U-571

Syriuss
29 janvier
2014
Info sur le film
Titre originalDeuxième guerre mondiale
Durée111 minutes
GenreGuerre, Action, Drame
RéalisateurJonathan Mostow
Sortie6 septembre 2000
Partager

Pour ma première critique, j'ai décidé de vous parler de U-571 car c'est une œuvre qui m'a profondément marqué. En effet, la première fois que j'ai visionné ce film, j'ai réellement eu l'impression de faire partie de l'équipage de sous-mariniers, un métier qui est mis en avant tout au long de la réalisation.

La prestation des acteurs et le design sonore font de ce long métrage un véritable régal aussi bien pour notre vue que pour notre ouïe. U-571 est inspiré de la prise de l'U-110 par les forces alliées en 1941 au large des côtes Islandaises.

AVANT TOUT, UNE PETITE TOUCHE D'HISTOIRE

« Enigma » était le nom donné à la machine à coder des Allemands durant la Seconde Guerre mondiale. Cette machine leurs permettait de pouvoir transmettre leurs messages, positions, prévisions météo et toute autre information sans risquer de se faire déchiffrer par les forces alliées qui, par conséquent, combattaient un ennemi quasi-invisible.

Synopsis

En 1942, les États-Unis viennent d'entrer en guerre contre les forces de l'Axe. Le capitaine Mike Dahlgren commande le "S-33", un sous-marin archaïque mais redoutable. A son bord se trouvent les lieutenants Andrew Tyler et Emmett, l'enseigne de vaisseau Klough, Wassner et d'autres hommes d'équipage, engagés dans une mission décisive. Le "S-33" va être maquillé en sous-marin allemand, l'un des célèbres U-Boote qui patrouillent au fond de l'océan. La réussite de leur mission va dépendre desormais de leur solidarité, de leur rapidité et de leur courage..

Cependant, le manque de volonté des forces de l'Axe pour modifier les codes, d'une part, et la subtilité des Alliés dans la récupération des pièces d'Enigma, de ses clefs de chiffrements et de ses codes d'autre part ont réellement impacté l'issue de la guerre.

En effet, après avoir été grenadé, l'U-110, qui transportait l'Enigma M3097, fut mis en échec par deux navires de la flotte britannique, les HMS Bulldog et Broadway. Il dut donc refaire surface mais à cours d'armement. L'ordre d'abandonner le navire après le sabordage fut donc donné mais, par leur manque d'expérience, les sous-mariniers allemands quittèrent le navire sans avoir accompli leur mission. Ainsi les alliés mirent la main sur la première machine Enigma, ce qui leur permit de décrypter une partie des messages codés de l'Axe.

Après avoir récupéré la machine à coder, les Alliés sabotèrent le U-110 qui sombra aux larges des côtes Islandaises. Faire couler le navire après la récupération du matériel était une manœuvre indispensable, car de cette manière, les Allemands ne se doutaient pas que l'Enigma était passée aux mains des forces alliées et par conséquent ils ne changèrent pas leurs codes.

Le décodage de l'Enigma fut un tournant dans l'histoire de la Seconde Guerre mondiale ; cela permit aux Alliés de pouvoir détruire plusieurs flottes et convois sans être soupçonnés en effectuant le procédé suivant : envoyer un avion de reconnaissance pour faire croire que c'est lui qui a repéré l'ennemi et ainsi « transmettre » les informations à la flotte ou aux bataillons qui se trouvent à seulement quelques encablures.

« NOTRE INCAPACITÉ À DÉCHIFFRER LEURS MESSAGES RISQUE DE NOUS FAIRE PERDRE LA GUERRE... »

Penchons-nous maintenant sur le film à proprement parler. Il s'agit d'un film réalisé par Jonathan Mostow (BreakdownTerminator 3) d'une durée de 111 minutes. Film de guerre se déroulant durant la Seconde Guerre mondiale, le personnage principal, le lieutenant Andrew Tyler, est incarné par Matthew McConaughey (Magic MikeLe Loup de Wall Street).

Dans ce long métrage, le lieutenant américain Tyler, commandant en second du sous-marin américain S33, est chargé d'infiltrer un U-Boot allemand en perdition en plein océan atlantique : le U-571. À bord de ce navire se trouve « l'Enigma », la fameuse machine à coder des forces de l'Axe, qui met les alliés en déroute.

Déguisés en soldats de l'armée allemande, les sous-mariniers choisis pour effectuer cette mission devront s'introduire à l'intérieur du U-Boot récupérer la machine et ses codes et la ramener à bord du S33 transformé en sous-marin allemand pour effectuer cette mission.

Cependant, un sous-marin ravitailleur allemand est en route pour porter secours à l'U-571. S'engage alors une course contre la montre afin que le S33 arrive en premier sur les lieux pour récupérer l'Enigma et envoyer par la suite l'U-Boot en perdition par le fond, faisant ainsi croire à un naufrage afin ne pas éveiller les soupçons d'une éventuelle prise de l'Enigma.

Malheureusement, le S33 n'arrive sur les lieux que quelques minutes avant le sous-marin ravitailleur qui enverra le navire américain au fond de l'océan pendant que les hommes d'Andrew Tyler effectuent leur mission à bord de l'U-Boot.

Le commando américain doit donc prendre place au sein d'U-571 en perdition pour espérer échapper vivant de cet affrontement contre des ennemis qu'il n'avait pas envisagé, car le sous-marin ravitailleur n'est pas la seule menace dans un océan atlantique contrôlé par la flotte allemande.

UN CHEF D'ŒUVRE SONORE

U-571 est un film qui nourrira votre soif de suspens, le mixage entre les effets sonores, la musique et le jeu des acteurs est parfaitement réalisé. L'espace de tournage étroit (l'intérieur d'un sous-marin) est un milieu propice au gros plan, qui permet donc de voir et même de ressentir ce que vivent les protagonistes de l'histoire. Cela nous plonge dans une ambiance oppressante et pesante comme devaient le ressentir les sous-mariniers.

Le film démarre assez rapidement ce qui ne nous laisse pas vraiment le temps de souffler. De plus, se succèdent une suite d'événements qui n'ont pas fini de vous donner des sueurs froides à tel point que vous serez inquiet pour l'équipage.

L'ambiance, assez sombre l'est d'autant plus qu'elle est combinée au design sonore d'un sous-marin en plein combat. Il ne faut pas vous attendre à voir le soleil, car à bord de ce genre de vaisseau, il est en effet très rare. Donc pas de couleurs vives pour vous reposer et vous rassurer, que des couleurs froides et sombres pour bien vous rappeler que vous êtes en guerre et non pas en vacances.

Le jeu d'acteur de Matthew McConaughey, est réellement fabuleux. Sa présence est indispensable et rajoute énormément à l'ambiance pesante de la guerre dans un domaine où l'on ne voit pas l'ennemi avec les yeux, mais où on le repère avec les oreilles. N'oublions pas non plus le reste de l'équipage, lui aussi extrêmement bien interprété et qui ajoute aussi sa petite touche de stress.

Cependant, malgré toutes ses qualités, U-571 possède un défaut majeur, c'est un récit bien trop américanisé. Il ne faut pas oublier que c'est un sous-marin anglais qui à récupérer l'Enigma, et non pas des Américains. De plus l'histoire du film n'est pas très fidèle à la réalité des événements, mais bon on mettra cela sur le compte de « l'inspiration » d'événements réels et non pas sur la « retranscription ».

VERDICT

U-571 est un vrai régal si vous cherchez un bon film américain bombé de suspens qui vous fera stresser jusqu'à la dernière minute. Mais si vous cherchez un film historique pour approfondir votre culture personnelle, prenez le recul nécessaire et faites vos propres recherches sur le sujet. Je vous incite même à en regarder d'autre dans le même genre comme Enigma de Michael Apted qui est un film plus fidèle à la réalité historique. Mais sinon U-571 reste un film profondément intriguant et captivant du début à la fin, avec un design sonore qui lui a valu l'Oscar du meilleur montage sonore en 2001.

  • Syriuss le Fanatique, Contributeur
  • "Les guerres se succédent, mais l'âme du soldat reste éternelle..." 2Pac