Le jeu de quilles en or

L'Amiral
Thématique
Révolution française
30 janvier
2018
Info sur le livre
Titre originalLe jeu de quilles en or : L'orphelin du temple
AuteurJean-Pierre Fournier La Touraille
ÉditeurEditions De Borée
GenreRoman historique
SortieNovembre 2017
Nombre de pages654

Paris, 1793. Cela fait maintenant quatre années que la Révolution française a bousculé les monarchies européennes, notamment celle en France. La Terreur y fait rage, et des groupes d’obédiences diverses - royalistes, révolutionnaires, soutiens étrangers - se livrent une guerre souterraine pour récupérer un atout de choix : le jeune fils de Louis XVI, le dénommé Louis XVII.

Une plongée dans le Paris révolutionnaire

Pour son ouvrage, Jean-Pierre Fournier la Touraille nous emmène dans le Paris de 1793, sous la Terreur. Avocat de profession, Jean-Pierre Fournier la Touraille a publié en 2002 son premier roman Le Troisième Prétendant aux éditions De Borée, puis en 2005, aux éditions Perrin, une biographie d'Hudson Lowe. Le Jeu de quilles en or est son troisième ouvrage qui a nécessité cinq années de recherche.

Impossible de parler de cette époque sans évoquer les tourments politiques, entre l’arrivée de Robespierre au pouvoir, l’exécution de Danton… et les grondements menaçants des autres monarchies européennes. Car l’ancien roi de France, Louis XVI, a été guillotiné avec sa femme. Ne reste que son héritier, Louis XVII, nommé « Louis Capet » par les révolutionnaires.

Le roman suit les tentatives de tous les partis pour récupérer cet enfant. Pour les révolutionnaires, c’est un moyen de pression contre les monarchies européennes ; pour les royalistes (dont Amblard de Montorgue, un des protagonistes), c’est un moyen d’assurer sa survie et de le soustraire aux furies révolutionnaires. Derrière se profilent les réformateurs, qui convoitent aussi le petit Capet… A base de coups fourrés, de coups de poker mais aussi d’entourloupes et de coups du sort, ces trois camps vont essayer de se damer le pion mutuellement pour récupérer le successeur de Louis XVI.

L’auteur restitue admirablement l’ambiance de Paris - et de la France - lors de ces temps troublés. Les Espagnols sont dans les Pyrénées, bloqués tant bien que mal, et à l’Est, une coalition se rassemble pour essayer de renverser la jeune République. Paris se déchire entre camps politiques, et l’avenir de Louis XVII est âprement discuté. L’auteur prend le parti de commencer son roman avec la découverte d’une petite quille en or, et de lettres écrites après la Révolution… pour emmener le lecteur dans cette époque troublée.

Conclusion

Le roman historique de Jean-Pierre Fournier la Touraille est indéniablement une réussite. L’ambiance décrite fait prendre conscience au lecteur de la difficulté dans laquelle se trouve la France après 1789, mais aussi du déchirement interne entre les différents courants politiques.

Il faut néanmoins une connaissance poussée de l’époque pour comprendre tous les tenants et aboutissants du roman. Cette oeuvre reste toutefois un très bon roman historique, permettant de se figurer la complexité de la situation de Louis XVII - et encore aujourd’hui, la réelle identité de l’enfant décédé à la Prison du Temple reste controversée.

  • Witz Rédacteur, Testeur, Chroniqueur, Historien
  • « L'important n'est pas ce que l'on supporte, mais la manière de le supporter » Sénèque