Expeditions : Conquistador

Étienne Houde
Thématique
3 juin
2013
Info sur le jeu
Plateforme
  • PC Windows
  • Mac OS X
  • Linux
ÉditeurbitComposer Games
DéveloppeurLogic Artists
Date de sortieMai 2013

Lors du dévoilement sur la plateforme Kickstarter du projet du studio Logic Artists visant à développer un jeu historique alliant aventure et combat au tour par tour, le tout se déroulant en Amérique centrale peu de temps après sa découverte par Christophe Colomb, plusieurs étaient à la fois enthousiastes et sceptiques. En effet, l'équipe de développement nous demandait alors de les aider à financer leur projet et espérait réussir à intégrer une pléiade de concepts dans un seul et même jeu. Ont-ils réussi leur pari ? Voyons voir...!

D'abord, laissez-moi vous remettre dans le contexte. Nous sommes au XVIème siècle et nous accostons sur Hispaniola, île des caraïbes où le Gouverneur, représentant de la couronne espagnole, nous demande de l'aider à mater les rebelles et les Amérindiens Aztèques présents sur son île. Prenant du même coup notre bateau en otage, nous n'avons d'autre choix que de l'aider...

Un voyage de mille lieues commence toujours par un premier pas

Test de Expeditions : ConquistadorAvant d'entreprendre l'aventure, le jeu nous demande de choisir notre équipe composée d'une dizaine de Conquistadors qui nous accompagneront dans cette excursion en Amérique centrale. Certains quitteront, d'autres mourront et certains décideront également de quitter votre commandement qu'ils jugeront peut-être inadéquat. Justement, il est primordial de bien choisir ses compagnons d'armes. Ils possèdent tous et toutes leurs propres caractéristiques qui auront un impact lors des décisions importantes que vous devrez prendre dans vos nombreuses interactions avec les habitants de l'île en question. Pour ma part, j'ai préféré des gens ouverts d'esprit et non-religieux. Ainsi, lorsque par exemple je dois réagir face à un Chaman implorant les dieux agenouillés devant une carcasse animale, je peux choisir, plutôt que de le tuer puisqu'il est clairement non catholique et païen, de lui demander ce qu'il fait et pourquoi. Le jeu offre vraiment une très bonne trame narrative qui nous offre l'occasion de faire des choix qui ont un impact réel sur le déroulement du jeu. Il est donc important de mentionner que ceci apporte une meilleure durée de vie au jeu puisqu'il est possible de recommencer une nouvelle partie, composer une équipe pieuse et sanguinaire, et réagir totalement différemment à plusieurs événements aléatoires qui jalonnent la campagne scénarisée. Une fois notre équipe judicieusement sélectionnée, il est temps de monter en scelle et d'explorer l'île qui recèle de trésors et de surprises en tous genres.

Voici comment se déroule la jouabilité de Expeditions : Conquistador. Lorsque l'on se déplace sur la carte, le joueur est représenté par un Conquistador sur un cheval. À l'intérieur des villes, le joueur peut se promener librement, sans avoir à penser à ses points de déplacement et à camper une fois la nuit venue. À titre d'exemple, me voilà parti à l'aventure, vers l'ouest à la recherche d'une femme portée disparue. Je peux donc me déplacer de quelques espaces par jour et une fois mes points de déplacements épuisés, je dois m'arrêter et préparer mon campement pour la nuit. À noter que l'on se déplace plus aisément sur les routes balisées qu'en montagne ou en pleine jungle. Donc comme mes points de déplacement sont épuisés, je dois maintenant préparer mon équipe pour passer la nuit sans trop d'embûches. Il faut d'abord distribuer des rations de nourritures à chaque compagnon (il est possible d'automatiser l'octroi des rations) et assigner chacun d'entre eux à une tâche précise qu'ils effectueront automatiquement pendant la nuit. Mes options sont les suivantes : chasser, patrouiller, garder le campement, convertir des herbes en produits médicinaux, construire des trappes à utiliser lors des phases de combats ou étudier de nouvelles technologies. De plus, en fonction de l'endroit où mon équipe s'est arrêtée, je dois bien analyser les besoins de mon équipe. Si je suis en plein coeur de la jungle, je dois mettre plus de compagnons en mode « patrouille » et « garde. » S'il ne me reste que quelques rations de nourriture, mieux vaut sacrifier la sécurité du groupe, au risque de se faire voler du matériel et/ou de l'argent, afin de mettre le plus de gens sur le mode « chasse ». Ainsi, après avoir sélectionné « camp », le lendemain matin, je vois tout ce qui s'est déroulé pendant la nuit. Par exemple, notre chasse fut bonne, le moral des troupes a augmenté et nous avons acquis 15 rations de nourriture. Ou encore, des Amérindiens ont pillé notre campement et nous avons perdu de l'or et de l'équipement.

Justement, le jeu offre un système de commerce très bien développé qui vous permet de visiter les marchés des villes et villages afin d'échanger ce que vous avez en trop contre ce dont vous avez besoin. Les quatre ressources primaires sont : L'or, les rations de nourritures, les produits médicinaux et l'équipement. Les produits médicinaux permettront à vos médecins de soigner vos troupes blessées et l'équipement vous permet d'améliorer les armes et les armures de vos amis aventuriers.

En effet, lorsque vous cliquez sur un de vos compagnons, vous pouvez lui assigner des équipements. Par exemple, vous pourrez améliorer l'épée de votre éclaireur et l'armure de votre médecin en octroyant ces équipements aux personnes qui se battront à vos côtés. Plus vous les augmentez de niveau, plus vous pourrez leur accorder d'équipement et plus leurs aptitudes au combat seront meilleures.

