Age of Mythology : Tale of the Dragon

Le Spartiate
Thématique
Mythologie chinoise
8 mars
2016
Info sur le jeu
PlateformePC Windows
ÉditeurMicrosoft Studios
Développeur
  • Forgotten Empires
  • SkyBox Labs
Date de sortie28 janvier 2016

Age of Mythology est un jeu de stratégie en temps réel apparu à l'origine fin 2002, puis son extension The Titans fut mis en vente l'année suivante. 11 ans après la sortie de ces deux jeux, une version HD les regroupant est réalisée, j'ai nommé Age of Mytholygy : Extended Edition.

Fort de son succès, un DLC comportant la civilisation chinoise et ses fameux dragons fut proposé à la vente le 28 janvier 2016.

Ce nouvel opus est réalisé par des passionnés des séries des Age of Empires et Age of Mythology travaillant au sein de la société Skybox Labs et de l'équipe Forgotten Empires, le tout sous la direction de Microsoft. Ce sont les mêmes personnes qui ont réalisé les deux extensions plutôt sympathiques d'Age of Empires II HD : The Forgotten Empires et The African Kingdoms.

Maitenant la question est de savoir si Tale of the Dragon vaut le coup de se replonger dans ce vieux Age of Mythology, bien qu'il ait été "modernisé". Suivez le guide !

Test d'Age of Mythology : Tale of the Dragon  Test d'Age of Mythology : Tale of the Dragon  Test d'Age of Mythology : Tale of the Dragon

Des ajouts sympathiques mais trop peu nombreux

L'ajout des Chinois et de leurs dieux dans ce DLC sont une nouveauté appréciable pour les irréductible fan d'Age of Mythology. Ainsi nous pouvons diriger des unités mythiques comme les soldats en terre cuite de l'empereur Quin, les Jiangshi et bien sûr les fameux dragons !

Concernant les dieux nous retrouvons une bonne partie du panthéon chinois, ils sont au total douze dont trois majeurs, les Trois Augustes :

  • Le premier est Shennong, spécialisé dans les unités de siège et les moines. Grâce à lui vous bénéficierez de bonus pour les moines qui pourront ainsi convertir les unités mythiques et soigner plus vite. Les armes de siège infligeront plus de dégâts et l'amélioration des murs sera moins onéreuse. Il faut privilégier ce dieu si vous êtes adeptes des rush moines, les armes de siège seront là pour compléter votre armée d'hommes à barbe blanche !
  • La seconde est Nu Wa, la déesse créatrice des premiers hommes. Ses pouvoirs vous permettront de gagner plus de faveurs pour chaque jardins construits ainsi que plus de populations, les unités humaines seront moins chers et les marchés pourront être construit dès l'âge classique. Une divinité plutôt sympathique pour exécuter une attaque en masse sur l'adversaire.
  • Enfin, le dernier est Fu XI, dieu civilisateur et inventeur de la médecine chinoise, rien que ça ! Si vous le choisissez vous aurez droit à des bâtiments moins chers et plus rapides à construire. Mais ce n'est pas tout, les Immortels, les unités mythiques du forum, pourront être créées dès l'âge archaïque. Enfin, les édifices bénéficieront d'un champ de vision plus large. Bref, un dieu taillé pour le rush !

Pour ce qui est de la campagne, celle-ci vous emmènera aux confins de la Chine. Vous suivrez l'histoire d'un des meilleurs généraux de l'empereur Yao, un dénommé Jiao Long. Votre objectif sera de découvrir qui se cache derrière le fléau qui s'abat sur l'empire du milieu. De nombreux paisibles villages sont attaqués par de mystérieuses créatures...

Quant aux mécanismes de jeu, ils restent assez classiques : on créé des unités pour en contrer d'autres, par exemple on enrôle des cavaliers pour annihiler l'infanterie, et si l'adversaire nous harcèle avec des unités mythiques, les Chinois peuvent se défendre en formant des « Immortels ». Bref, pas de grands bouleversements c'est du Age of Mythology pur et dur avec son fameux système « pierre, feuille, papier, ciseaux ».

The Tale of Dragon nous gratifie aussi de 7 nouvelles cartes ainsi que d'un mode permettant de changer la taille de celles-ci pour avoir des champs de bataille XXL. Bref, pas de quoi casser trois pattes à un canard laqué.

