Victoria II et son addon A House Divided

Rackham
19 avril
2013
Info sur le jeu

PlateformePC Windows
ÉditeurParadox Interactive
DéveloppeurParadox Development Studio
Date de sortieAoût 2010 (Victoria II)
Janvier 2012 (A House Divided)

Sortie en août 2010 du studio de Paradox Interactive, Victoria II est un jeu de gestion stratégie qu’il faut apprendre à manier mais plutôt intéressant, riche et complet. C’est ce que nous allons voir dans un premier temps.

Dans un second temps nous parlerons de l’extension de Victoria II, j’ai nommé : A House Divided. C’est donc deux tests pour le prix de un qui vous est proposé sur HistoriaGames !

La grand-mère de l'Europe

Test de Victoria II et A Divided NationLe scénario de Victoria II se déroule de 1836 à 1935, c’est donc quasi cent ans d’histoire qui nous sont proposés. Vous devrez tout d’abord choisir un pays à diriger parmi les dizaines qui vous sont proposés. Vous êtes plutôt France, Russie ou États unis, c’est à vous de voir.

Mais avant toute chose rassurez-vous,  si Victoria premier du nom était injouable pour certains tant il était compliqué, c’est tout autre chose qui nous ai proposé ici. Bien que le jeu reste compliqué (en même temps gérer un pays n’est pas une mince affaire) il n’est pas très difficile à prendre en main grâce à l’énorme travail effectué par le studio suédois. Une fois les nombreux tutoriaux passés vous permettant de prendre en main le soft étape par étape et après quelques heures de jeu vous aurez pris vos marques. Vous apprendrez donc à vous servir des différents aspects du jeu, diplomatie, politique, commerce et autre… Il vous faudra prendre votre temps afin de mettre en place votre stratégie et lire attentivement les nombreux messages qui vont parsemer votre partie et vous informer de divers statuts aussi bien au niveau de votre pays que des autres.

Il va falloir veilliez au bien être de votre économie à la fois en jouant avec les diverses lois qui vous sont proposées mais aussi en investissant directement dans votre industrie chose qui ne vous sera pas toujours possible car cela dépend directement de l’orientation politique du pays. Bien entendu vous ne pourrez pas, ou du moins difficilement, vous permettre de faire votre vie seul, c’est pourquoi vous serez obligé de prendre contact avec les nations qui vous entourent afin de réaliser des contrats commerciaux, des alliances et tout ce qui peut vous être utile comme chercher à améliorer vos relations ou au contraire les dégrader avec un autre.

Mais cela est surtout valable en tant de paix, quand la guerre éclate, ce seront vos troupes qu’il faudra gérer. C’est ainsi que vous allez vous retrouver à déplacer vos soldats et les mener au combat. Mais attention, déplacer vos armées n’est pas si simple, en effet, vous allez devoir prendre en compte le ravitaillement et si celui-ci n’est pas adéquate et suffisant, vous aller voir vos soldats tomber comme des mouches, ce qui est, vous en conviendrez, assez embêtant.

D’ailleurs le gameplay est assez bien fichu au niveau de la représentation historique des combats. Vous devrez déplacer vos unités, au besoin les rassemblez afin de les mener à l’attaque, mais il vous faudra établir vos stratégie car l’IA ne vous laissera pas le temps de réagir si vous vous y prenez mal ou trop tard et vous pourrez dire adieu à vos armées. L'IA n’hésitera pas à faire appel à ses alliés pour se battre et vous attaquer en masse, il faudra donc bien vous préparer. Mais rassurez-vous, la victoire ne se fait  pas seulement par le nombre mais aussi par la technologie.

Et oui, vous aurez aussi la technologie à prendre en compte. Celle-ci fonctionne comme la diplomatie avec des points à dépenser pour lancer une recherche dans les cinq thèmes possibles : Armée, Marine, Commerce, Culture et industrie. Certaines recherches permettent à vos hommes de sciences de travailler afin de découvrir de nouvelles choses du domaine concerné.

