Maquis de France - lieux de mémoire

Discab
1er juillet
2014
Info sur le livre
Titre originalLes maquis de France - lieux de mémoire
Auteur
  • Sylvie Pouliquen
  • Jean-Paul Paireault
ÉditeurEditions De Borée
GenreOuvrage de vulgarisation historique
Sortie6 juin 2014
Nombre de pages192

S'il est une période traitée, étudiée, mise sans cesse au centre des débats et des commémorations, sujet de prédilection d'Hollywood et, pendant un temps, des grands éditeurs de jeux vidéo, c'est bien la Seconde Guerre mondiale.

Inutile de vous faire un dessin, vous voyez le tableau : été 1940, les armées allemandes occupent la France après une attaque aussi rapide qu'efficace. Philippe Pétain est nommé chef du gouvernement. Dès lors, l'Histoire proposera ses grands rendez-vous loin de l'hexagone.

Vraiment ? Rien n'est jamais si simple. Il y eut la résistance, bien sûr. Ainsi que la collaboration. Non pas celle d'un peuple ; même si nombreux furent ceux à choisir de passer à l'ennemi, mais surtout celle d'un gouvernement. Pétain serrant la main de Hitler, symbole de la mort d'une nation. Pourtant, certains se refuseront à la résignation. Armés, organisés et farouchement attachés à l'idée d'une France libre, leur pays les appellera « traîtres ». Il leur promettra la mort. Quant à nous, nous les appellerons les maquisards. Rencontre avec ces héros de l'ombre à travers le livre de Sylvie Pouliquen et Jean-Paul Paireault : Les Maquis de France, Lieux de mémoire, publié aux Éditions De Borée.

Cette maison d'édition, dont le catalogue s'enrichit chaque année d'environ 200 titres, se spécialise dans la promotion du patrimoine français. Ce n'est pas la première fois que Sylvie Pouliquen propose un texte via cette maison. Fille de résistant, elle se passionne très tôt pour l'Histoire et la littérature. Ainsi, outre un roman historique, La madone des maquis, elle publie L'Album de la Résistance, illustré par Jean-Paul Paireault. Ce dernier, photographe-reporter de formation pour les agences photo Magnum et Gamma, a travaillé sur plusieurs dizaines d'ouvrages, en général consacrés au patrimoine. Il a fondé avec sa compagne la maison Concept-Image, spécialisée dans l'édition de Beaux Livres. C'est donc un duo de spécialiste que les Éditions De Borée ont réuni pour la seconde fois, et le moins que l'on puisse dire, c'est que le pari est payant.

L'ouvrage est conçu en deux grandes parties. Dans un premier temps, les auteurs nous proposent une somme conséquente de repères historiques. Amenées de manière claire et avec concision, les données côtoient divers documents, affiches, photographies et autres lettres servant non seulement à illustrer, mais à rendre vivante au lecteur l'histoire qui nous est contée. La précision du texte n'a d'égale que sa facilité d'accès. Chacun y trouvera son compte. En outre la mise en page, sobre, nous invite à nous plonger dans ces pages, même pour quelques instants.

La seconde partie, quant à elle, s'attache à nous présenter bon nombre de ces maquis et leurs occupants. Véritable cœur du livre, le lecteur y découvrira les résistants dans leur quotidien, mais aussi dans leurs coups d'éclat. La victoire, ici, est rarement définitive, synonyme de poursuite du combat ; quand la défaite, elle, signifie bien souvent la mort. On s'attache très vite à ces hommes et femmes, luttant aux quatre coins de la France, et la servant bien jusqu'à la victoire finale.

Verdict

Les Maquis de France, Lieux de mémoire se trouve être un ouvrage très complet, traitant son sujet en profondeur et de manière vivante grâce à un formidable travail d'illustration. Destiné à un large public, il contentera aussi bien les amateurs que les passionnés en quête d’éléments précis. Inutile de vous dire que nous avons été conquis. Un vibrant hommage à la mémoire de héros français.

  • Discab Ancien membre d'HistoriaGames
  • "D'abord, apprenez que je ne suis point le défenseur du peuple ; jamais je n'ai prétendu à ce titre fastueux ; je suis du peuple, je n'ai jamais été que cela, je ne veux être que cela ; je méprise quiconque a la prétention d'être quelque chose de plus." Maximilien Robespierre