Unités de combat et tactiques dans Civ5

Vous êtes fans de la série des Civilization ? Venez en discuter ici !
Répondre
Avatar du membre
Epaminondas
Guérillero
Messages : 50
Enregistré le : 28 avr. 2017, 08:44
Localisation : Nanterre

Unités de combat et tactiques dans Civ5

Message par Epaminondas » 07 mai 2017, 14:36

L'Immortel Perse
Image
Image
Nom :
Leur véritable nom est « Mélophores » , du grec ancien « mêlophoroï » qui signifie littéralement « Porteur de pommes ». Leur nom vient de la pomme ou de la grenade qui orne la hampe de leur lance, en lieu et place de saurotères (pointes). Mille des Mélophores, commandés par le chiliarque (ou « commandant »), portent une pomme d'or, tandis que les 9 000 autres portent des pommes d'argent.

Selon Héraclide de Cymé, ces Mille sont choisis de naissance noble (aristindên) et perse.

Hérodote écrit à leur sujet "Ils s'agit des meilleurs soldats de l'armée perse. Ils sont dix-mille, jamais plus, jamais moins".

Paraphrasant Hérodote, Xénophon explique leur autre nom d'« Immortels » par le fait que « si quelqu'un d'entre eux venait à manquer pour cause de mort ou de maladie, on en élisait un autre à sa place, et parce qu'ils n'étaient jamais ni plus ni moins de dix mille. »

C'est encore le cas des « Immortels » de l'Académie française, dont le nom vient de cette tradition antique.

Origine :
Selon Xénophon, le corps est créé par Cyrus l'Ancien, qui juge insuffisants pour garantir sa sécurité et sa tranquillité les gardes des portes :

« Il se demanda quels étaient parmi les autres hommes ceux auxquels il pourrait confier le plus sûrement la garde de son palais. Or comme il savait que les Perses restés au pays avaient peine à vivre à cause de leur pauvreté et qu’ils menaient une existence très pénible, tant à cause de l’âpreté du sol que parce qu’ils travaillaient de leurs mains, il crut qu’ils seraient les plus disposés à se satisfaire du régime de sa cour. Il prit donc parmi eux dix mille satellites, qui, campés autour du palais, le gardaient jour et nuit, quand il était présent, et qui l’accompagnaient dans ses sorties, rangés de chaque côté de sa personne. »

C'est sous Darius Ier qu'ils prennent une importance réelle en devenant le corps d'élite de l'armée perse. Darius est en effet le créateur de ce que l'on appelle "l'armée moderne" puisqu'il invente le système de grades.

Fonction :
Les Immortels perses étaient regroupés en une unité d'infanterie lourde d'élite, composée de 10 000 hommes. Ils formaient le cœur de l'armée perse (achéménide).

Les Mélophores sont également chargés de la protection de la tente royale, lorsque le Grand Roi se déplace.


Equipement :
Les Immortels étaient munis de petites lances, d'épées, d'arcs er de flèches. Ils portaient également des boucliers légers et revêtaient une armure de mailles. Selon Hérodote, "chaque homme brillait par la multitude des ornements en or dont il était décoré. Ils étaient accompagnés de chariots transportant leurs femmes et leurs servants, ainsi que tout leur équipement. Une nourriture spécifique, différente de celle des autres combattants, leur était réservée…"
Déploiement : 
Les Immortels combattirent sous les ordres de Cyrus le Grand, Cambyse et Darius le Grand et, lorsqu'ils n'étaient pas au combat, ils reprenaient leur poste de gardes des palais royaux.

Ils sont aussi présents dans l'armée que lève Xerxès pour attaquer les cités de la ligue ionienne (alors sous domination perse) qui formeront plus tard la Grèce, lors de la seconde guerre médique en 480 av. J.-C..

Ils combattent autour du Grand Roi de Perse : ainsi, avec les Parents, ils protègent la retraite de Darius III à la bataille de Gaugamèles (331 av. J.-C.) face Alexandre le Grand.


