Heroes and Generals

Fantômas
11 mai
2012
Info sur le jeu
PlateformePC Windows
ÉditeurSquare Enix
DéveloppeurReto-Moto
Date de sortieJuillet 2014

Bien que n'étant qu'en version alpha, Heroes & Generals, un free-to-play multijoueur alliant FPS, stratégie et simulation, se montre déjà bien prometteur. Le jeu est développé par le studio danois Reto-Moto composé d'anciens membres de IO Interactive et qui ont contribué au développement de Hitman et Kane and Lynch. Heroes & Generals se joue sur n'importe quel navigateur internet, enfin dans sa phase stratégique.

Diviser pour régner

Heroes & Generals vous permet de revivre certaines phases de la seconde guerre mondiale en Europe. Pour l'instant puisqu'il s'agit d'une Alpha, il n'y a qu'une campagne disponible en Europe de l'ouest. Beaucoup de joueurs espèrent dans le futur, la possibilité de jouer sur le front de l'est, mais pour l'instant, rien n'est certain. Nous avons le choix après la sélection de la campagne, de choisir son camp, axe ou allié. Une carte représentant l'Europe et ses grandes villes apparaît. On remarque que l'Angleterre est le seul territoire contrôlé par les alliés, on peut donc situer l'action après juin 1940.

Pour cette Preview, nous disposons en tout d'un stock de 500 unités d'or, échangeable contre de la monnaie. Celle-ci permet d'acheter des unités et de personnaliser des classes. L'achat d'unités est le nerf de la guerre. En effet, lors des batailles que je décrirais plus tard, les unités engagées représentent les classes jouables au combat mais aussi le nombre de renforts disponibles. Une fois ce nombre à 0, il n'est plus possible de réapparaître avec cette classe. Quand toutes les classes sont à 0, la bataille est perdue. On peut utiliser de l'infanterie d'assaut, anti-char, mécanisée, des chars, des chasseurs de chars, des avions, des éclaireurs et même des parachutistes.

La personnalisation d'une classe permet de choisir l'équipement d'une classe, mais ce soldat personnalisé n'est utilisable que si l'une de vos unités est au combat. Vous passerez donc plus de temps à combattre dans la peau de soldats de base. Vous pouvez également personnaliser vos propres armes en y ajoutant divers modifications pour améliorer leur fiabilité, la porté, la cadence du tir, la précision...

Le but du jeu est simple, capturer la capitale adverse et ses infrastructures. La phase stratégique se déroule sur la map au sein de notre navigateur internet. On peut zoomer et dézoomer à volonté et voir le mouvement des troupes. On déplace ses troupes de ville en ville et quand un ennemi apparaît, une bataille commence. C'est l'occasion de pouvoir s'essayer à la partie FPS du titre.

    

Bang Bang, you shoot me down...

En plus de la partie stratégique, le jeu est doté d'une partie FPS pour mettre en scène les affrontements. Celle-ci se déroule lorsque l'on s'engage dans un combat, soit avec vos propres hommes, soit en rejoignant une bataille déjà en cours. Dans ce dernier cas, si vos hommes ne sont pas à l'endroit même de la bataille, vous pourrez jouer avec les unités de vos alliés qui y sont présents. Une fenêtre s'ouvre alors, lançant ainsi la phase du jeu de tir à la première personne. Vous avez la possibilité d'y paramétrer la qualité graphique et vos touches comme dans tout jeu normal.

Avant de débuter le combat, vous choisissez le soldat que vous allez incarner durant la bataille. Ici, les joueurs s'affrontent pour le contrôle d'objectifs. On combat aussi pour les spawns, ces points permettant de réapparaître. Quand une équipe ne détient plus que son spawn initial, celui-ci est lentement capturé au profit de l'ennemi même si ce dernier n'est pas dans les parages.

Quand une équipe capture tous les points, elle gagne. Lorsque les renforts d'une des deux équipes atteignent 0, l'équipe en question perd. Le principe peut sembler simple mais il s'avère très efficace.

Il n'y a rien de bien compliqué pour les plus chevronnés d'entre vous. Toutefois, Heroes & Generals misant sur le réalisme, il ne sera pas rare qu'une balle bien tirée puisse vous tuer en un coup. Une carte vous permet de faciliter les déplacements et de voir où vous vous trouver. On avance dans des décors champêtres, des villes, des forêts... et on canarde ses ennemis pour se frayer un chemin jusqu'aux points de capture. Avions, véhicules et armes fixes sont là pour vous aider. Les combats sont pour l'instant de l'ordre de 10 vs 10. Ce nombre pourrait augmenter bientôt.

Comme il est dit précédemment, on incarne une des classes disponibles en fonction des troupes engagées. Chaque classe a des armes différentes. Le fantassin américain a comme arme principale un M1 Garand, mais si vous pouvez utiliser votre classe personnalisée, il peut être armé d'une autre arme, par exemple un pistolet mitrailleur Thompson. Chaque arme possède ses propres caractéristiques : portée, cadence de tir, capacité du chargeur...

    

Alpha, Beta, Omega...

Le jeu n'est encore pas terminé, il reste encore beaucoup de choses à peaufiner. Il souffre de lags et des textures sont absentes ou réalisées à la va-vite pour le besoin de la beta (l'eau par exemple n'est pas encore définie), mais rien de bien choquant vu qu'il s'agit d'une version pre-beta. Il y a une énorme différence de rendu si on modifie seulement la qualité graphique. Le jeu est plus ou moins bien optimisé en fonction des configurations. Mais puisqu'il s'agit d'une version alpha, le tout sera arrangé (n'oublions pas le « Work in Progress » sur l'écran de jeu !). Heroes & Generals offre tout de même un très bon rendu pour un FPS free-to-play, ne l'oublions pas également, avec de jolies effets de lumière. Les véhicules sont également très bien restitués. Les maps sont grandes et plutôt diversifiées et promettent de belles batailles une fois que le jeu sera finalisé.

Les joueurs avec lesquels nous avons pu tester le titre nous ont indiqué des ajouts qui apparaîtront ultérieurement. Certain se plaignent du manque de véhicules, d'autres de maps. Tous sont d'accord concernant l'ajout de l'URSS, le jeu serait beaucoup plus stratégique si l'Allemagne était attaquée sur deux fronts.

Au niveau historique, hormis les uniformes des deux camps bien modélisés et des multiples armes, on peut regretter le manque de diversité des véhicules. Il y en a une dizaine en tout parmi lesquels chars, avions et même des bicyclettes. Le jeu n'est qu'en Alpha, il est certain que la liste s'étoffera par la suite.

A
Heroes & Generals

Heroes & Generals est un jeu original d'autant plus en free-to-Play (avec des options payantes pour avoir plus d'or). Mêlant stratégie, simulation et FPS, il permet de rejouer des affrontements entre toutes sortes d'unités et toutes sortes de joueurs. Le jeu n'étant qu'en version Alpha, on peut être sûr qu'il ne fera que s'améliorer pour finalement s'imposer dans le domaine des FPS multijoueur free-to-Play. En tout cas, c'est un jeu que nous allons suivre assurément.
Intérêt historique :
  • +Mélange de FPS, stratégie et simulation
  • +Free-to-play
  • +Le concept
  • +Les classes
  • +Réalisme des combats
  • -Peu de véhicules
  • -Pas de camps russe

  • Lyrik Le Vétéran, Testeur, Historien
  • "I'm ashamed of you, dodging that way. They couldn't hit an elephant at this distance" Major général John Sedgwick avant d'être mortellement frappé par une balle sudiste...