Tropico 3

Rackham
Thématique
9 janvier
2013
Info sur le jeu
Plateforme
  • PC Windows
  • Xbox 360
  • Mac OS X
ÉditeurKalypso Media
DéveloppeurHaemimont Games
Date de sortie
  • Octobre 2009 (PC)
  • Novembre 2009 (Xbox 360)
  • Janvier 2012 (Mac)

El Presidente ! Une nouvelle ère commence pour notre île ! Et oui en effet, après six années de silence, Kalypso Media et Haemimont Games avait décidé de relancer la série Tropico en 2009 afin de la faire monter au sommet. C'est ainsi qu'après le succès très mitigé de Tropico 2 : La Baie des pirates, les développeurs nous amènent sur un plateau d'argent Tropico 3.

Ce troisième opus de la série reprend en fait les bases du tout premier épisode. Pour ceux qui ne connaissent pas il s'agit d'une simulation politico-économique mélangée à un city-builder. Vous allez donc être mis dans la peau d'un dictateur dont il vous faudra choisir ses qualités et défauts, tels que la flatulence, la mythomanie ou bien l'esprit patriotique qui influeront sur le ressenti de votre population envers vous. Vous aurez aussi la possibilité de choisir parmi des avatars déjà créés. Une fois fait, les choses commencent, vous vous retrouvez donc en vue aérienne au-dessus de votre île et là, premier changement flagrant par rapport à ses ancêtres, l'image est superbe, la végétation est luxuriante et la lumière superbe.

Mais revenons-en à notre Gameplay. Au départ d'une partie (sauf pour certaines missions) vous commencerez avec quelques citoyens et de quoi les faires subsister. Mais ne vous méprenez pas, le réel but de Tropico 3 n'est pas de rendre heureux vos citoyens, mais de rester au pouvoir, quelqu'en soit le moyen. Oui oui, vous avez bien lu, vous allez pouvoir être un vrai sal...dictateur et pour se faire vous avez une panoplie de moyens : empêcher les élections, tricher, instaurer la loi martiale et la répression (bien sûr il vous faudra de loyaux soldats afin de parer à un éventuel coup d'État) ou tout simplement rendre heureux vos citoyens afin qu'ils votent pour vous.

Test de Tropico 3  Test de Tropico 3  Test de Tropico 3

Économiquement parlant il vous faudra quand même rentrer de l'argent dans vos caisses (et sur votre compte en Suisse par la même occasion). Pour ce faire les deux moyens principaux seront l'exportation de vos produits (passant par les produits agricoles jusqu'à des produits plus évolués tels que des armes ou du rhum) et le second moyen, le tourisme. Mais dans les deux cas il vous faudra des travailleurs aussi bien pour s'occuper de vos attrapes touristes que de vos plantations, et c'est là que les choses se compliquent, car il va falloir que vos citoyens soient un minimum heureux (ou alors qu'ils aient très peur de vous) afin qu'ils travaillent. Pour résumer le but sera d'essayer de vous mettre le plus de factions possible (7 au total) dans la poche d'une manière ou d'une autre afin que le peuple se tienne à peu près calme. Mais ne croyez pas que ça sera facile, vous aurez toujours des détracteurs, libre à vous de les faire éliminer ou bien les mettre en prison, mais la meilleure des solutions (selon moi) est d'essayer de les contenter un minimum.

Mais Tropico 3 ce n'est pas seulement un jeu de tyran, c'est aussi une ambiance propre au soft. Vous y trouverez de superbes musiques Latinos qui vous donneront envie de danser, mais avant tout un humour bien noir comme on les aime et remplit de cynisme. Pour se faire vous trouverez entre autre le sympathique Juanito, l'animateur radio de l'île. Vous l'entendrez donc (très) régulièrement vous informer de ce qu'il se passe sur votre île d'une manière plutôt décalée. Mais comme dis plus haut, Tropico 3 c'est aussi de superbes images pleines de vie. Végétation luxuriante, animations des personnages, des couleurs à ne plus savoir qu'en faire, bref, que du bonheur. Pour terminer il faut noter aussi que le jeu propose une campagne solo avec de multiples objectifs et un mode bac à sable ainsi qu'un éditeur de défis.

Même si Tropico 3 ne se situe pas dans la lignée des simulateurs de vie sociale, il représente tout de même (d’une façon assez caricaturale) les années 1950 (et +), et retranscrit les tensions avec les deux grandes puissances de l'époque (États-Unis et URSS), le style de vie de la population, cuba et l'ambiance de l'époque, ainsi vous aurez la possibilité d’en avoir un (infime) aperçu.

Test de Tropico 3  Test de Tropico 3  Test de Tropico 3

Test de Tropico 3  Test de Tropico 3  Test de Tropico 3

8.5
Tropico 3

Apres ces quelques lignes que dire de plus de Tropico 3 à part qu'il est vivement conseillé aux joueurs attirés par la gestion politico-économique, mais aussi par tous ceux qui se sentent l'âme d'un tyran ou bien encore ceux qui ont joué au premier opus de la série. Avec Tropico 3, kalypso Media et Haemimont Games ont relancé la série, qui d'ailleurs était attendu par un grand nombre de fans. Les développeurs ont respecté leurs promesses et ceux pour notre plus grand plaisir. Et cela n'a fait que commencer...
Intérêt historique :
  • +Graphismes superbes
  • +Drôle
  • +Ambiance plus que réussie
  • -Devient vite répétitif

  • Rackham Le Rouge, Ancien membre d'HistoriaGames
  • "De même que je refuse d'être un esclave, je refuse d'être un maître. Telle est mon idée de la démocratie." Abraham Lincoln