Company of Heroes : Modern Combat, une sacrée mutation

L'Amiral
Thématique
Conflit moderne
5 février
2018
Info sur le jeu
PlateformePC Windows
ÉditeurCMI
Développeur
  • Modern Combat Development Team
  • Black Sand Studios
Date de sortieMars 2012

Vous aimez Company of Heroes, mais voir se balader un M1 Abrams dans les rues dévastées d’une ville vous fait saliver ? Tout autant que l’équipe antichar chinoise qui, à quelques rues de là, s’apprête à lui envoyer une roquette de RPG ? Alors Modern Combat, mod pour Company of Heroes, est pour vous.

On garde la base, on jette le reste

Modern Combat fait partie des mods de Company of Heroes qui n’ont en commun avec leur racine que le gameplay. Exit la Seconde guerre mondiale, bienvenue dans la fin du XXème siècle. Comme c’est prévisible, on vous la fait courte : la Chine et les Etats-Unis sont aux prises, à vous de diriger l’une ou l’autre factions.

Les skins des unités ont bien sûr tous été changés, et le joueur se retrouve avec des fantassins équipés de M4 et des chars Type 59. Assez dépaysant de prime abord, le gameplay reste néanmoins de même, les deux équipes s’affrontant jusqu’à la mort pour capturer des ressources.

Côté arbres de commandement, les moddeurs ont souhaité garder le principe cher à Company of Heroes : trois arbres possibles contenant chacun six bonus. Les arbres sont novateurs et ont dû s’adapter à la guerre moderne : un bonus américain est l’arrivée sur le champ de bataille d’un hélicoptère de combat, ou la descente de parachutistes en hélicoptère. Résultat spectaculaire garanti !

Les mécaniques d’infanterie et de combat restent les même : mitrailleuses et engins antiaériens font des merveilles alors que chaque section peut voir son armement être amélioré.

Les blindés sont moins lourds, et il n’est pas rare que leur présence soit limitée sur le champ de bataille. L’utilisation de transports de troupes modifiables ou de véhicules comme les Bradley américains est beaucoup plus simple et meilleur marché, les chars étant lents et utiles pour le soutien dans des situations bien définies.

Test de Company of Heroes : Modern Combat  Test de Company of Heroes : Modern Combat  Test de Company of Heroes : Modern Combat  Test de Company of Heroes : Modern Combat

1. Les arbres de commandement américains. Notez la variété. - 2. Fusiliers américains et miliciens chinois se combattent au corps à corps. - 3. Les équipes Javelin sont en couverture d'un blindé. - 4. Avouez que c'est un décor qu'on ne voit pas souvent dans Company of Heroes.

Test de Company of Heroes : Modern Combat  Test de Company of Heroes : Modern Combat  Test de Company of Heroes : Modern Combat  Test de Company of Heroes : Modern Combat

5. La doctrine des blindés US permet d'appeler un chars Abrams ou un obusier automoteur Paladin. - 6. La base américaine. Grande nouveauté : les QG peuvent être démontés et installés partout sur la carte. - 7. Les unités sont plutôt bien modifiées. - 8. Le char Abrams avec une carcasse d'A10 Thunderbolt.

Des innovations qui redéfinissent le genre

Les deux factions ont chacune des points les raccrochant à Company of Heroes, mais le réalisme poussé du mod amène le joueur à penser autrement sa partie. Les cartes sont très détaillées et sympathiques, allant de l’aérodrome américain à la campagne chinoise.

Mais des innovations qu’on peut penser petites sont en fait intéressantes à long terme. Par exemple, l’équipe antichar américaine est composée de trois soldats maniant un Javelin. Le tir direct est possible, mais une option est activable : le tir indirect. L’équipe peut alors envoyer des missiles Javelin plus loin en les lançant à la verticale, permettant de dépasser des bâtiments ou des collines.

La défense américaine utilise les nids de mitrailleuse mais aussi les emplacements de missiles TOW antichars, longue portée mais avec un long temps de rechargement. Ces défenses sont néanmoins facilement contournables et destructibles, et le mod rend la partie nerveuse et mobile.

De nombreuses améliorations sont possibles pour les unités (ajout de mitrailleuse, de jupe blindée, de blindage latéral, de fusil sniper…), mais tout cela ne compense pas un défaut majeur. Les développeurs ont en effet loupé le coche des combats de blindés : en voulant les rendre plus rares, ils les ont rendus trop longs. Un missile Javelin ou une roquette de RPG ne viendra pas à bout d’un petit transport de troupe, même si le projectile atteint la partie arrière. Il faudra compter plutôt entre 3 et 7 coups, ce qui rend les véhicules blindés trop résistants.

Test de Company of Heroes : Modern Combat  Test de Company of Heroes : Modern Combat  Test de Company of Heroes : Modern Combat  Test de Company of Heroes : Modern Combat  Test de Company of Heroes : Modern Combat

9. Visite de courtoisie chez les Chinois. - 10. Les arbres de commandement chinois. - 11. Des réguliers chinois aux prises avec des Américains. - 12. Petit éventail des blindés chinois disponibles. - 13. La base chinoise, dont tous les bâtiments sont adaptés.

7.5
Company of Heroes : Modern Combat

Modern Combat est un mod qui dépoussière Company of Heroes. Les premières heures sont magnifiques et la découverte des cartes et unités plait beaucoup. Mais on s’essoufle vite : le peu d’arbres de commandement amène toujours les même tactiques, et on peine à voir l’utilité de certaines (les bérets verts américains par exemple). L’implantation d’hélicoptères (non jouables mais comme appui aérien) est très réussi visuellement, de même que la modélisation des unités et des véhicules. Modern Combat reste un bon mod pour ceux qui souhaitent voir Company of Heroes différemment, mais à trop s’éloigner de la Seconde guerre mondiale, on perd un peu l’esprit de la franchise.
Intérêt historique : Alors que les unités sont historiquement compatibles, il n’y a bien sûr pas eu de conflit moderne entre les troupes chinoises et américaines. Mais le sens du détail des moddeurs a permis un panorama parfait de ce que peuvent être des combats entre ces deux pays.
  • +Les unités sont bien réussies
  • +Les cartes sont parfaites et nombreuses
  • +Un vent de fraîcheur bienvenu
  • -Les blindés à rééquilibrer
  • -Trop peu d’arbres de commandement
  • -Les voix des unités, toutes les même

  • Witz Rédacteur, Testeur, Chroniqueur, Historien
  • « L'important n'est pas ce que l'on supporte, mais la manière de le supporter » Sénèque