Men of War : Vietnam

Fantômas
Thématique
25 septembre
2012
Info sur le jeu
PlateformePC Windows
Éditeur1C Company
DéveloppeurBest Way
Date de sortieSeptembre 2011

D'un côté Men of War, une série de jeux qui a déjà fait ses preuves, de l'autre, un conflit moderne, la guerre du Vietnam, véritable bourbier qui a terni l'image des USA à l'échelle planétaire.

Les STR sur la guerre du Vietnam n'étant pas nombreux, on pourrait s'attendre à un véritable bijou, à un jeu qui nous explose les rétines à coup d'explosions Hollywoodiennes, qui nous remplisse les narines de l'odeur du napalm et de la chair brulée mais aussi qui nous fasse entendre certains des grands classiques de l'époque, de Hendrix aux Rolling Stones en passant par Nancy Sinatra...

Mais, Men of War : Vietnam s'est malheureusement égaré dans la jungle vietnamienne...

Petit tour du proprio...

Pour ceux qui ne connaissent pas Men of War, il s'agit d'un jeu qui met le joueur à la tête d'une dizaine de soldats et quelques véhicules (voir plus dans certaines missions) dans des environnements destructibles face à des ennemis très nombreux. Il doit, pour gagner, remplir une série d'objectifs à la difficulté variable. Men of War : Vietnam reprend donc le gameplay de ses prédécesseurs (je vous invite à lire nos tests de Men of War et Condemned Heroes) en y ajoutant son lot d'armes, d'uniformes et de véhicules spécialement dédiés à ce conflit. On passe donc du second conflit mondial à cette terrible guerre qui a certes terni l'image américaine, mais qui a surtout permis la création de chef-d'œuvre cinématographiques et musicaux.

Ce changement d'époque n'a pas réellement changé le gameplay. On continuera à faire avancer ses troupes de couverts en couverts, en évitant les embuscades et les attaques venues du ciel (les fameux Hueys !). Néanmoins, l'agencement des maps a considérablement changé. On passera le plus clair de son temps à avancer dans des petits villages tout droit sortis d'Apocalypse Now ou même dans une jungle étouffante.

Le jeu possède un solo (deux campagnes de 5 missions chacune) et un multijoueur peu convaincant car seulement limité au mode coopération. Le mode solo permet de jouer dans les deux camps du conflit. Chaque mission peut durer entre 30 minutes et plus d'une heure en fonction de la difficulté choisie, ce qui permet au jeu de bénéficier d'une durée de vie plutôt conséquente.

La première campagne met le joueur à la tête d'un groupe composé de deux soldats Nord-Vietnamiens et deux conseillers soviétiques. Ce petit groupe a survécu à une attaque aérienne et doit se battre pour rejoindre ses lignes. Par la suite, il aidera à la défense d'une base ou bien participera à des infiltrations.

Du côté américain, le joueur dispose d'une escouade de quelques soldats ayant chacun un rôle précis (un tireur d'élite, un mitrailleur, un lanceur de grenades...). La campagne mènera la petite escouade au combat dans la jungle, dans des villages ou des bases pour des missions d'infiltration, de nettoyage, de défense ou de prise de positions aux côtés d'autres yankees ou de soldats sud-vietnamiens.

Au sujet des graphismes, on remarquera un effort sur la jungle. Une jungle luxuriente, trop même puisqu'on y perd ses hommes. D'un autre côté cela rajoute une atmosphere de danger lorsque vos troupes rentrent dans ce genre d'endroits, on les perd facilement de vue et un piège ou un ennemi peut tres bien mettre fin à leur vie.

Test de Men of War : Vietnam  Test de Men of War : Vietnam  Test de Men of War : Vietnam

This is the end...

Passons à l'aspect historique du titre. Le jeu permet de revivre des actions qui auraient pu se dérouler dans le cadre de la guerre du Vietnam. Tout ce qui concerne l'armement, les uniformes et les véhicules est fidèle au conflit. On passera donc son temps  à voir des Hueys attaquer les forces vietnamiennes, les M-16 et AK-47 échanger des rafales ou même voir des soldats américains mourir dans des pièges.

D'autres éléments, comme la présence de deux officiers soviétiques dans la campagne sont véridiques. En effet, bien que les soviétiques n'aient pas participé directement aux combats, des conseillers ont été envoyés pour entrainer et encadrer l'armée du Nord-Vietnam et des armes leur ont été fournies.

L'aspect historique est donc assez bien respecté, mais les défauts du jeu gâchent l'expérience. Tout d'abord c'est l'IA qui pose problème : lorsque ce n'est pas l'ennemi qui fonce droit vers une mort certaine, ce sont vos troupes ou vos alliés qui posent problème. Entre les soldats qui se font attaqués et qui ne répliquent pas et ceux qui doivent se placer à deux mètres de l'ennemi pour lancer une grenade, qu'ils ne lanceront pas au final, l'addition est lourde.

Mais ce qui dégoute plus que l'IA, c'est sans contexte la difficulté des missions. On passera beaucoup de temps à faire marcher la sauvegarde car il faut le savoir, quand l'ennemi ne fait pas preuve de stupidité, il peut aligner sans problèmes vos soldats cachés à 100 mètres de lui, entendre les tirs au silencieux et  causer de très lourds dégâts en peu de temps. Cela est très énervant et lassera vite.

Et encore, je ne mentionne pas les problèmes techniques, quelques bugs en tout genre et certains éléments manquant à l'appel, par exemple, nous ne pouvons pas contrôler les hélicoptères !

Petite mention pour la musique : Les thèmes sont certes immersifs mais n'équivalent pas un bon Hendrix ou Jefferson Airplane. Mais même sans atteindre leur niveau, la bande sonore reste efficace et accomplie donc parfaitement son rôle.

Test de Men of War : Vietnam  Test de Men of War : Vietnam  Test de Men of War : Vietnam

Test de Men of War : Vietnam  Test de Men of War : Vietnam  Test de Men of War : Vietnam

Test de Men of War : Vietnam  Test de Men of War : Vietnam  Test de Men of War : Vietnam

5.5
Men of War : Vietnam

Men of War : Vietnam est assez décevant. Là où ses prédécesseurs avaient réussi à proposer un challenge surmontable et fun, Vietnam se rate. Par son contenu, le jeu fait plus addon qu'autre chose. Les missions sont difficiles. L'IA est soit catastrophique, soit diabolique. Le multijoueur est très léger et les bugs techniques foisonnent. Le jeu lassera vite le joueur lambda, c'est pour cela que je le conseille surtout aux inconditionnels de la série Men of War et autres chasseurs de challenge (fans de l'excellentissime série Commando, ce jeu est pour vous !) à qui il conviendra parfaitement (pour eux, le jeu vaut un 7.5/10). En quelques mots, frappe de napalm peu efficace pour Men of War.
Intérêt historique :
  • +Le contexte historique
  • +Le respect historique
  • +La difficulté pour les fans de challenge
  • -L’IA
  • -Le multi-joueurs bien amoindri
  • -La difficulté pour les joueurs lambda

  • Lyrik Le Vétéran, Testeur, Historien
  • "I'm ashamed of you, dodging that way. They couldn't hit an elephant at this distance" Major général John Sedgwick avant d'être mortellement frappé par une balle sudiste...