Deuxième Débat Historique

Le forum dédié aux débats historiques !
ultima ratio regum
Messages : 2
Enregistré le : 30 sept. 2017, 17:12

Deuxième Débat Historique

Message par ultima ratio regum » 07 oct. 2017, 17:52

Alors je vais ressortir un vieux travail de ma L1 qui portait sur l'armée du Second empire pour répondre.
Dans ce débat je dis que oui, l'armée française avait les moyens de vaincre. Il y a eu des erreurs stratégiques, tactiques et diplomatiques des deux cotés, mais si on se penche sur la situation des 2 armées avant la guerre, chacun a des avantages:

coté Français
-le fusil Chassepot supérieur au fusil Dreyse allemand (le Chassepot se recharge plus vite, par la culasse se qui permet le tir couché)
-la première mitrailleuse française: la mitrailleuse Montigny
-la meilleur flotte de guerre (la deuxième au monde après celle des Britanniques)
-un réseau de chemin de fer très dense sur l'ensemble du territoire pour acheminer les troupes rapidement
-des corps de troupes expérimentés dans les guerres coloniales (Légion étrangère notamment, chasseurs d'Afrique et infanterie de Marine)

coté Allemand
-des canons sortis des usines Krupp, qui se rechargent par l'arrière avec des obus (les canons français se rechargent encore par la bouche)
-un réseau télégraphique qui permet d'envoyer des ordres et informations partout sur le front
-des officiers qui connaissent déjà les aspects de la guerre industrielle (avec les guerres pour réunifier l'Allemagne)
-des effectifs beaucoup plus importants ( 500 000 soldats allemands contre 265 000 soldats français)

Le vrai problème du conflit est le rapport de forces. Dans la plupart des affrontements les Allemands perdaient plus d'hommes que les Français, mais comme ils étaient plus nombreux cela était moins grave pour eux.

Maintenant les "si":
-si les Français avaient utilisé les mitrailleuses comme des armes d'infanterie plutôt que de les confier aux artilleurs, ils auraient pu décimer les colonnes d'infanterie compactes allemandes
-si la flotte française avait été plus agressive sur les côtes allemandes cela aurait pu affaiblir l'industrie de guerre adverse
-si Napoléon III n'avait pas ordonné à la Légion étrangère de rester dans les colonies parce qu'il doutait de la loyauté des légionnaires (dont beaucoup étaient allemands), la Légion aurait pu être une arme très agressive et très efficace
-enfin SI il n'y avait pas eu Sedan et la plus grosse partie de l'armée coincée dans une cuvette ou elle était complètement vulnérable...

Voilà mon point de vue, mais les raisons profondes de la faiblesse de l'armée française (pas de service militaire général, officiers inadaptés à la guerre moderne et fragilité du système politique impériale) sont énormément responsables de la défaite

Witz
Guérillero
Messages : 80
Enregistré le : 14 mars 2016, 17:04

Deuxième Débat Historique

Message par Witz » 07 oct. 2017, 18:33

Merci pour ce débat intéressant :)
ultima ratio regum a écrit :
07 oct. 2017, 17:52
Maintenant les "si":
-si les Français avaient utilisé les mitrailleuses comme des armes d'infanterie plutôt que de les confier aux artilleurs, ils auraient pu décimer les colonnes d'infanterie compactes allemandes
La mitrailleuse Reyffie (version française du Montigny belge) n'a pas forcément été mal utilisée. La guerre en 1870 se fait encore presque comme en 1804 : des lignes qui avancent, celle qui tire le plus vite a le dessus. Certes des débuts de mouvements plus autonomes sont prévus et effectués, mais ce n'est pas encore très efficace face à un bloc. Finalement, donner un canon Reyffie à des fantassins, c'est compliquer leur avancée. Qui plus est, la faible portée de ces canons a été leur point de mise à mort : dès qu'ils étaient localisés, ils étaient bombardés par l'artillerie prussienne (scénario à Spicheren ou Wissembourg).
Pourtant, à Gravelotte / Saint-Privat ou Rezonville, l'emploi de ces canons a été décisif pour tailler les rangs prussiens. Ces derniers les craignaient d'ailleurs après ces batailles ! Mais c'est d'avantage leur portée trop faible qui les a desservis plus que leur mauvaise utilisation (qui a aussi joué) selon moi.
ultima ratio regum a écrit :
07 oct. 2017, 17:52
-si la flotte française avait été plus agressive sur les côtes allemandes cela aurait pu affaiblir l'industrie de guerre adverse
Le principal souci venait des Britanniques qui voulaient calmer le jeu. Ils ont fait pression sur la France pour éviter d'envenimer les choses, ils n'auraient sûrement pas vu d'un bon œil la sortie de la flotte française. Mais finalement, au vu de la faible portée de l'artillerie navale, est-ce qu'une attaque aurait eu un effet sur l'industrie adverse ? Je ne pense pas. Les fleurons industriels allemands n'étaient alors pas vraiment sur les littoraux.
ultima ratio regum a écrit :
07 oct. 2017, 17:52
-si Napoléon III n'avait pas ordonné à la Légion étrangère de rester dans les colonies parce qu'il doutait de la loyauté des légionnaires (dont beaucoup étaient allemands), la Légion aurait pu être une arme très agressive et très efficace
Peut-être. Il en va que Légion ou pas, quand une armée se fait tourner comme à Sedan, c'en est fini pour elle.
ultima ratio regum a écrit :
07 oct. 2017, 17:52
-enfin SI il n'y avait pas eu Sedan et la plus grosse partie de l'armée coincée dans une cuvette ou elle était complètement vulnérable...
Dans l'histoire militaire française, on aime les cuvettes :mrgreen: ce qui a manqué à Sedan, c'est un coup offensif. Les Prussiens savaient très bien qu'ils jouaient à quitte ou double : si les Français résistaient à Sedan, alors c'en était fini de leur offensive. Nos troupes ont juste attendu trop longtemps et ont manqué de rapidité de compréhension des plans prussiens.

Le principal souci est la coordination : si Bazaines ne s'était pas enfermé à Metz (trop peu téméraire, il préférait sauver son prestige), l'Armée de l'Est aurait largement pu bousculer les Prussiens. Il suffit de voir les batailles de Gravelotte / Saint-Privat et autour de Metz : les Prussiens y ont subi des pertes terribles et n'ont vaincu que sur des très petits avantages.

En tout cas, merci de ton débat, ça change comme période ;)

Répondre

Retourner vers « Les débats de l'Histoire »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité