Chronique : La bataille d'Albuera

16 mai 2012 par Hammer | Histoire | Les guerres napoléoniennes

Il y a 201 ans, le 16 mai 1811, eu lieu la bataille d'Albuera qui se déroula dans des conditions assez défavorables pour les troupes, à la frontière entre l'Espagne et le Portugal. Cette bataille, au sort indécis, aura causé beaucoup de mort dans les deux camps. Hommage à ces hommes morts pour leurs pays.

Sous un ciel couvert et par un temps chaud, les troupes du Maréchal Soult avance en direction du village d'Albuera pour contrer les troupes anglaises, espagnoles et portugaises. Soult décide de faire une manoeuvre stratégique. Il envoie quelques divisions à l'assaut du pont du village d'Albuera, pendant que le reste des troupes contournent les ennemis sans être vu grâce au relief du terrain. Le temps que l'infanterie atteigne le pont la cavalerie franco-polonaise passe au devant des troupes. Aussitôt les Anglais ripostent. Leurs dragons chargent et de violents combats s'engagent. Par malheur, la cavalerie polonaise bat en retraite côté français.

Plan de la a bataille d'AlbueraMalheureusement, le mouvement effectué par Soult sur le flanc droit est découvert par les troupes ennemis. Immédiatement, les Espagnols se portent en hauteur sur une colline. Le Vème corps de l'Armée Français arrive pour affronter les troupes espagnoles sur les hauteurs. Les combats s'engagent mais les troupes françaises essuient le feu de l'artillerie portugaises, puis les troupes du KGL (Régiment style Anglais de Hanovre) se porte au secours des espagnols mais c'est à ce moment qu'une averse tombe, faisant ainsi beaucoup de longs feux parmi les troupes de la coalition.

Pendant ce temps la cavalerie du Vème Corps a manœuvré, passant derrière les troupes du KGL. Pendant l'averse, elle chargea et anéantis toutes les troupes britanniques venues se porter au secours des Espagnols. Cependant, ces derniers, pour aider leur allié Anglais, envoient quelques divisions. Mais la cavalerie franco-polonaise reformée, revient à la charge mettant ainsi en déroute les Espagnols.

Gravure des Buffs à la bataille de AlbuheraAlors que les troupes coalisées sont en déroute, les anglais décident de se porter une nouvelle fois à leur secours. La cavalerie française continuant de chasser les ennemis, les divisions britanniques tombent nez à nez avec elle, mais arrivent à la repousser en lui infligeant de lourdes pertes. Remontant la colline, les troupes d'infanterie s'engagent dans de violentes fusillades faisant plus de 2300 morts en moins d'une demi heure.

Soult ordonne alors l'ordre aux troupes françaises de se replier. Mais avant cela, la cavalerie franco-polonaise fit un coup d'exploit en anéantissant une division entière britannique. C'est ainsi que le bataille s'acheva sans vainqueur dans une boucherie atroce.

 

Forces en présence :

  • Forces françaises : 27 000 hommes
  • Forces britanniques, portugaises et espagnoles : 26 500 hommes

Au total environ 11 000 morts des deux côtés.