personnages.

L'interface de jeu ne détonne pas du reste. Complètement en noir et blanc, avec quelques notes de rouge pour trancher, elle nous maintient dans l'univers. La police utilisée rappelle celle des machines à écrire, dont le bruit est utilisé à chaque recherche, et celle des journaux renvoie à celle employée à l'époque.

How to shoot a criminal

Un gameplay original

Assez parlé de l'ambiance, car elle est bonne mais si le gameplay ne suit pas, le jeu perd pas mal d'intérêt.

Afin de mettre la main sur les preuves nécessaires pour stopper les agissements d'Aaron vous disposez d'un outil de recherche assez puissant. Tout fonctionne grâce à des mots clefs, en les tapant dans la barre de recherche vous trouvez jusqu'à quatre preuves. Celles ci vous permettront de trouver de nouveaux mots clefs qui donneront accès à d'autres preuves et ainsi de suite. À noter qu'évidement vous pouvez combiner les mots clefs. Une fois que vous avez trouvé assez de preuves compromettantes, vous pouvez passer au jour suivant.

Le principe est donc assez simple cependant certains se plaindront du fait que l'on est très peu guidé. Le jeu démarre directement sans tutoriel, seuls une petite note explicative et quelques commentaires de l'héroïne vous disent comment débuter. Personnellement, je trouve que cela colle bien avec le scénario. Les membres du journal sont perdus eux aussi et n’ont aucune idée de la manière de faire tomber le rédacteur en chef. Alors pourquoi serions nous aidés ?

Malheureusement, je me dois de noter l'apparition possible de quelques bugs liés aux preuves et aux sauvegardes. Je nuancerai cependant en louant la réactivité des développeurs qui se démènent à les résoudre le plus rapidement possible et qui sont très à l'écoute de la communauté pour les traquer. Chapeau à eux !

Pour la durée de vie, comptez environ cinq heures pour venir à bout de l'enquête et au vu du profil du jeu la rejouabilité est très faible.

How to shoot a criminal  How to shoot a criminal

7.5
How to shoot a criminal

Prenant et original
How to shoot a criminal est un bon petit jeu et une belle surprise. Il est toujours plaisant de voir les petits studios montrer leur talent en sortant des jeux comme celui ci. Alors oui, le jeu a ses défauts mais il vous fera passer à coup sûr un bon moment. Un petit coup de cœur à petit prix !
Intérêt historique :Ne nous voilons pas la face, l'intérêt du jeu n'est pas là. La contextualisation dans les années trente est bien faite et les références avec l'actualité de l'époque sont présentes. Est évoquée la politique américaine mais aussi internationale avec l'arrivée au pouvoir d'un certain Adolf Hitler, le tout relié à la persécution des minorités. Cependant, cela n'en fait pas un jeu historique.
  • +Ambiance réussie
  • +L'originalité
  • +Gameplay simple et efficace
  • +Le système de preuve très bien fait
  • +L'utilisation des acteurs
  • +Petit prix (6.99€)
  • -Quelques bugs
  • -Rejouabilité très faible
  • -Jeux d'acteurs inégaux

  • Vaudec Rédacteur, Chroniqueur, Historien
  • "Le sang d'une nation pour l'honneur d'un seul homme." Oliver Peru
  • "Ce qui est à moi est à moi, ce qui est à toi est négociable." Joseph Staline