Fiche de

Europa Universalis IV : Common Sense

Partager
Plateforme
  • PC Windows
  • Mac OS X
  • Linux
Période historiqueÉpoque moderne
GenreGrande stratégie en semi-temps réel ÉditeurParadox Interactive DéveloppeurParadox Development Studio Date de sortieJuin 2015

Common Sense mettra l'accent sur la gestion de vos provinces grâce à un ensemble de nouvelles options. Vous aurez également de nouvelles options pour contrôler vos vassaux. Parmi les nouvelles fonctionnalités présentes dans l'addon, on peut citer de nouveaux événements liés aux vassaux, le nouveau gouvernement théocrate et les nations boudhistes de l'Asie orientale. Également au programme, un nouveau menu pour la construction des bâtiments.

  • Le système des théocraties a été repensé. Les héritiers y seront désormais choisis par des évènements selon un système similaire à celui des élections pour les Républiques.
  • Toujours en ce qui concerne les théocraties, elles voient leur être accordées le nouveau système de la dévotion qui est un équivalent à la légitimité pour les royaumes et à la tradition républicaine pour les républiques. Une dévotion plus ou moins élevée entraînera certains bonus/malus au niveau du pouvoir de l’Eglise, des revenus, du prestige…
  • Les républiques et les monarchies constitutionnelles sont désormais dotées de Parlements. La monarchie anglaise aura un système à part. Une mécanique de votes internes au Parlement sera également mise en place et elle aura un impact sur le gameplay du joueur.
  • Le protestantisme dispose désormais d’une mécanique de Pouvoir de l’Eglise. Ce pouvoir s’accumule avec le temps et il peut être utilisé pour déclencher des modificateurs divers et variés.
  • L’Empereur du Saint Empire Romain Germanique peut désormais supprimer et révoquer un titre d’électeur, mais à certaines conditions. Le Saint Empire devra notamment avoir une religion officielle pour que l’Empereur puisse prendre cette décision.
  • Chaque type de gouvernement aura désormais des rangs. Plus son rang sera élevé, plus les bonus conférés par la forme gouvernementale seront importants. Paradox parle de trois rangs.
  • Les pays bouddhistes auront désormais la mécanique du Karma. Il diminuera à chaque guerre d’agression et augmentera en temps de paix ou si vous honorez vos alliances. Avoir plus ou moins de karma aura un impact sur votre gameplay et notamment sur votre réputation diplomatique.
  • Vous pourrez désormais rendre une province à une nation qui dispose encore d’une revendication dessus. Cela vous coûtera du prestige.
  • L’Empereur peut désormais offrir le statut ce cités libres à certaines provinces du Saint Empire. Ces cités libres obtiennent alors un gouvernement républicain ainsi que divers bonus. Elles seront toujours appelables par l’Empereur si celui-ci est attaqué, même dans des conflits internes au Saint Empire. Ces cités libres pourront être au nombre de 7 et elles perdront leur statut si elles quittent le Saint Empire. Elles ne pourront par ailleurs pas être électrices.
  • L’occidentalisation peut maintenant être temporairement mise en pause. Cela permet ainsi de ne pas avoir à tout recommencer une fois qu’elle est lancée si jamais vous rencontrez des difficultés.
  • La mécanique de gestion et de développement des infrastructures provinciales a été repensée. Désormais, au prix de points diplomatiques, administratifs ou militaires, vous pourrez améliorer votre province sans passer par les bâtiments. Ceux-ci sont par ailleurs désormais assujettis à une limite d’emplacements. Attention donc à bien choisir quel bâtiment vous construirez car la place est dorénavant limitée selon la taille et le développement de la province. De plus, les provinces voient leur richesses être dorénavant mesurées selon leur niveau de développement au lieu de leur niveau de taxation.
  • Vous pouvez désormais enlever un conseiller de la liste des choix disponibles, moyennant finances. Cela vous permet de trouver plus vite le conseiller dont vous avez besoin si vous en avez un besoin urgent et si vous avez l’argent pour.
  • De nombreux évènements ont été ajoutés pour les bouddhistes, la papauté, les théocraties, les protestants ainsi que pour les parlementaires.
  • Le système de focus national qui permet d’augmenter l’apport mensuel d’un certain type de points au détriment des deux autres catégories sera disponible pour les joueurs ayant acheté Common Sense, même s’ils n’ont pas l’add-on Res Publica qui le rendait précédemment disponible.