Apparence :
Les Mélophores ont impressionné les auteurs grecs par leur luxe : Hérodote note qu'ils « surpassaient toutes les autres troupes par leur magnificence » et qu'« ils brillaient par la multitude des ornements en or dont ils étaient décorés ». Quinte-Curce remarque également que « c'était eux surtout qu'un luxe d'une opulence inouïe rendaient plus imposants ; à eux les colliers d'or, à eux les robes brochées d'or, et les tuniques à manche, ornées aussi de gemmes. »

Élien précise qu'ils portent des robes « couleur pourpre et jaune pomme». Sensible à leur aspect impressionnant, Alexandre le Grand conserva les Mélophores et les utilisa à son service après qu'il eut mis fin au règne des Achéménides.


Il est probable que les lanciers et archers représentés sur les briquées émaillées de l'Apadana (salle d'audience) du palais de Darius Ier à Suse soient des Mélophores.



En terme de jeu dans Civ5

Coût en production : 56 (même qu'un lancier antique classique)
Coût en foi : 112 (même qu'un lancier antique classique)
Combat: 12 (contre 11 pour un lancier antique classique) soit +9 %
Déplacement : 2
Coût d'entretien en or : normal pour une unité militaire (1 unité d'or je pense).
Capacité habituelle pour une unité de ce type : +50 % de dommages contre les unités montés (en général à cette époque cavaliers simples et archers sur char).
Capacité spéciale : vitesse de régénération des points de vie doublée par rapport à une unité normale.
Nécessite la technologie : Travail du Bronze (assez rapidement accessible dans l'arbre des technologies).
Obsolète quand on découvre l'invention : Administration (qui permet de faire évoluer l'Immortel en piquier médiéval qui conserve son bonus de régénération double).
Evolution ensuite en : Lancier (médiéval), puis canon anti-char, et Hélicoptère de combat (la plus puissante unité anti-char du jeu qui peut traverser les cases de montagne!).


Avis personnel :
une des unités de combat spécifiques du jeu que j'affectionne le plus mais qui pourtant s'avère ingrate selon les période de jeu. Très utiles au début ils perdent beaucoup de leur intérêt jusqu’à l'époque contemporaine ou là ils sont excellents mais sous la forme des hélicoptères de combat.

Ils sont très efficaces vis à vis des unités montées en général si ils ont la possibilité de s'en approcher. Hors ils ne se déplacent jamais aussi vite que leur cible. Même avec le bonus spécial que Darius 1er en tant que leader de la Perse dans Civ5 donne à toutes ses unités de combat : +1pts de mouvement (et plus 10 % de dégâts).

Je pense qu'il est toujours bon de faire accompagner des Immortels par des archers et/ou des cavaliers, pour que ceux-ci circonviennent la cible habituelle des Immortels : la cavalerie.

Toutefois les Immortels sont très efficaces au corps à corps contre les arches par exemple, ou les unités de siège insuffisamment protégées comme les catapultes, mais ne comptez pas sur eux pour prendre une ville.

Leur point fort c'est leur endurance. Si en plus vous choisissez le Panthéon « Déesse de la Guérison » pour l'empire Perse et que vous positionnées vos Immortels prêt de la capital pour se soigner, ils ont alors une capacité effarante de régénération. En plus certaines promotions dues à l'expérience au combat peuvent encore accroître cela.

Donc je vois plutôt ces unités comme des troupes défensives. Elles peuvent aussi être très utiles contre les barbares si vous choisissez dans avoir dans vos parties. Mais là encore n'envoyez pas à l'assaut seulement des Immortels même en nombre. Ils sont vulnérables vis à vis des arches, des archers montés et des spadassin et à peine plus puissants que d'autres lanciers classiques.

Avoir un Général Illustre au milieux d'un groupe d'Immortels si ceux-ci sont en expédition punitive contre des campement barbares loin de vos villes peut être ne bonne idée, pour renforcer leur puissance et leur capacité de régénération.

Sous la forme de Lanciers au Moyen-Age servez vous en en défense de vos villes, ce sont je trouve de mauvaises troupes d'attaque. Ou alors pour éliminer les chevaliers qui défendent éventuellement une ville que vous voulez prendre mais ensuite retirez les, il risquent de trop souffrir à proximité des villes.

Pour les promotions au combat si vous voulez contrer un peu cette perte de puissance au fil du temps jusqu’à l'amélioration en hélicoptère de combat, misez tout sur l'expertise des combats en terrain plat.

Évidemment les Immortels sont fait pour le terrain plat, évitez colline, forêts, jungles, montagnes, déserts, et les débarquement depuis la mer, à moins d'avoir la promotion adéquat qui permet d'éliminer les pénalités.

