Avec Vauban ! : Enquête à Versailles sous Louis XIV

El Presidente
Thématique
Époque moderne
25 juillet
2013
Info sur le jeu
Plateforme
  • PC Windows
  • Mac OS X
ÉditeurNémopolis
DéveloppeurNémopolis
Date de sortieJuin 2009

Faisant suite à L'Athanor, Avec Vauban ! : Enquête à Versailles sous Louis XIV est le quatrième volet des aventures du jeune robot Oscar. Alors que l'avis avait été bon pour le précédent épisode, qu'en est-il de celui-ci ? Réponse en lisant ce qui suit...

Avec Vauban ! est un jeu d'aventure à la fois historique dans le sens où l'action se déroule durant une des plus importantes périodes de l'Histoire de France, à savoir le règne de Louis XIV, mais il s'agit également d'un jeu éducatif dans lequel vous en apprendrez plus sur les événements et personnages historiques grâce à l'encyclopédie, comme pour les épisodes précédents de la série Voyages dans le Temps,

Tout d'abord, il faut savoir que le jeu s'adresse à un public qui n'a pas encore l'âge de jouer à des Call of Duty, mais aussi à ceux qui raffolent des Call of Duty et autres oeuvres vidéoludiques qui ne vous demandent pas d'utiliser votre cerveau. Non, ici on est face à un jeu dans lequel il faut réfléchir et faire fonctionner votre logique. S'adressant plus particulièrement aux enfants scolarisés ou aux parents voulant se cultiver ou aux deux, Avec Vauban ! est un jeu proposant des énigmes, des recherches d'objets, des dialogues et beaucoup de patience.

Réalisé par Némopolis, une équipe de développeurs/éditeurs français, Avec Vauban ! reprend exactement là où L'Athanor s'était arrêté, c'est à dire là où Oscar avait... enfin, nous n'allons pas vous dévoiler l'Histoire ici, cela risquerait de gâcher votre plaisir. Sachez tout de même, que l'on ne commence pas l'aventure avec ce cher Oscar mais avec Totiri, l'indien accompagnant Vauban, qui vous a aidé dans l'épisode précédent et qui va être utile une nouvelle fois. Sachez aussi qu'Oscar est toujours à la recherche d'une solution pour réparer sa chronobobine (appareil lui servant à voyager dans le passé) afin de retrouver le professeur Vingt toujours pris au piège de la Préhistoire à cause de la perfidie du machiavélique Docteur Dunoï.

Test de Enquête à Versailles sous Louis XIV : Avec Vauban !  Test de Enquête à Versailles sous Louis XIV : Avec Vauban !  Test de Enquête à Versailles sous Louis XIV : Avec Vauban !

Durant votre aventure, vous allez faire la connaissance de nombreux personnages fictifs mais aussi et surtout historiques à commencer par Vauban ou plus précisément Sébastien Le Prestre de Vauban, ce personnage très important du royaume de France, reconnu à travers le monde notamment pour ses ouvrages défensifs particuliers mais très efficaces. Vous rencontrez également le roi Louis XIV, Pierre Rainssant (Garde spécial du Cabinet des médailles de la Bibliothèque royale), Alexandre Bontemps (confident et commensal du roi Louis XIV), le marquis de Louvois (François Michel Le Tellier de Louvois, Secrétaire d'État français à la Guerre ) ou encore Jean Bart, le célèbre corsaire. Certains de ces personnages ont une biographie dans l'encyclopédie.

Tous ces personnages sont doublés et utilisent souvent le langage, des expressions et des insultes de l'époque. Il s'agit des mêmes doubleurs que pour les épisodes précédents. Et on retrouve avec plaisir - en tout cas pour ma part - la présence de Patricia Legrand, la voix de Ed dans l'anime Cowboy Bebop ou des Tachikoma dans Ghost in the Shell : Stand Alone Complex (pour les connaisseurs), mais aussi et surtout de Titi, le méchant canari jaune qui n'arrête pas d'embêter Grosminet (à moins que ce soit l'inverse ?).

Avec Vauban ! reprend exactement les mêmes mécanismes de jeu et le même moteur graphique que L'Athanor. Dans ce sens-là, on pourrait considérer que c'est un point faible du jeu, car il faut bien reconnaître que le jeu n'est pas techniquement au top niveau par rapport à la concurrence en matière de jeu d'aventure, une évolution sur ce point n'aurait pas été de refus. Même si les décors sont plutôt jolis et détaillés, les personnages en 3D, le sont beaucoup moins. De plus - et encore une fois de plus - la résolution n'est pas configurable et reste bloqué à du 1024x768. Heureusement, le jeu offre d'autres arguments qu'apprécieront les mordues de jeux d'aventure Point&Clic.

En effet, Avec Vauban ! offre toute d'abord une riche, mouvementée et longue aventure, bien que linéaire, mais cela est inhérent au genre. Il vous faudra entre 12 et 15 heures pour terminer le jeu, là où la majorité du genre ce contente de 8 heures. Les énigmes sont également bien trouvées et vous devrez faire fonctionner vos méninges et votre logique sinon vous risquerez de vous arracher les cheveux. Certaines sont tout de même tordues, il faut bien l'avouer, mais pour un jeu destiné au plus jeune, Avec Vauban ! offre un challenge bien corsé. Vous pouvez toujours changer la difficulté du jeu, si vous n'y arriver vraiment pas.

Test de Enquête à Versailles sous Louis XIV : Avec Vauban !  Test de Enquête à Versailles sous Louis XIV : Avec Vauban !  Test de Enquête à Versailles sous Louis XIV : Avec Vauban !

