Crusader Kings II : Conclave

Thématique
12 février
2016
Info sur le jeu
Plateforme
  • PC Windows
  • MAc OS X
  • Linux
ÉditeurParadox Interactive
DéveloppeurParadox Development Studio
Date de sortieFévrier 2016

Comme vous le savez, les rois du DLC, Paradox Interactive, nous ont encore gratifié d'un nouveau gros DLC, seulement le 11eme vrai DLC. Je vous vois venir, « encore un DLC à payer, Paradox s'en mets plein les poches », « Paradox abuse ». Mais avant tout cela regardons d'abord de plus près ce qui nous est proposé.

Le patch gratuit

Comme souvent, Paradox Interactive en profite pour lancer un patch gratuit. Il comporte une refonte graphique du menu loi, ainsi que trois ajouts aux gameplay.

Le premier ajout, concerne la notion de déshonneur. Ce dernier apparaît quand vous agrandissez vos possessions trop vite. Et si par malheur il dépasse 25%, vos « gentils » voisin vont former une coalition contre vous. Et je peux vous dire que quand le SERG en fait partie, vous avez le petit stress qui monte. Cet ajout concerne tous les personnages du jeu.

Les deux autres sont liés au mariage. Adieu l'alliance automatique, au mieux vous obtiendrai un pacte de non agression. Il vous empêchera d'attaquer, mais surtout d'être attaqué. Et c'est seulement là que vous pourrez forger une alliance. Cette alliance, sera offensive comme défensive et elle sera conditionnée à la durée du mariage. Ces alliances ne devront pas être faites à la légère ou vous pouvez vite vous retrouver dans une situation bien compliqué (maudit sois-tu Capet et ta guerre sainte !).

Crusader Kings 2 : Conclave  Crusader Kings 2 : Conclave

Et Conclave dans tous ça ?

Si vous pensiez que vous pourriez enfin jouer une théocratie vous serez déçu, car la religion ne subit aucune amélioration dans ce DLC. Mais pour le conseil de votre royaume (votre conclave) là c'est différent, très différent même. Vous ne serez plus jamais un roi absolu sans maîtriser les subtilités politiques, comme avec Charlemagne le jeu se complexifie beaucoup, mais pour notre plaisir

Charlemagne invente l'école, conclave la démocratise.

Le premier petit ajout, concerne l'éducation des enfants. Si auparavant il suffisait de trouver un tuteur avec de bonnes compétences quand l'enfant avait atteint ses 6 ans, aujourd'hui la spécialisation commence avant.

En effet, de 3 à 6 ans, vous devez choisir un des 10 aspects de l'éducation répartis en 5 groupes de capacité, le martial, l'érudition, la diplomatie, l'économie, ou les intrigues. Vous devrez donc choisir assez tôt la future fonction de vos enfants.

Ensuite, à 6 ans, vous devrez choisir l'orientation de l'éducation de vos enfants. On y retrouve les 5 catégories vu plus haut. Et évidemment le choix du tuteur restera aussi important, n'espérez pas obtenir un grand chef de guerre avec un tuteur faiseur de fortune.

Le conclave

Parlons de votre conseil ou devrai-je dire conclave pour être dans le thème. Si les conseillers ne subissent pas de changement, un conseil lui fait son apparition. Ce conseil est composé de 7 personnes choisies par vos soin. Vous devrez donc les choisir avec grand soin, si vous écartez un vassal puissant l'agitation pourrait gagner vos fiefs.

Vos conseillers auront aussi leur propre personnalité :

  • Loyal, ce conseiller votera comme vous sans discuter.
  • Mécontent, quoi que vous fassiez il votera contre vous.
  • Zélote, ce dernier ne se prononcera jamais sauf pour les question religieuse.
  • Pragmatique, il cherchera à augmenter sa puissance personnelle et celle du royaume avec. Il sera d'ailleurs toujours favorable pour prendre une cible facile, mais plus réticent pour déclarer des grandes guerres.
  • Arriviste, lui recherchera plutôt la gloire, il aimera donc les guerres contre les grandes puissances afin d'augmenter leur pouvoir personnel.

Ce conseil, une fois constitué, donnera son avis sur toutes vos décisions. Il est important de noter que vous pouvez ne pas suivre leur recommandation. Si vous le faites vous exposerez à une diminution de l'opinion de vos conseillers qui représentent les plus gros vassaux de votre royaume.

En plus de cela, le conseil aura la possibilité d'emprisonner ou de déclarer une guerre sans votre avis.

Crusader Kings 2 : Conclave  Crusader Kings 2 : Conclave

Les faveurs politiques

Une nouvelle option pour faire passer vos lois fait également son apparition : les faveurs. Vous pourrez les obtenir, soit en payant ou en acceptant de faire une fleur à un autre seigneur.

S'il semble intéressant de payer pour avoir une faveur, vous verrez vite que le risque peut être gros. La faveur que vous avez obtenue pour augmenter la levée de troupe pourra vous coûter bien plus cher, comme donner votre voix pour un futur empereur qui veut votre mort.

Le choix cornélien

Enfin, le dernier ajout concerne les lois. Une nouvelle loi a fait sont apparition : la paix du royaume, valable pendant trois ans. Une fois promulguée, plus aucun de vos vassaux ne pourront se faire la guerre.

Enfin, les lois régissant les impôts ou les levées seigneurial sont complètement revu. Si auparavant vous pouviez réclamer les impôts aussi élevés que vous le souhaitiez et autant d'hommes que possible, ce ne sera plus possible. Vous devrez choisir entre l'argent et les hommes.

9.0
Crusader Kings II : Conclave

Le 11ème DLC
Ce 11eme DLC améliore réellement l'expérience du jeu. Les ajouts complexifient le jeu mais rien d'inabordable. Par contre, la gestion de grand empire risque de devenir très sportive, mais jouissive, surtout avec ce conclave. Ce DLC est donc très bon, sauf le prix 14,99€ qui est bien trop élevé pour les apports. Il faudra donc guetter les soldes...
Intérêt historique :
  • +Le conseil extrêmement bien pensé
  • +Les faveurs vraiment intéressante pour la politique interne...
  • +Un système d'éducation bien plus poussé
  • -Le prix prohibitif
  • -… mais très difficile à gérer si vous avec plus de 20 vassaux

  • Calisaque Ancien membre d'HistoriaGames
  • "Les hommes de génie sont des météores destinés à brûler pour éclairer leur siècle.” Napoléon