Port Royale 3

Orochti
Thématique
Époque moderne, Piraterie
22 décembre
2012
Info sur le jeu
Plateforme
  • PC Windows
  • PlaySTation 3
  • Xbox 360
ÉditeurKalypso Media
DéveloppeurGaming Minds
Date de sortieSeptembre 2012

Oh hé ! Moussaillons. Êtes-vous prêt à prendre le large à bord de notre nouveau vaisseau, le dénommé Port Royale 3 ? Êtes-vous prêt à vivre de grandes aventures, que ce soit en tant que pirate ou commerçant ? Voulez-vous voyager près des îles des Caraïbes, où coulent le rhum et l'argent ? Hé bien, sachez que ce n'est pas à bord de ce navire que vous vivrez tous cela !

Du rhum, des femmes, de la bière nom de Dieu !

Port Royale 3 est un jeu de gestion qui se propose de vous immerger dans l'univers paradisiaque des îles des Caraïbes dans le contexte de l'époque moderne, où le commerce maritime se développe fortement. Deux scénarios nous sont proposés : celui de l'aventurier et celui du commerçant. Si la base du jeu reste évidemment la même, c'est à dire le commerce afin de s'enrichir, le premier scénario se démarque par les batailles navales, tandis que le second se concentre plus particulièrement sur - surprise, surprise - le commerce. Il faut bien avouer que le premier scénario semble plus alléchant que le second. Cependant, on se rend vite compte qu'en réalité, les deux sont mauvais. Pourtant, après une jolie scène d'introduction, avec une voix off magnifique, et des dessins de bonne qualité, on s'aperçoit rapidement que la trame principale est très anecdotique. Prenons par exemple le scénario de l'aventurier. Notre protagoniste va tomber amoureux d'une femme, qui vient d'une famille noble, et qui comme par hasard sera attaquer par des méchants. Je veux bien que Pirate des Caraïbes fut un succès, j'espérais tout de même avoir un peu d'originalité !

Le jeu se déroule en permanence sur une bien belle carte, qui nous présente les îles et villes fidèles de l'époque. Une aire de jeu assez étendue, qui nous permettra de commercer dans plus d'une dizaine d'endroit. En effet, si vous espérez jouer les grands aventuriers, vous avez tout faux. La base du jeu est de commercer, et j'aurai tendance à dire uniquement commercer. Les batailles navales sont tellement pauvres et décevantes que l'on passe rapidement à autre chose.

Chaque ville propose un panel d'option assez élargie, comme par exemple discuter avec le gouverneur, aller à la taverne etc., ce qui vous donne la possibilité de réaliser des quêtes très palpitante du style « Nous avons besoin de sucres. Vous avez  15 jours pour m'en ramener » ou encore « J'ai perdu ma bague, mais j'ai une carte qui indique l'endroit où elle est. Ramenez-la-moi ! ». D'autre part, le jeu en ville propose également le choix de construire notre propre industrie, afin d'avoir des ressources à faible prix.

Enfin, et il s'agit de l'élément central du jeu, vous devez acheter des ressources selon les stocks des villes, afin de les revendre ailleurs. Pour cela, vous pouvez posséder plusieurs navires, et définir leur route commerciale. Mais, c'est là que le bas blesse...

Test de Port Royale 3  Test de Port Royale 3  Test de Port Royale 3

Capitaine ! Rochers à tribord !

Le gameplay du jeu est totalement ridicule et incompréhensible. Port Royale 3 propose pourtant un didacticiel, mais celui-ci est très court et trop peu détaillé. L'interface du jeu est mal construite, et rien n'est intuitif. On s'y perd, et même après plusieurs heures de jeu. On ne sait jamais où se trouvent exactement nos navires, ni ce qu'ils font ! Parfois, ils sont à l'arrêt, pour des raisons inconnues. D'autres fois, ils sont abîmés lors de leurs arrivées au port, et deux minutes après, les voilà réparés.

