À la découverte de Sacred Fire

3 février 2017 par Aymdef | Sacred Fire | Antiquité - Conquêtes romaines | PC

Cela faisait un petit moment que je voulais vous présenter Sacred Fire, un jeu indé développé par Poetic Studio, un studio qui nous vient tout droit de Banská Bystrica, en Slovaquie. Le 27 janvier, le jeu a été soumis à Steam Greenlight afin que les gens puissent voter en sa faveur et espérer une sortie sur la plateforme de Valve.

Sacred Fire se présente comme étant un jeu de rôle narratif dans lequel notre humanité et nos émotions ont un impact sur notre combat pour la survie et la liberté. Inspirée par la Calédonie (l'ancien nom de l'Écosse), l'histoire suit un groupe de combattants de la résistance et narre leur ascension au pouvoir. Rome a essayé à maintes reprises de conquérir vos terres, mais a échoué à chaque fois. Pour mettre fin à ce conflit coûteux et pour montrer leur pouvoir, Rome a construit un mur monumental.

Vous incarnez un jeune calédonien issu d'une ancienne famille. Mais au début de l'aventure, vous n'êtes rien, vous n'avez aucune influence. Sans richesse ni renommée, vous aurez du mal à vous faire des alliés. Vous devrez alors gagner de l'influence par le combat, le courage, l'artisanat, la guérison, l'apparence ou les relations.

Au-dessus des terres du Great Moss, s'élève Fort Dunadd, un ancien siège du pouvoir Calédonien, le seul endroit où vous pouvez gagner les faveurs de nouveaux alliés et construire une résistance contre Rome. Cet élément stratégique du jeu vous permet d'utiliser vos points de force, de renommée et de ressources pour gagner de l'influence et vous préparer aux défis à venir. Vous pouvez également interagir avec les gens pour améliorer vos relations ou discréditer un adversaire.

Sacred Fire  Sacred Fire  Sacred Fire

Sacred Fire  Sacred Fire  Sacred Fire

Au cours du jeu, et à travers de nombreuses décisions, vous développez votre personnalité et influencez le cours de l'histoire dans le but d'éviter une fin tragique.

Pas de magie, ni de dragons, vous devez résoudre des conflits réels, alimentés par des motivations réelles, avec de vraies solutions. Pour cela, vous avez des choix à faire et plusieurs manières pour répondre à vos adversaires que cela soit par la force brute, le dialogue, la ruse...

Sacred Fire est un jeu axé sur le récit, les choix et les conséquences, en mettant l'accent sur les conflits internes et interpersonnels. Vous serez menés à prendre des décisions lourdes de conséquence. Par exemple, est-ce que vous allez préférer fabriquer une épée plutôt que de donner les ressources à un guérisseur ou bien organiser une fête ?

Si un choix que vous voulez faire est contraire à la personnalité de votre personnage, vous devez passer par un test de probabilité. Un monologue intérieur donne à votre personnage la capacité d'interpréter et de commenter ce qui se passe. Quelles sont ses pensées sur l'échec, l'injustice ou la brutalité face à une scène ? Quel est le motif derrière votre choix d'aider quelqu'un ?

En ce qui concerne les combats, ceux-ci se déroulent au tour par tour. Dans un même tour, il peut se passer de nombreuses choses : des dialogues, des tests de personnalités, des mouvements tactiques.

À chaque tour, vous choisissez l'un des quatre objectifs de votre attaque ou de votre défense : survivre, provoquer, intimider ou gagner de la réputation. Par exemple, si votre but est de survivre, vous vous défendez et attaquez de la manière la plus efficace possible, et cela affectera seulement les points de vie. La provocation vous permet notamment de railler votre adversaire ou de le frapper à un endroit sensible.

Pour finir, Sacred Fire est prévu sur PC en 2018. Une campagne Kickstarter devrait avoir lieu en Mars. Nous aurons alors l'occasion de parler à nouveau de ce jeu.

S'il vous intéresse, n'hésitez pas à le soutenir sur Steam Greenlight, et à suivre les publications à son sujet sur Facebook, Twitter et le site officiel : www.sacredfiregame.com.

Comme vous pouvez l'entendre dans la vidéo ci-dessous, Doug Cockle, la voix de Geralt dans les The Witcher, participe au projet.