Du côté artistique, et donc graphique, même si on note une amélioration par rapport à son aîné le jeu reste assez quelconque. En revanche pour ce qui est de la musique, on trouve de superbes morceaux de classiques mettant notre Ouïe en éveil et ceci pour notre plus grand plaisir.

Historiquement parlant le jeu est très intéressant et très proche de la réalité. En revanche on notera quelques problèmes comme les révoltes un peu trop présentes des Jacobins, mais bon cela reste un problème assez mineur vu la qualité effective du jeu. Pour les amateurs de stratégie et cherchant un titre poussé, Victoria II est le soft qu’il faut pour les contenter et y passer de longs moments. On regrettera par contre peut être un manque de lisibilité sur certaines actions, comme par exemple avec la politique où à part les possibilités de lois on ne voit pas trop la différence entre les parties politique.

Une maison divisée

Test de Victoria II et A Divided NationComme promis, on continu avec l’extension A House Divided. Celle-ci va vous permettre de vous plonger dans un nouveau scénario, axé sur la guerre de sécession. Vous aurez donc pour objectif de réunir les nations afin d’en faire les États-Unis modernes mais en réalité, c’est à vous de voir ce que vous voulez.

Au menu des nouveautés, on trouve une simplification du recrutement des armées ce qui n’est, d’ailleurs, pas plus mal mais aussi des nouvelles possibilités politiques. Des rééquilibrages ont été faits et de nouveaux paramètres ont été inclus. Désormais les révoltes seront plus modérées et vos citoyens aspireront à d’autres manières de s’exprimer plutôt que de descendre dans les rues.

Ajouts très important aussi, vous n’aurez plus la possibilité de déclarer une guerre sans Casus Belli (en d’autres terme : une bonne raison) ce qui complexifiera un tant soit peu votre tâche. Coté économique il vous sera désormais possible de faire des investissements à l’étranger, reste à savoir s’ils rapporteront de la précieuse monnaie... ou non. Ces derniers auront aussi pour effet de renforcer les liens avec la nation concernée comme par exemple en construisant un chemin de fer sur son territoire.

Concernant les pays non occidentaux ils pourront devenir des pays dit « civilisés » en effectuant certaines recherches. Ceci permettra notamment de les rendre bien plus important dans la partie. Mais ceci ne se fera pas sans mal car vous risquez d’assister à de nombreuses révoltes qui selon leur puissance feront votre réussite ou non. Ces options renforcent donc grandement l’intérêt de jouer avec une de ces nations et leur permet de disposer de bien plus de perspectives d’avenir là où avant elles étaient plutôt passives.

Coté historique l’extension est tout aussi intéressante que le jeu d’origine avec une bonne représentation de la guerre de sécession. A House Divided est donc un addon très intéressant qu’il serait bête de ne pas se procurer afin de rendre encore plus attractif et passionnant l’excellent jeu qu’est à l’origine Victoria II. Alors si vous avez la possibilité de trouver les deux jeux n’hésitez pas !

8.5
Victoria II et A House Divided

Victoria II fait partie des meilleurs jeux de Grande Stratégie de Paradox Interactive. Avec son contenu riche, complet mais aussi relativement complexe, Il saura vous mantenir éveiller durant de longues nuits blanches et encore plus avec son addon A House Divided qui ajoute des fonctionnalités et du contenu forts intéressants.
Intérêt historique :
  • +Très complet
  • +Réalité Historique
  • +Très intéressant
  • +Simplifié par rapport à Victoria I
  • +De belles musiques
  • -Quelques défauts au niveau de la traduction française
  • -Des problèmes de révoltes un peu trop présents
  • -Graphiquement pas terrible
  • -Quelques bugs
  • -Quelques manques de clarté

  • Rackham Le Rouge, Ancien membre d'HistoriaGames
  • "De même que je refuse d'être un esclave, je refuse d'être un maître. Telle est mon idée de la démocratie." Abraham Lincoln