Imperator : Rome, Journaux de développement de l'été (7 à 11)

Thématique
Rome antique, Conquête romaine
7 août
2018

Bien que les Dev Diaries se soient espacé au cours de ces dernières semaines, Paradox continue de faire monter la hype en nous livrant les orientations prises par leur future œuvre très attendue, Imperator : Rome.

Dans ces journaux de développement, les créateurs sont revenus entre autre sur les personnages, figure essentielles de la plupart des jeux paradox, au premier rang duquel Crusader Kings.

Imperator : Rome, Journaux de développement de l'été (7 à 11)

Les personnages, au cœur de la politique et des actions du joueur, devraient être ici très détaillés, notamment à travers leur portrait qui vieillira en fonction de l'age du personnage. Le personnage aura également, comme dans Crusader Kings, des attributs et des traits de caractères, qui influenceront profondément le jeu et l’opinion d'autrui à leur égard.

Si les traits seront très nombreux, les attributs sont au nombre de quatre. Plus le score du personnage dans cet attribut est élevé, plus il fera preuve de compétence dans cette dernière. Il s'agit des attributs de combat, de charisme, de zèle et de finesse.

Enfin, le personnage dépend également de statistiques qui lui sont propres, en terme de popularité, de loyauté, de prestige et de corruption. Cet ensemble de traits, attributs, statistiques… serviront à définir des personnages uniques qui auront des relations d'amitié, d'amour, de rivalité avec d'autres personnages, ainsi qu'une multitude d’interactions possibles entre eux. Ce sont les personnages qui seront au premier rang de la diplomatie entre états.

Comme dans les jeux récents de Paradox, l'acceptation ou le refus d'un traité par l'IA se fera mathématiquement : la somme entre le pour et le contre devra être positive pour qu'un autre seigneur accepte de signer avec vous, et vous saurez également ce qui le séduit ou lui déplaît dans votre proposition. Il y a à l'heure actuelle, pas moins de 16 demandes diplomatiques possibles, de la déclaration de guerre à l'envoi d'un cadeau.

Imperator : Rome, Journaux de développement de l'été (7 à 11)  Imperator : Rome, Journaux de développement de l'été (7 à 11)

Comme dans Europa Universalis IV, vous aurez une pénalité d'expansion agressive en fonction de vos conquêtes, qui décroitra au fil du temps, et un nombre maximal de relations diplomatiques en fonction de votre rang.

Celui ci, qui rappelle un peu là encore le système d'Europa Universalis IV, se décompose en quatre :

  • Cité-Etat, si vous possédez au maximum une cité . Une cité peut faire partie d'une ligue défensive et dispose de gros bonus commerciaux, et d'une relation diplomatique supplémentaire.
  • Puissance locale, si vous possédez entre une et dix cités. Une puissance locale peut faire partie d'une ligue défensive, et dispose de deux relations diplomatiques supplémentaires.
  • Puissance majeure, si vous possédez au minimum dix cités. Être une puissance majeure vous permet deux nouvelles actions diplomatiques, menacer de guerre et garantir l'indépendance, et dispose de trois relations diplomatiques et d'une route commerciale en plus.
  • Grande Puissance enfin, si vous possédez au moins vingts cités et que vous êtes pleinement indépendant. Une grande puissance obtient plusieurs actions diplomatiques en plus, les deux débloqués au rang de puissance majeure, plus la possibilité de forcer la paix et d'intervenir dans une guerre. À cela s'ajoute 5 relations diplomatiques et 2 routes commerciales supplémentaires.

Il a également été question du commerce, qui tournera autour de l'importation et de l'exportation de produits le long de routes commerciales, qui peuvent être crées moyennant de la puissance civique. La puissance d'importation et d'exportation sera le facteur déterminant pour définir les richesses amassées par le joueur.

Imperator : Rome, Journaux de développement de l'été (7 à 11)

Voilà, c'est tout (et c'est déjà beaucoup) pour le dernier mois et demi écoulé ! À très bientôt pour la suite !