World War II Combat : Iwo Jima

Fantômas
7 février
2012
Info sur le jeu
Plateforme
  • PC Windows
  • Xbox
ÉditeurGroove Games
DéveloppeurDirect Action Games
Date de sortieJuillet 2006

Je pensais avoir fait une bonne affaire, mais je m'étais trompé...

La journée avait bien commencé, de bonnes notes, de bonnes nouvelles, il faisait beau... Bref, j'étais content...

Je me suis donc rendu dans l’une de mes boutiques favorites, spécialisée dans l’occasion...

Et la, que vois-je ? World War II Combat : Iwo Jima à 0.90 centimes ! Le jeu a une jolie jaquette et permet de revivre la terrible bataille d’Iwo Jima ! Les graphismes horribles m’avaient mis en garde, mais j’ai passé outre. Je regrette fortement mes 0.90 centimes...

Je ferme la parenthèse sur ma vie et commence le test.

Iwo Jima, l’une des pires bataille dans le pacifique, emblème du fanatisme et de la détermination japonaise, sublimement mise en scène dans Mémoire de nos pères d’Eastwood et même dans la série The Pacific. Plus de 6000 pertes dans le camp américain et plus de 20 000 chez les japonais. Seuls 216 ne se sacrifieront pas pour l'empereur et se  rendront.

Avec un synopsis de ce genre, on attend beaucoup du jeu. Résultat : on se croirait dans un mauvais film d’action américain avec Chuck Norris en Guest Star, et encore...

Tout d'abord, c'est moche, très moche...

Vous êtes la plupart du temps seul face à des dizaines de japonais aguerris. Les toucher sans se faire avoir relève du défi, d'autant que leurs balles ignorent parfois le décor !

Par moment, quelques marines viennent vous aider, mes aussi efficaces que des Ewoks sous acides, ils meurent tous en quelques secondes.

Le principe du jeu est simple : courir et tirer sur tout ce qui bouge. C’est bourrin, un FPS classique en somme. Les missions varient : attaque d’un bunker, combats dans des camps ou des jungles et même un débarquement ! Et quel débarquement : vous êtes seul, comme dans les ¾ des missions !

En quelques mots, il n'y a aucun respect historique, à part le lieu en lui-même et quelques objectifs et décors (Iwo Jima).

Les armes sont peu variées, moins d’une dizaine, il y a peu de skins et d'uniformes différents (oh mon dieu c'est l’attaque des clones !) et le jeu souffre d’un manque total de réalisme. J'ai ainsi appris que les balles de fusils japonais s’adaptaient sans problèmes aux M1 Garand ! De plus, un japonais peut vous abattre à un kilomètre de distance ! Sans oublier que, pour World War II Combat : Iwo Jima, la bataille d'Iwo Jima a été gagnée grâce à l'intervention d'un seul homme.

La difficulté du jeu est telle qu'il vous, occupera durant des heures (si vous avez de la patience et beaucoup de courage et d'aspirine). Il est aussi doté d’un multi où vous devez vous battre contre des bots ou d'autres joueurs (il est bien entendu vide, d'où les bots à mon avis).

1.0
World War II Combat : Iwo Jima

J'ai refilé World War II Combat : Iwo Jima à un pote (joyeux anniversaire hé hé hé, ce fut un cadeau empoisonnée, accompagné tout de même d’un autre vrai cadeau, la totale Half Life, pour les connaisseurs... (au moins il aura servi à ça) et j'ai honte de l'avoir acheté, ne faites pas la même erreur que moi, à moins de vouloir tester tous les navets vidéoludiques qui existent dans ce monde.
Intérêt historique :
  • +Rien
  • -Tout

  • Lyrik Le Vétéran, Testeur, Historien
  • "I'm ashamed of you, dodging that way. They couldn't hit an elephant at this distance" Major général John Sedgwick avant d'être mortellement frappé par une balle sudiste...