En plus de l'histoire, Avec Vauban ! vous fera parcourir divers lieu historique à commencer bien entendu par Versailles et sa célèbre galerie des Glaces ou la figuerie royale. Vous découvrirez la fameuse Machine de Marly, ce gigantesque dispositif de pompage des eaux de la Seine pour alimenter Versailles. Vous ferez également une excursion à Luxembourg pour y préparer un siège pour le compte de Vauban et la couronne de France. Vous enquêterez à la Corderie Royale de Rochefort. Et vous partirez pour l'île de Ré, visiter Saint-Martin-de-Ré.

Encore une fois, même si c'est un jeu pour enfant, l'histoire n'en ai pas pour autant une niaiserie. Bien au contraire, l'histoire se suit comme un roman historique avec des petites touches d'humour par-ci par-là, des petits clins d'oeil ou des retournements de situation. Ce qui est intéressant également, c'est que certaine chose qui aurait pu paraître absurde dans l'épisode précédent (par exemple, l'alchimiste qui s'y connait en appareil technologique du XXème siècle) nous sont expliqués. Il est sûr qu'il vous faut jouer à l'épisode précédent pour comprendre l'histoire, sinon vous serez perdus, bien qu'il y ait un long résumé au lancement de votre première partie.

À côté des énigmes à résoudre, vous devrez trouver un certain nombre d'objet qu'il vous faut ramasser. Le jeu vous oblige à tous les ramasser pour pouvoir poursuivre votre aventure, même s'ils ne seront pas utiliser dans l'immédiat, d'autres seront même réutilisable. Vous avez également la possibilité de combiner certains objets pour en fabriquer un autre. Vous pouvez aussi les démembrer pour en avoir de nouveaux. Bref, c'est plutôt complet de ce côté-ci. Enfin, vous pouvez interroger n'importe quels éléments du décor ou objets de votre inventaire en cliquant, avec le bouton droit de la souris, ce qui aura pour but de vous mettre sur la piste lorsque vous serez bloqué, grâce à un commentaire d'Oscar.

Le troisième élément du jeu est les dialogues. Oscar a la possibilité, et l'obligation d'ailleurs, de parler à tous les protagonistes de votre aventure. Certains vous mettront sur une piste, d'autre permettront à Oscar de recevoir une aide précieuse. En effet, Oscar est un jeune robot, pas très fort, d'une petite taille, et pas très courageux face aux oiseaux. Pour certaines actions réalisables, il pourra se faire aider pas ses nouveaux amis qui croiseront sa route.

Test de Enquête à Versailles sous Louis XIV : Avec Vauban !  Test de Enquête à Versailles sous Louis XIV : Avec Vauban !  Test de Enquête à Versailles sous Louis XIV : Avec Vauban !

Le long de votre aventure, vous devrez réussir un certain nombre de mini-jeux pour pouvoir avancer dans votre enquête. Cinq de ces mini-jeux peuvent être joué via le menu jeu. Tous ne sont pas bien difficiles et plutôt bien réalisé. On retiendra notamment "Le Siège du Luxembourg", un petit wargame au tour par tour, dans lequel, après avoir acheté vos troupes (soldat, cavalier, ingénieur pouvant produire des engins de sièges...), vous devez combattre les forces ennemis retranchés derrière les murs de Luxembourg. Un bon petit jeu tactique, qui pourra paraître complexe pour certains d'entre vous (n'oubliez pas de changer la difficulté, si c'est le cas).

Enfin, nous terminons ce test par parler de l'encyclopédie. Celle-ci peut-être acheter en même temps que le jeu sous forme de petit livre. Sinon, elle est présente dans le jeu, accessible via le menu. Vous y trouverez de nombreux indices qui vous aideront dans votre aventure, notamment dans certaines phases de dialogues qui vous demanderont des connaissances sur un sujet précis. L'encyclopédie fait en tout 109 pages et vous pourrez en savoir plus sur le pourquoi des guerres de Louis XIV, les citadelles de Vauban, le siège de Luxembourg, la littérature au grand siècle, les conquêtes coloniales du XVIIème siècle, la navigation... Bref, encore une fois une encyclopédie bien complète que l'on prend plaisir à lire et qui offre un plus indéniable au jeu.

8.0
Avec Vauban ! : Enquête à Versailles sous Louis XIV

Avec Vauban ! : Enquête à Versailles sous Louis XIV est un très bon Point&Clic qui ravira les amateurs du genre, et plus particulièrement les enfants et leur parent. Cet épisode conclu, enfin c'est un grand mot, je ne vous en dit pas plus..., la série en beauté. Il reste cependant techniquement en deçà par rapport aux autres jeux du genre. Avec Vauban ! nous offre en plus une encyclopédie digne de ce nom qui vous permettra d'en connaître d'avantage sur la période.
Intérêt historique :
  • +Une encyclopédie riche et complète
  • +Une aventure classique mais riche
  • +Une belle galerie de personnage
  • +La présence de Patricia Legrand
  • +Les énigmes plutôt bien trouvées
  • +La combinaison d'objets
  • +Le mini-jeu "Le siège de Luxembourg"
  • -Techniquement imparfait
  • -Pas de nouveautés

  • Aymdef El Présidente, Rédacteur en chef, Testeur, Chroniqueur, Historien Email | Twitter
  • "L'objet de la guerre n'est pas de mourir pour son pays, mais de faire en sorte que le salaud d'en face meure pour le sien." George S. Patton