Où le combat est grand, la gloire l’est aussi

Test de Expeditions : ConquistadorJustement, parlons de l'autre élément majeur du jeu, le combat ! Lorsque, pour une raison quelconque, vous rencontrer un groupe hostile, après avoir discuté et pris certaines décisions qui peuvent être influencées par votre niveau de diplomatie, il se peut que le seul moyen de régler un problème soit par les armes... Vint alors la phase de combat au tour par tour. Avant de lancer le combat, vous devez d'abord choisir un maximum de 6 compagnons et leur octroyer vos équipements aux plus méritants. Une fois devant l'ennemi, selon les règles d'engagements, vous aurez peut-être la possibilité de tendre des pièges au sol, de déplacer légèrement vos troupes et ensuite de lancer le combat.

Tel que mentionné précédemment, le combat se déroule au tour par tour. Vous avez plusieurs types d'unités, ayant tous leurs avantages et leurs inconvénients. Un éclaireur se déplace rapidement et se bat bien au corps à corps tout comme une classe d'assaut. Un chasseur sera excellent à l'arc ou à l'arquebuse, mais très moyen au corps à corps. Puis, vos médecins seront préférablement laissés à l'arrière pour répondre au besoin du groupe en leur redonnant des points de vie. Tout comme dans tout bon jeu de combat tactique, on a des points de mouvement et des points d'action. Il suffit de les utiliser judicieusement. Également, plus nos unités acquièrent de l'expérience, plus ils auront des atouts tactiques que vous pourrez utiliser une fois tous les deux tours. Par exemple, les médecins peuvent redonner des points de vie à une unité, mais le tour suivant, ils devront attendre que cet atout spécial se recharge. Même chose pour les autres classes qui ont tous leurs atouts tactiques.

En conclusion, je dirais que ce jeu me rappelle de bons vieux classiques du jeu vidéo tels que la série Heroes of Might and Magic ou encore les anciens Jagged Alliance. Moi qui rêvais de rejouer à un jeu dans ce style, je dois admettre que j'ai vraiment été charmé. Quoiqu'un peu lent dans l'exécution et ayant quelques concepts de gameplay un peu plus complexe et parfois redondants, tel que la distribution des rations à chaque nuit et la bonne répartition des tâches lors de la phase de campement, j'ai finalement vraiment apprécié mon expérience. Je vous suggère également d'augmenter la vitesse des combats pour que le jeu vous paraisse un peu plus dynamique. L'intelligence artificielle offre un bon défi et peut être facilement diminuée ou augmentée selon votre niveau. Les graphismes ne sont pas à la fine pointe de la technologie, mais le jeu est agréable à regarder et les options de modifications des graphismes offrent plusieurs choix pour altérer le jeu selon nos goûts et notre PC. Petit bémol, les combats nocturnes sont vraiment obscurs et difficilement appréciables. La musique est agréable, évoquant la musique espagnole jumelée à des influences du Nouveau-Monde. Cependant, la trame sonore aurait pu être plus variée. Côté multijoueur, le jeu propose des combats entre deux joueurs soit via l'internet ou en mode « hotseat », c'est-à-dire, devant le même écran d'ordinateur.

Côté historique, le jeu réussi vraiment à nous faire ressentir l'époque et les conflits moraux qui y sont propres. Grâce aux nombreuses lignes de dialogue, l'histoire est bien étoffée et l'obligation de faire des choix nous implique nécessairement dans l'histoire. D'ailleurs, il est quand même important de bien maîtriser l'anglais afin de retirer toute la finesse de la trame narrative. Le jeu offre aussi une petite encyclopédie, accessible à partir du menu principal, qui revient plus en détail sur certains éléments historiques du jeu.

En raison de l'excellente intégration de plusieurs concepts novateurs, du combat qui offre un défi de tous les instants, de la liberté d'exploration qui permet au joueur de se promener à sa guise sur l'île d'Hispaniola et de l'intérêt historique d'un jeu qui explore une période de l'histoire si peu présente dans le domaine du jeu vidéo, je vous recommande sans hésiter ce titre qui m'a déjà volé plusieurs heures de mes temps libre !

Test de Expeditions : Conquistador  Test de Expeditions : Conquistador  Test de Expeditions : Conquistador

Test de Expeditions : Conquistador  Test de Expeditions : Conquistador  Test de Expeditions : Conquistador

Test de Expeditions : Conquistador  Test de Expeditions : Conquistador  Test de Expeditions : Conquistador

9.0
Expeditions : Conquistador

D'abord sceptique puis conquis...tador, Expeditions : Conquistador représente à mes yeux, ce qui peut se faire de mieux en matière de jeu de rôle tactique à petit prix. Avec la liberté d’action, de dialogue et d’exploration, ce jeu nous plonge réellement dans la peau d’un Conquistador du XVIème siècle fraîchement débarqué en Amérique. À vous de prendre votre destin en main et de porter à terme, les défis qui se présenteront à vous dans cette hostile terre Aztèque !
Intérêt historique :
  • +Période historique peu exploitée qui apporte de la nouveauté au genre
  • +Liberté de choix moraux et d’exploration qui favorise l’immersion
  • +Trame narrative étoffée
  • +Système de combat gratifiant
  • +Encyclopédie
  • -Graphisme parfois sombre et manquant de petits détails
  • -Lenteur du gameplay qui pourrait en désintéresser certains
  • -Trame sonore répétitive
  • -Pas en français (pour le moment)