This War of Mine

Le_Moine
Thématique
26 février
2015
Info sur le jeu
Plateforme
  • PC Windows
  • Mac OS X
  • iOS
  • Android
Éditeur11 bit studios
Développeur11 bit studios
Date de sortieNovembre 2014

Désormais disponible en version boîte depuis peu, This War of Mine s'offre à l'ensemble des joueurs PC. L'occasion pour nous de nous plonger dans une aventure unique et de vous rendre notre verdict sur ce jeu indépendant mais qui a beaucoup à offrir.

Land of the dead

Quand on conjugue guerre et jeux vidéo, on s'attend à de l'action ou de la stratégie. Les jeux de guerre sont légion et l'une des plus grandes licences vidéoludiques (en termes de chiffres de vente) est dédiée à la guerre. Mais sorti des Call of Duty, Battlefield, Medal of Honor..., on tombe tout de suite dans la stratégie. Le dernier exemple en date, l'excellent Total War : Attila est issu de l'une des licences figure de proue du genre. Certains jeux de guerre ont essayé une approche plus « humaine », plus «directe » et plus réaliste. On nommera ainsi Spec Ops : The Line ou encore ShellShock'Nam 67. Mais à quand des jeux sur la guerre et non des jeux de guerre ? C'est peut-être la question que se sont posés les développeurs de 11 Bit Studios avant de nous proposer This War of Mine. Car oui, This War of Mine est un jeu SUR la guerre et non un jeu DE guerre. Ici, on y incarne des civils (une journaliste, un père de famille...) qui doivent survivre en plein milieu d'une guerre fictive, mais très inspirée par le siège de Sarajevo (1992-1996). On est ainsi dans le pays de Pogoren où la guerre fait rage et où les survivants de la capitale (Ultraznavie) doivent lutter jour après jour pour voir le bout de cette guerre.

Voir le bout de la guerre, tel est l'objectif de This War of Mine. Une mission qui semblerait simple dans n'importe quel jeu vidéo mais ici, ce n'est pas le cas. À l'instar de Heavy Rain, le game over peut arriver à n'importe quel moment ! Ainsi votre partie (dont la durée est exprimée en jours) peut durer 3 jours, 15 jours, 30 jours... Tout dépendra de vos capacités à maintenir en vie vos 3 personnages. Mais, sachez-le, il ne sera pas aisé de passer l'hiver et de voir le bout de la guerre !

Au début du jeu, vous découvrez votre abri, une maison où trois survivants se sont réfugiés. Ces 3 survivants sont distribués, au hasard, et sélectionnés parmi une liste de 12 personnages ! Chacun ayant ses qualités, ses défauts, ses compétences. Ainsi, Bruno est un excellent cuisinier, Katia est une bonne négociatrice, Roman est un bon combattant, Emilia dont la morale pragmatique et douteuse peut vous sauver de la dépression, Boris qui est le colosse du casting, etc... Certains personnages ont des dépendances (café, cigarette,...) et ont un moral plus ou moins fort. Des caractéristiques humaines et limitées qui font de chaque partie un nouveau jeu. Ainsi, Anton est le plus décidé à survivre coûte que coûte ! Alors que Cveta est plus vite bouleversée par les événements, surtout quand ils concernent des enfants. Une fois une première partie terminée, il est possible de sélectionner sa propre équipe en choisissant parmi les personnages débloqués.

Dans This War of Mine, il y a deux temps de jeu : Le jour et la nuit. En journée, vous devez faire vivre vos survivants, vous occuper de votre abris, fabriquer tout ce que vous pouvez, interagir avec d'autres survivants qui viennent sonner à votre porte, ou encore interagir avec vos « colocataires ». Il faut tenir compte de votre inventaire, du moral de chacun, de ses besoins (nourriture, sommeil, addiction) mais aussi de vos projets pour la nuit. Une fois l'obscurité arrivée, ils vous faut envoyer quelqu'un à la recherche de vivres et d'éléments, pendant que les deux autres resteront se reposer et/ou monter la garde.

La nuit, il faut donc sélectionner l'un des trois survivants et l'envoyer dans un des points clefs de la ville. Mais attention, vous n'êtes pas seuls ! D'autres groupes de survivants sont là, des miliciens aussi et des snipers de l'armée également. De ce fait, une grande partie de vos expéditions nocturnes sont très risquées ! Bien évidemment, plus un lieu possède de choses intéressantes, plus il est dangereux ! Il faut aussi tenir compte de votre inventaire. Vous pouvez ainsi le laisser totalement vide, ou emporter une arme, des outils ou même des objets à troquer ! Mais attention, en cas de décès de votre explorateur nocturne, tout sera perdu ! Il faut également veiller à votre montre, car, une fois le temps écoulé, vous allez devoir rentrer de jour. Cette situation double largement le risque de revenir blessé, pillé ou de ne pas revenir du tout ! La nuit, votre habitation de fortune peut être visitée par d'autres survivants. Il se peut qu'en revenant, vous découvrez vos amis morts, blessés, pillés... ou simplement bien reposés après une bonne nuit de sommeil !

Au final, This War of Mine est un vrai jeu de survie et de gestion. Chaque pièce, matériau, ration de nourriture, est utile. Tout est en quantité limitée, et il en faut toujours plus que ce que vous avez pour assurer votre survie. Il convient alors de savoir où l'on va, de bien connaître ses personnages et les lieux que l'on visite. Bref, la difficulté est au rendez-vous et sera, sans doute, rédhibitoire pour certains joueurs. Afin de faciliter l'accessibilité au jeu, This War of Mine est totalement en français ! Une belle initiative quand on sait que certains studios (Teltale pour ne pas les nommer) sont encore à proposer du full english et même une simple vostf lors de la sortie en boîte...

Test d'Assassin's Creed Unity  Test d'Assassin's Creed Unity

1. Avant chaque nouvelle partie, on vous explique la situation. - 2. Voici votre chez vous, précaire mais qui vous protège du froid et des menaces.

Generation War

Malheureusement, This War of Mine, souffre de certaines de ces idées. Ainsi, le cycle jour/nuit, nous cantonne à la maison en journée et, parfois, il ne se passe rien tant nos survivants n'ont qu'une chose en tête : dormir, ou qu'il n'y a plus assez de réserves pour faire quelque chose. Et, contrairement aux Sims, impossible d'avancer dans le temps. Il faut attendre... Ce qui casse le rythme. La possibilité de n'envoyer qu'un seul survivant par nuit réduit les chances de survie, surtout au début où les trois pourraient ramener de quoi bien démarrer l'aventure. Les interactions sociales sont limitées et peu nombreuses, et quand un des survivants déprime, il est très difficile de lui permettre de s'en tirer. Attendez-vous à ce que l'un d'entre eux se suicide ou décide de partir...

De plus, les mécaniques de jeu sont assez simplistes ; comme le gameplay en point'n'click ; et très répétitives. C'est bien là le point noir du jeu de 11 Bit Studios. Un défaut qui peut lasser le joueur à la longue, surtout quand il enchaîne les morts et qu'il n'y a plus d'avancement dans l'aventure. Le troc n'est possible que par l'échange, on ne peut proposer des « services » ou même « mentir ». De plus, il se fait toujours à notre désavantage. Un plus grand nombre de possibilités aurait été un sacré plus pour le jeu. Tout comme l'absence de « guerre » au final. Rare sont les bombardements, et les combats semblent bien lointains. Les positions semblent figées, et l'avancée du front est inexistante. On aurait aimé ressentir cette guerre, la vivre, découvrir plus qu'un jeu de survie où il faut crafter et explorer pour survivre. Bref, les développeurs semblent avoir grandement zappé l'aspect « guerre » de This War of Mine. Un choix assez regrettable, tant le jeu aurait pu être encore meilleur en se sentant constamment menacé par ce qu'il se passe dehors. Enfin, on aurait aimé pouvoir créer nos propres survivants avec leurs propres caractéristiques via des points à distribuer (un peu comme dans les Sims).