Vous pouvez aussi choisir d'en faire vraiment des unités très difficiles à tuer avec des promotions liées à la régénération d'elle même et des voisines, dans ce cas vous allez avoir des unités pas très puissantes mais très difficiles à tuer et pouvant guérir d'autre unités voisines. De bon médecins de campagne , mobile, avec un minimum d'endurance, pouvant monter au front, guérir quelque unités plus lourdes, éventuellement encaisser quelque coups et se replier ou défendre votre cavalerie ou vos fantassins contre la cavalerie adverse.

Donc au final soit à la fin vous aurez des tueurs de chars redoutable hyper mobiles et pouvant passer au travers des cases de montagnes (aucun autre unité ne peut le faire en dehors des hélicoptères de combat et des éléphants de guerre antique de Carthage) soit vous aurez des médecins volant et des protecteurs de vos unités mobiles. Faire un métissage des deux sur la durée n'est pas satisfaisant. Vous auriez alors une unité n'excellant en rien. Elle mérite mieux.

L'Immortel est donc d'un usage délicat mais intéressant au tout début du jeu et en fin, moins au milieux mais pas inutile. Surtout renforcés par les bonus militaires uniques fournis par Darius 1er.
Bien utilisées ils donneront des cauchemars aux unités de cavalerie adverses mais certaines peuvent aussi leur causer de gros soucis : les archers montés des Huns ou des Mongols ou les chars de guerre Égyptiens pour citer les plus évidents, méfiez vous aussi des archers longs anglais et peut être aussi de la cavalerie comanche.

Ca reste toutefois une unités qui a de la classe, qui en jette, toute de pourpre et d'or. Sur un terrain de prairie ça a de la gueule.
"En temps de guerre la loi se tait".
Cicéron
"Il est bon que la guerre soit terrible, sans cela nous ne pourrions plus nous en passer".
Robert E. Lee.

Avatar du membre
Epaminondas
Guérillero
Messages : 50
Enregistré le : 28 avr. 2017, 08:44
Localisation : Nanterre

Unités de combat et tactiques dans Civ5

Message par Epaminondas » 19 juil. 2017, 12:55

Le Frondeur incas (quechua) Image Image

Origine :
La fronde est une arme ancienne, dont l'origine se perd dans l'Antiquité. Il est certain que les frondes étaient connues des hommes du néolithique autour de la mer Méditerranée, mais il est plus probable que la fronde soit bien plus ancienne. Il est tout à fait possible que la fronde fut inventée durant le paléolithique supérieur à une période où de nouvelles technologies, comme le propulseur ,l'arc et les flèches, émergeaient. À l'exception de l'Australie, la fronde devint commune sur toute la planète, bien qu'il ne soit pas certain que cela soit arrivé par une diffusion culturelle ou bien par inventions indépendantes.

Fonction :
Elle est utilisée par les bergers dès la Haute Antiquité pour défendre les troupeaux contre les loups et autres prédateurs ; cet usage se continue aujourd’hui dans certaines régions du Moyen-Orient. Elle a également servi pour la guerre, mais cet usage a décliné à partir du Moyen Âge dans les armées régulières.

Équipement/apparence :
La fronde est une arme commune et largement utilisée par les paysans lors de la chasse. Il n'est donc pas d'étonnant de la voir utiliser par les soldats conscrits de l'armée inca. Cette arme est toutefois utiliser par tous les guerriers Incas (ou presque), sa fonction pratique et sociale semble être importante comme le montre les exemplaires retrouvés de frondes d'apparat à motifs géométriques polychromes réservées à l'élite Inca ou aux seigneurs provinciaux.

La fronde se compose d'une bande souple formant une poche, souvent en cuir, ou en laine, prolongée à chaque extrémité par des lanières, traditionnellement en lin, en chanvre ou en laine. Les deux lanières sont de longueurs inégales et parfois terminées par des poignées.

Dans ladite poche se place le projectile à lancer, appelé « balle de fronde », constitué d'un matériau dur et dense, généralement caillou arrondi, balle d'argile durcie ou de métal coulé au moule (plomb, par exemple), sur lequel sont parfois gravées des mots comme « reçois », « avale » ou d'autres encouragements.


