Quatrième Croisade

El Presidente
Thématique
Thématique
Période historique Croisades
Partager

Malgré la relative période de paix instauré par Al-Adel, le pape Innocent III dès son avènement appela une nouvelle fois à la Croisade en 1198. Il est aidé dans sa tâche par les prédications du curé de Neuilly-sur-Marne, Foulques de Neuilly. L'appel étant ignoré par les seigneurs européens, la France et l'Angleterre étant une nouvelle fois en guerre, ce sont des seigneurs locaux qui prennent en charge l'expédition, Boniface de Montferrat et Baudouin VI de Hainaut à sa tête. Mais contre la volonté du pape innocent III, la Croisade est détournée par les marchands vénitiens sur Constantinople.

En 1202, pour le compte du doge de Venise, Henri Dandolo, et pour financer l'expédition, les croisés prirent Zara, ancienne possession vénitienne en Dalmatie, mais aussi une ville catholique. Ce qui ne manqua de créer des désertions dans l'armée des croisés puisque certains ne voulaient pas s'attaquer à leur frère chrétien. À la suite de la prise de Zara, les vénitiens et les croisés restants sont excommunié par le Pape. Innocent III lève cependant très vite l'excommunication pour les croisés.

En 1203, Alexis IV Ange, fils de l'empereur byzantin détrôné Isaac II Ange (actuellement dans les geôles de Constantinople), sollicite l'aide des croisés, leur promettant le financement de l'expédition et l'aide de troupes byzantines pour la conquête de l'Égypte. Les croisés n'étaient pas tous enclins à se battre contre d'autres chrétiens, mais furent convaincus par le clergé catholique que les Byzantins orthodoxes étaient aussi mauvais que les musulmans. Les Byzantins sont accusés d'avoir négocié une trêve avec Saladin et de n'avoir pas beaucoup aidé les croisés lors de la deuxième croisade. Après la prise de Constantinople, Isaac II Ange est rétabli sur le trône.

Le rétablissement d'Issac II n'était pas du goût des croisés, l'accusant d'avoir traité avec Saladin dans le passé. De plus, les coffres de la ville ont été vidé par l'usurpateur qui s'est enfuit avant leur arrivée. De même, les différences culturels entre les byzantins et les latins sont trop importantes. Une ville chrétienne où l'on pouvait trouver des synagogues et des mosquées en grand nombre, et où des juifs et des musulmans se promenaient librement et parfois en armes, choquait énormément les croisés. Les affrontements entre byzantins et croisés commencèrent alors. Alexis IV en fut tenu responsable et fut assassiné.

En 1204, les tensions s'enveniment et sans la protection d'Alexis IV, les croisés enragés mettent à sac Constantinople. La ville est capturée par les Croisés. Selon un traité, l'empire est réparti entre Venise et les dirigeants de la croisade. L'Empire latin de Constantinople est créé que dirigea Baudouin VI de Hainaut de 1204 à 1205. Son frère Henri de Hainaut prit sa succession jusqu'en 1216. Boniface de Montferrat, quant à lui, part fonder le royaume de Thessalonique.

  • Aymdef El Présidente, Rédacteur en chef, Testeur, Chroniqueur, Historien Email | Twitter
  • "L'objet de la guerre n'est pas de mourir pour son pays, mais de faire en sorte que le salaud d'en face meure pour le sien." George S. Patton