Récit

Moyen-âgeGuerres d'indépendance de l'Écosse

Première guerre d'indépendance de l'Écosse

Fantômas
Thématique
Guerres d'indépendance de l'Écosse

De nombreux pays se sont battus pour obtenir leur indépendance : Algérie, Etats-Unis, Indochine, Indonésie…

Pour cet article, il ne s'agira pourtant pas d'un pays né de la vague de décolonisation qui frappa le monde au milieu du XXe siècle. Il s'agit d'un pays qui eut son indépendance au XIVe siècle et qui la reperdit 4 siècles après. Je parle effectivement de l'Ecosse et de sa première guerre d'indépendance.

L'échec de Balliol...

Au XIIIe siècle, l'Écosse avait pour roi John Balliol. La guerre de Cent Ans débutait alors et Balliol mit en pratique le dicton : « l'ennemi de mon ennemi est mon ami » en s'alliant avec la France. Il était en effet convaincu de la nécessité de cette alliance pour contrer les vues anglaises sur le trône d'Ecosse. Mais le roi d'Angleterre Edouard 1er s'emporta face à cette union. En 1296, il envoya une armée combattre les Écossais. John Balliol fut défait à Dunbar, capturé et envoyé à Londres. L'Écosse n'avait alors plus de roi.

Suite à cette victoire, Edouard 1er s'autoproclama roi d'Écosse. Sa décision fut rapidement soutenue en 1296 par plusieurs nobles écossais qui n'étaient pas du côté de Balliol durant la guerre. Ces nobles étaient pour la plupart des descendants de chevaliers anglo-normands et avaient donc des terres et des filiations en Angleterre. Ils prêtèrent alors hommage à ce nouveau roi.

...Mena à des oppositions armées...

Cependant, tous les Écossais n'étaient pas de cet avis. Des prêtres et quelques nobles s'opposèrent à Edouard. Ils étaient menés entre autres par Andrew Murray et William Wallace. Andrew Murray était issu d'une puissante famille noble au nord-est de l'Écosse. William Wallace, lui, était le fils d'un propriétaire terrien des Lowlands. Ensemble, ils menèrent la révolte. En 1297, malgré une nette infériorité numérique et en équipements, ils taillèrent en pièces l'armée anglaise envoyée à leur rencontre lors de la bataille du pont de Stirling. Malheureusement, au cours de cette bataille, Andrew Murray fut grièvement blessé et mourut de ses blessures.

Edouard 1er fut choqué d'apprendre que son armée avait été détruite par des troupes moins nombreuses et aguerries. Il organisa et envoya une seconde armée en Écosse. En 1298, les troupes écossaises furent vaincues lors de la bataille de Falkirk. William Wallace réussit néanmoins à fuir mais dû se cacher dans les forêts pendant des années tout en menant une guérilla face aux troupes anglaises.

Toutefois, en 1303, la France et l'Angleterre firent la paix. Edouard put envoyer plus de troupes en Écosse et reprit peu à peu le contrôle du pays. William Wallace fut trahis, capturé par les Anglais et sauvagement exécuté en 1305.

...Qui menèrent à l'indépendance.

Edouard avait donc la main mise sur le territoire, mais la lutte courageuse de Wallace redonna espoir à de nombreux Écossais qui se soulevèrent à leur tour. Leur nouveau leader était Robert de Bruce. Issu d'une famille très puissante des Lowlands, il supportait au départ les Anglais contre Wallace. Cependant, lorsqu'il aperçut la possibilité de devenir roi d'Écosse, il changea de camp. Il fut couronné en 1306.

Les Anglais ne tardèrent pas à réagir et envoyèrent une armée pour stopper les prétentions de Robert de Bruce. Sa lutte acharnée contre les Anglais attira de nombreux Écossais à ses côtés. Pendant 8 ans, il lutta contre l'ennemi. En 1307, Edouard 1er mourut. Son successeur, Edouard II, moins belliqueux, envoya tout de même une armée en Écosse pour stopper Bruce. En 1314, dans les plaines de Bannockburn, les Écossais vainquirent l'armée anglaise, parvenant ainsi à faire reconnaitre leur indépendance.

Toutefois, il faut préciser que Bruce continua de mener pendant 10 ans une guerre contre les nobles écossais qui avaient soutenu les Anglais. Il essaya de restaurer le Royaume d'Écosse et instaura de nouvelles taxes ainsi que l'obligation pour les Écossais de posséder armes et armures en cas d'agression. Il signa en plus des traités de paix avec les Anglais en 1323 et 1328. L'indépendance était alors acquise et ce jusqu'en 1707, lorsque l'Ecosse et l'Angleterre s'unirent pour former le Royaume de Grande Bretagne.

  • Lyrik Le Vétéran, Testeur, Historien
  • "I'm ashamed of you, dodging that way. They couldn't hit an elephant at this distance" Major général John Sedgwick avant d'être mortellement frappé par une balle sudiste...