Une fois la balle placée dans la poche, le lanceur tenant la lanière longue dans la paume et la courte entre le pouce et l'index fait tournoyer la poche de la fronde sur le côté ou au-dessus de sa tête, puis lâche la lanière la plus courte en direction de la cible. Le projectile ainsi libéré part avec une vitesse initiale égale à la vitesse acquise pendant le mouvement circulaire, en général de l'ordre de 10 m/s.

Déploiement :
Les armées de l'Antiquité méditerranéenne avaient des bataillons de frondeurs. Les frondes les plus anciennes attestées par l'archéologie sont celles, tressées en lin, trouvées dans le tombeau de Toutânkhamon, mort vers -1325. Celles qui sont utilisées un peu plus tard lors de la Guerre de Troie par les troupes d'Ajax sont décrites comme des tresses de laine. Les Romains (des frondeurs sont représentés, par exemple, sur la colonne Trajane) ont également des frondeurs dans leurs armées : les habitants des Baléares, à l'époque des guerres puniques, fournissaient des bataillons particulièrement réputés.

Les guerriers Incas faisaient de remarquables frondeurs. La pierre polie était leur projectile de prédilection. Bien que les frondes n'aient pas la portée ou le pouvoir d'arrêt d'un arc et d'une flèche, elles restent des armes petites et légères, aisément transportables par les guerriers d'infanterie. Et comme le raconte l'Ancien Testament, un frondeur aguerri peut même réussir à tuer le plus redoutable des adversaires d'une seule et unique pierre…

Des palestiniens utilisèrent une fronde contre les soldats israéliens lors d’une manifestation près de la ville de Ni'lin, dans le gouvernorat de Ramallah et Al-Bireh, en 2014.


En terme de jeu dans Civ5 :
Remplace : l'archer classique.
Coût en production : 40 (comme l'archer classique)
Coût en foi : 80 (comme l'archer classique)
Combat : 4 (-20 % par rapport à un archer classique).
A distance : 7 (similaire à un archer classique).
Déplacement : 2 comme un archer classique (bonifié par l'un des bonus accordés par le dirigeant des Incas, Pachacutec, toutes les unités se déplacent gratuitement – sans coût en point de mouvement – sur les terrains de type colline).
Coût d'entretien en or : normal pour une unité militaire (1 unité d'or je pense).
Capacité spéciale : Se retirer avant combat rapproché :L'unité se retire face à une attaque de combat rapproché. Les chances de réussite sont réduites face aux unités rapides ou si le nombre de cases ouvertes derrière l'unité est limité.
Handicap : pas d'attaque de combat rapproché (comme n'importe quelle unité d'attaque à distance).
Nécessite la technologie : Tir à l'arc.
Obsolète quand on découvre l'invention : Construction.
Evolution ensuite en : archer composite, arbalétrier, mitrailleuse Gatling, mitrailleuse, bazooka,

Faisant partie des premières unités à distance disponibles, cette unité inca unique remplace l'archer. Le frondeur est tout aussi puissant que l'archer mais s'avère plus fragile en cas d'attaque de mêlée. Il possède toutefois une promotion qui lui permet de se retirer à l'arrière avant qu'une attaque de mêlée ne survienne.

Avis personnel :
Une unité sous-estimée là encore mais contextuelle : sur carte montagneuse ou de collines, les frondeurs peuvent représenter une plaie grâce a l'avantage fournie par Pachacutee (le chef des Incas), il sont très mobile et étant des unités d'attaque à distance qui plus est douées pour éviter les attaques au corps à corps susceptibles de les blessées, elle sont vraiment idéales pour le harcèlement et insaisissables si l'on fait attention de ne pas se laisser enfermer par le relief. Certes au début elle sont plus faibles (au corps à corps) que les archers simples, mais ensuite elles sont autant de dommages que toutes les unités à chaque amélioration. En conservant leur bonus d'esquive.

Ces unités deviennent plus ingrates sitôt que l'on atteint les mitrailleuses gatling car leur portée est ramenée à 1 case au lieu de deux. Cela les force à se rapprocher beaucoup des unités adverses et là elle ne sont ni meilleures ni pire qu'une autre unité de même type tout en conservant le bonus d'esquive et la mobilité des unités incas en terrain accidenté.