Test d'Age of Mythology : Tale of the Dragon  Test d'Age of Mythology : Tale of the Dragon  Test d'Age of Mythology : Tale of the Dragon

Des défauts pas sympathiques et trop nombreux

Bien que cette nouvelle civilisation soit très sympathique à jouer, le manque de contenu se fait vite ressentir. La campagne chinoise ne comporte que neuf missions. Celles-ci ont des objectifs assez peu variés : il faut le plus souvent résister à des vagues d'assaut et/ou détruire la base ennemi. Le pire, c'est que ces missions sont pour certaines bâclées. En effet, dans l'une d'elle il suffit juste de placer ses unités au bon endroit afin de vaincre les troupes adverses sur le champ de bataille. Cela m'a pris moins de 5 minutes en mode de difficulté difficile, je n'ai jamais vu quelque chose d'aussi court dans un jeu de stratégie.

Dans certains cas, l'intelligence artificielle triche (faute d'avoir été correctement programmée), ainsi j'ai pu voir apparaître régulièrement des unités ennemis venant de nulle part. Je n'ai pas pu aller au bout de mes objectifs car plus j'en éliminais, plus l'IA en créait instantanément par paquet de 20. Le pire c'est que sa base était remplie de ces créatures, ce qui faisait ralentir grandement le jeu. Mes unités se déplaçaient de manière saccadées, à cause de cette optimisation réalisée avec les pieds. C'est inadmissible pour un jeu datant à l'origine de 2002.

Je ne reviendrai pas sur le terme HD de cette version où les graphismes font peine à voir, la 3D de l'époque ayant très mal vieilli malgré un petit coup de jeune se résumant à un peu de flou et une eau un peu moins moche. Quitte à faire du HD, les développeurs auraient dû réellement réaliser une refonte du moteur graphique du jeu, plutot que de se contenter d'un léger coup de pinceau sur des animations 3D datées. Mais pour certains fans cela aurait été une trahison envers l'esprit de la série, c'est une question de goût.

Évoquons le cas des cinématiques du jeu, celles-ci sont vieillottes et ridicules. En effet, elles sont réalisées à partir du moteur graphique du jeu lui même, avec de beaux personnages bien carrés !

Age of Mythology a décidément moins bien vieilli que son prédécesseur Age of Empires II.

Enfin, concernant le mode multijoueur celui-ci est encore mal optimisé, des ralentissements surviennent quasiment à chaque parties. On comprend pourquoi il y a aussi peu de monde sur les serveurs...

En définitive si vous êtes un grand fan de la saga Age of Mythology et que vous souhaitez découvrir la Chine et ses dieux, ce DLC vous contentera malgré son prix un peu trop élevé par rapport au contenu. Pour les autres passez votre chemin.

Test d'Age of Mythology : Tale of the Dragon  Test d'Age of Mythology : Tale of the Dragon  Test d'Age of Mythology : Tale of the Dragon

Test d'Age of Mythology : Tale of the Dragon  Test d'Age of Mythology : Tale of the Dragon  Test d'Age of Mythology : Tale of the Dragon

4.5
Age of Mythology : Tale of the Dragon

Age of Mythology : Tale of the Dragon n'est pas une catastrophe en soi, la nouvelle civilisation chinoise est plutôt sympathique à jouer. Mais certaines missions bâclées que l'on retrouve dans une campagne trop courte, les cinématiques laides, un multijoueur encore bourré de défauts m'ont laissé un goût amer. Ce jeu est trop cher pour ce qu'il prétend offrir, dommage.
Intérêt mythologique :Les développeurs ont pris un petit risque en décidant de traiter la mythologie chinoise, car celle-ci est très peu connue pour un public occidental. C'est pourquoi il est très intéressant de découvrir ce panthéon très riche et très exotique. Moi-même je ne connaissais pas du tout les dieux chinois, j'ai pu apprendre pas mal de choses. En cela je remercie ce petit DLC.
  • +Les Chinois, une civilisation sympathique
  • +La mythologie chinoise assez peu connue chez nous
  • -Une campagne trop courte
  • -Certaines missions mal finalisées
  • -Un multi-joueur peu fiable
  • -Prix trop élevé par rapport au contenu

  • Brasidas Ancien membre d'HistoriaGames
  • "Les Spartiates ne s'inquiètent pas de savoir combien sont les ennemis, mais seulement où ils sont !" Cléomène III