Néanmoins, l'aspect moral est bien présent. Ainsi, il nous sera souvent demandé de faire des choix : Voler ou non une famille de survivants, aider ou non d'autres survivants, piller ou non l’hôpital local, s'attaquer ou non à la bande de bandits qui réquisitionnent tant de vivres ! Des choix qui ont une incidence directe sur la suite du jeu ! Ainsi, en pillant ou en attaquant d'autres survivants ou même des militaires, vous pouvez être blessé, ou tué. Une blessure grave peut entraîner la mort et, avant, l'indisponibilité d'un de vos personnages. Les actions commises peuvent plonger vos survivants dans un état de tristesse énorme, et une dépression qui peut entraîner la mort. À l'inverse, certains actions les rends heureux et confiants en l'avenir. L'absence de vivres peut entraîner la mort, or les vivres seront de plus en plus difficiles à obtenir dans le jeu ! À ce niveau-là pas de doute, This War of Mine est une pure réussite ! Un jeu lourd psychologiquement et moralement qui ne laissera pas insensible. De plus, il montre également ô combien la guerre ne se résume pas à de simples combats entre deux adversaires. Une façon « ludique » de démontrer à quel point les populations civiles sont directement impactées par les affrontements. Bref, un jeu vidéo qui tombe à pic dans un contexte géopolitique lourd et à un moment de notre histoire où certaines personnes inhumaines essayent de faire passer la guerre pour quelque chose de « cool » avec des vidéos de propagande directement inspirées par les films d'action ou les jeux vidéo ! This War of Mine est donc une pépite originale mais qui ne laissera pas le joueur « passif » face à son écran !

Test d'Assassin's Creed Unity  Test d'Assassin's Creed Unity

3. La nuit est là, l'heure est venue de s'infiltrer chez les autres. - 4. Construire, voici la principale activité dans votre abri.

Pour terminer, abordons la réalisation graphique du titre. Le tout est assez sombre et dans un style fusain très développé. Avec des niveaux en 2D, comme dans un grand nombre de jeux indé actuellement, This War of Mine impose surtout par son style visuel qui contribue à renforcer la puissance de son ambiance. On notera, néanmoins, que les dialogues à l'écran sont parfois trop petits pour être bien lisibles avec confort. De plus, un grand nombre d'éléments de décor se retrouvent partout... dommage. Quoi qu'il en soit, This War of Mine reste un beau jeu et propose une direction artistique tout aussi originale que le thème abordé par le jeu.

Test d'Assassin's Creed Unity  Test d'Assassin's Creed Unity  Test d'Assassin's Creed Unity

Test d'Assassin's Creed Unity  Test d'Assassin's Creed Unity  Test d'Assassin's Creed Unity

8.0
This War of Mine

This War of Mine est une bonne surprise. Son atmosphère, son ambiance, son style, et ses mécaniques de jeu en font un titre qui sort clairement des sentiers battus. 11 Bit Studios offre un angle de vue sur la guerre encore jamais vu en jeu vidéo. Et même si, paradoxalement, la guerre semble mise à l'écart au détriment de l'aspect survie du jeu, le regard porté sur celle-ci est réaliste et poignant. This War of Mine est donc un bon jeu vidéo, indépendant, à découvrir d'urgence malgré sa grande répétitivité et un petit manque de profondeur dans le développement de son univers.
Intérêt historique :Sans véritable contexte historique, This War of Mine permet néanmoins de découvrir la vie de centaines de milliers de survivants à travers les siècles et les guerres qui peuplent l'Histoire de notre terre.
  • +L'ambiance
  • +Survie pure et dure
  • +Style visuel
  • +Les choix moraux impactant
  • +Entièrement en VF !
  • -Trop répétitif
  • -Crafting peu développé
  • -La guerre, en retrait
  • -Gameplay peu développé

  • Le_Moine Fan de Rallye et des brunes, Ancien membre d'HistoriaGames
  • « La fin de l’espoir est le commencement de la mort. » De Gaulle
    « If in Doubt, flatout. » Colin McRae