Habituellement on emploi les arches et leurs modernisation au fil du temps pour défendre les villes.
Employez des archers composites normaux produits une fois que vous n'avez plus accès aux frondeurs pour défendre vos villes, et utilisez vos frondeurs préexistants comme unités de harcèlement jusqu’à l'amélioration en arbalétriers (incluse). En ayant placé des éclaireurs pour voir venir une éventuelle attaque surprise ou non d'une civilisation adverse, cela vous permet, en terrain accidenté, de harceler et affaiblir l'armée adverse (technique "hit and run") avec vos frondeurs/archers composites/arbalétriers, le temps qu'ils approchent de vos villes. L'armée adverse (surtout ses unités de siège) une fois bien affaiblie peut être plus aisément repoussée voir totalement détruite sous vos murs surtout si vos frondeurs se sont ensuite repliés dans l'ombre de vos cités, en hauteur, pour continuer à frappé les unités adverses qui font votre siège.


Franchement si l'on sait bien sans servir, les frondeurs jusqu’à l'amélioration en arbalétrier, rendent les cités Incas excessivement difficiles à prendre si l'on est sur des cartes de collines ou montagne. A l'ère industrielle elles conservent leur mobilité sur colline donc elle reste un peu plus coriaces vis à vis des unités mobiles adverses comme la cavalerie puis les chars. Leur mobilité accroît leur espérance des vie au combat (fuite et replis quand trop endommagées) et les chances d'accumuler une expérience considérable (jusqu’à la fameuse 4ème promotion : barrage 1, 2 et 3 puis Logistique : 2 attaque par tour).

Dans la mythologie :
Le dieu suprême de la mythologie celtique, Lug, tue son grand-père maternel Balor avec une fronde, conformément à une prophétie.

Dans la mythologie celtique irlandaise, le récit Aided Óenfir Aífe (La Mort violente du fils unique d’Aifé), Conall Cernach est ridiculisé par Conla, le fils de Cúchulainn, âgé de sept ans. Alors que l’enfant débarque en Irlande en provenance d’Écosse, Conall va à sa rencontre pour lui demander qui il est. Il reçoit une pierre de fronde qui le fait tomber et se retrouve les mains liées.

Dans un récit de la Bible, David vainquit le géant Goliath avec une fronde.


Vidéo sur les technologies primitives vous montrant comment fabriquer et utiliser une fronde.

https://www.youtube.com/watch?v=RzDMCVdPwnE
"En temps de guerre la loi se tait".
Cicéron
"Il est bon que la guerre soit terrible, sans cela nous ne pourrions plus nous en passer".
Robert E. Lee.

Avatar du membre
Matt
Guérillero
Messages : 83
Enregistré le : 04 sept. 2016, 18:12

Unités de combat et tactiques dans Civ5

Message par Matt » 25 juil. 2017, 22:17

Mieux que wiki :) C'est vraiment sympa pour les joueurs de civ5 :+1:

Avatar du membre
Epaminondas
Guérillero
Messages : 50
Enregistré le : 28 avr. 2017, 08:44
Localisation : Nanterre

Unités de combat et tactiques dans Civ5

Message par Epaminondas » 26 juil. 2017, 07:50

@Matt : c'est gentil :) Fais moi signe si tu en vois de ces fameux "joueurs de civ5" pour le moment je n'en connais qu'un, je le vois chaque matin dans le miroir. XD
"En temps de guerre la loi se tait".
Cicéron
"Il est bon que la guerre soit terrible, sans cela nous ne pourrions plus nous en passer".
Robert E. Lee.

Avatar du membre
Matt
Guérillero
Messages : 83
Enregistré le : 04 sept. 2016, 18:12

Unités de combat et tactiques dans Civ5

Message par Matt » 26 juil. 2017, 13:39

Epaminondas a écrit :
26 juil. 2017, 07:50
@Matt : c'est gentil :) Fais moi signe si tu en vois de ces fameux "joueurs de civ5" pour le moment je n'en connais qu'un, je le vois chaque matin dans le miroir. XD
Tu peux reconnaître les joueurs de civilization grâce à ça http://www.civfr.com/index.php?pid=120 :p
Sinon j'apprécie mieux le 4 que le 5. Sur ce dernier je joue de manière très épisodique ;)

Répondre

Retourner vers « Civilization »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité