L'Athanor : Enquête à Versailles sous Louis XIV

El Presidente
Thématique
16 mai
2012
Info sur le jeu
Plateforme
  • PC Windows
  • Mac OS X
ÉditeurNémopolis
DéveloppeurNémopolis
Date de sortieJuin 2007

Nous revoilà pour la suite des aventures d'Oscar. Après deux épisodes plutôt prometteurs proposant un riche contenu historique mais une technique imparfaite, les français de Némopolis nous sortent en 2007, sur PC et Mac, L'Athanor : Enquête à Versailles sous Louis XIV. Comme l'intitulé du jeu le suppose, ce nouvel épisode vous propulse à Versailles durant le règne du Roi Soleil.

L'Athanor est la suite directe de L'Émerillon et L'Oricou. Vous incarnez une nouvelle fois Oscar, le jeune robot qui a la capacité de voyager dans le temps, grâce à la chronobobine. Il recherche tous les moyens possibles pour retrouver son créateur, le professeur Vingt, toujours piégé à l'époque des dinosaures à cause de l'infâme Docteur Dunoï, son ancien assistant. Ce dernier a une nouvelle fois disparu depuis le dernier épisode, et vous décidez de remonter le temps. Malheureusement, en plein voyage dans le temps, la chronobobine tombe en panne, et vous vous retrouvez dans une écurie à Versailles durant le règne de Louis XIV.

Votre but sera alors de réparer la chronobobine, mais vous serez coupés dans votre élan, car vous apprenez qu'un complot se trame à la cour du Roi Soleil, mais vous ne savez pas encore contre qui et surtout qui en serait l'auteur... Cette fois-ci, l'aventure proposée par L'Athanor est beaucoup plus riche en péripétie, en humour, en intrigue et également plus longue. Comptez entre 8 et 10 pour finir le jeu, mais vous pouvez rajouter 2 à 3 heures de plus car votre aventure se révélera plus difficile que vous ne le croyez...

Le jeu est certes destiné à un jeune public, pourtant les différentes énigmes proposées dans L'Athanor se révéleront plutôt ardues pour les novices. Heureusement, le jeu propose trois niveaux de difficulté (facile, intermédiaire et difficile). Mais même avec cela, vous pourrez rester bloqué sur une énigme. La plupart des énigmes sont logiques, mais certaines sont plutôt recherchées... Il ne faut pas hésiter, pour éviter de rester bloqué, d'interroger tous les objets, à la fois du décor et ceux que l'on ramasse, en cliquant sur le bouton droit de la souris, ce qui vous permettra d'entendre un commentaire d'Oscar pouvant vous mettre sur la piste.

De plus, les objets ramassés peuvent maintenant être combinés pour créer un nouvel objet ou au contraire être désassemblés pour en avoir de nouveau. Vous ne compterez plus le nombre de fois où vous resterez bloqué alors que la solution se trouvait dans votre inventaire. D'ailleurs, vous vous rendrez très souvent dans l'inventaire, accessible en cliquant sur le bouton droit de la souris, sur un mur ou sur le sol du décor. Certains objets vous serviront plusieurs fois, ce qui est plutôt rare pour ce type de jeu. Généralement, lors de l'utilisation d'un objet, il disparaissait. Ici, ce n'est pas le cas, un objet peut être réutilisé s'il n'a pas été donné à un personnage.

En parlant de personnage - belle transition - L'Athanor nous offre une large galerie de personnages dont certains sont célèbres notamment Sébastien Le Prestre de Vauban, l'un des grands hommes de ce siècle, ingénieur et architecte militaire de génie. Vous rencontrez aussi Louis XIV, Jean-Baptiste Colbert de Seignelay (Secrétaire d’État de la Marine), Alexandre Bontemps (un homme très bien informé, premier valet du roi et intendant de Versailles entre autre), le marquis de Sourches (Grand prévôt de France, la police de la cour du roi) ou Jeanne d'Osnay (l'épouse de Vauban). Il y a aussi des personnages fictifs comme le page farceur et couard, le musicien, le cocher, le peintre Battistini, le Huron Totiri, les deux garçons bleus au combien embêtant...

Tous ces personnages sont doublés et utilisent souvent le langage, des expressions et des insultes de l'époque. On reconnaîtra certaines voix des épisodes précédents, dont certaines toujours aussi ridiculement drôle (le peintre Battistini et son accent fort prononcé). Mais on apprécie d'avantage - en tout cas pour ma part - la présence de Patricia Legrand, la voix de Ed dans l'anime Cowboy Bebop ou des Tachikoma dans Ghost in the Shell : Stand Alone Complex (pour les connaisseurs), pour les personnages du jeune page et de Totiri notamment.

Une des nouveautés de L'Athanor est l'utilisation de la 3D pour les personnages. Les décors sont toujours en 2D peint à la main mais maintenant les personnages sont en 3D. Cette dernière n'est certes pas de grande qualité, mais on s'y fait finalement. Techniquement le jeu reste très en deçà des productions de l'époque, les animations ne sont pas de bonne qualité et sont peu nombreuses, mais cela reste parfaitement jouable. Exit par contre les nouveaux déplacements d'Oscar hérité du deuxième épisode (marcher, courir, se déplacer furtivement), désormais Oscar ne fera que courir... enfin plutôt patiner sur le sol. De plus - et une fois de plus - la résolution n'est pas configurable et reste bloqué à du 1024x768 (sauf si vous modifier un fichier .ini, à vos risques et périls).

Passons maintenant, à l'encyclopédie. Cette fois-ci, vous devrez débloquer chaque thème au cours de votre partie, en parlant à un personnage ou en étant dans un lieu historique. L'encyclopédie est plus courte que pour celles de L'Émerillon et de L'Oricou, puisqu'elle contient 97 pages. Cependant elle se révèle toujours aussi riche est complète sur la période. Elle a été écrite en collaboration avec des spécialistes de la période et est basée sur le programme scolaire du collège. Ainsi vous pourrez en apprendre d'avantage sur la paysannerie au XVIIème siècle, la noblesse et le clergé, Versailles, le Roi Soleil, Bontemps, la musique, le duel, les Wendats-Hurons, la grotte de Thétis... Bref, une bonne lecture en perspective, pour celles et ceux, jeunes et moins jeunes, qui veulent découvrir la période.

7.5
L'Athanor : Enquête à Versailles sous Louis XIV

L'Athanor : Enquête à Versailles sous Louis XIV est une bonne surprise. Supérieur à ces prédécesseurs dans bien des domaines notamment sa trame scénaristique. Certes classique, elle se révèle efficace et n'est pas dénué d'humour grâce notamment aux personnages du page et des deux garçons bleus. Il reste cependant techniquement en deçà. Offrant un riche contenu historique, L'Athanor est un bon jeu d'aventure qui plaira aux plus jeunes d'entre vous ou à ceux voulant découvrir la période.
Intérêt historique :
  • +Une encyclopédie riche et complète
  • +Une aventure classique mais riche
  • +Une belle galerie de personnage
  • +La voix de Patricia Legrand
  • +Les énigmes plutôt bien trouvées
  • +La combinaison d'objets
  • -Techniquement imparfait
  • -Oscar qui patine