Autre point, le jeu propose d'établir nos propres routes commerciales. Je vous passe les détails techniques pour définir les routes avec l'interface. Le but ici serait de regarder dans chaque ville régulièrement les ressources proposant les offres les plus intéressantes, car les prix changent souvent. Avec le jeu de l'offre et de la demande, vous devez faire des choix parmi toutes les villes où vous voulez vendre vos ressources, puis tracer la route. Vos navires feront le boulot ensuite. Déjà à ce moment là, vous avez passé beaucoup de temps qui, pour moi, ne m'amuse pas du tout (pourtant, je suis un grand adepte de jeux de gestion !). À ce moment là, vous êtes dans l'obscurité. Que fait le navire exactement ? Achète-il les ressources tout seul ? Les vend t-il ? Respecte-il un schéma correct d'offre et de demande ? Bref, 1001 questions, dont on n'aura jamais la réponse. Et c'est là tout le problème. Comment jouer à un jeu de gestion sur le commerce si on ne comprend pas le commerce lui-même ? De plus, si on souhaite progresser, nous sommes obligés de multiplier ces actions pour faire fortune. Comment faire ? C'est là la grande question à laquelle je ne saurai y répondre.

D'autre part, le jeu propose un chargement lorsque l'on veut passer de la map aux villes. C'est certes un détail, mais un détail bien lourd quand il faut passer de la map à la ville environ 3 fois par minutes ! La carte en 2D est vraiment réussie, avec un bon jeu de couleur, par contre la représentation de notre conseiller fait limite peur en 3D. Enfin, je signalerais juste que les quêtes pour les scénarios sont très mal expliquées, et la majeure partie du temps, nos réussites viennent du hasard le plus complet. Nous passons plus de temps à cliquer partout, sans but précis, jusqu'au moment où le jeu se décide de nous donner la réussite. Pour preuve, dans mon scénario aventure, je suis bloqué. J'ai réalisé l'objectif demandé (enfin, d'après ce que l'on me demandait de faire), et rien ne se passe. Bug, ou alors zones d'ombres ? Mystère...

Test de Port Royale 3  Test de Port Royale 3  Test de Port Royale 3

Un jeu à la mer ! (Et que l'on laisse…)

En conclusion, je dirais que c'est dommage. Le jeu pouvait être une bonne gestion. Le scénario, même s'il est classique, pouvait proposer une petite dose d'aventure grâce à son univers malgré tout immersif. Cependant, si dans un jeu de gestion, il y a bien une chose à réussir à tout prix, c'est le gameplay. Or, Port Royale 3 propose un gameplay flou, pas du tout intuitif, et non ergonomique. De plus, les musiques en jeu sont discrètes, et aucun thème n'est retenu lorsque l'on en sort. Sans parler de petits bugs de son, comme les phrases qui se coupent. Aucun plaisir ne sort de ce jeu, et on a tendance à quitter très rapidement. Si on ne sort pas du jeu énervé par l'incompréhension, on en sort par l'ennui.

En ce qui concerne la réalité historique, on ne peut pas reprocher grand-chose à ce titre, car il respecte effectivement les réalités. La carte est tout à fait juste, et la période moderne corresponds bien au développement marchands et de la piraterie de l'époque. Cependant, la pauvresse du titre n'en fait un jeu historique pour autant. Nous retrouvons aucun personnages historiques plus ou moins célèbre, ni événements marquants. Juste le cadre, et rien que le cadre.

Test de Port Royale 3  Test de Port Royale 3  Test de Port Royale 3

Test de Port Royale 3  Test de Port Royale 3  Test de Port Royale 3

Test de Port Royale 3  Test de Port Royale 3  Test de Port Royale 3

3.0
Port Royale

Port Royale 3 est un jeu qui aurait pu être bon, si l'interface et le gameplay avait suivi. De plus, on sent un manque de contenu assez important, ce qui le rend vraiment ennuyeux. Un jeu à réellement éviter.
Intérêt historique :
  • +La carte
  • +Les dessins dans les scénarios
  • +Le nombre de villes
  • -Gameplay incompréhensible
  • -Scénario banale
  • -Interface ratée
  • -Pas du tout intuitif
  • -Bande-son buggée
  • -Ennuyeux

  • Orochti Le Chti templier, Ancien membre d'HistoriaGames
  • "Tu dois aimer la France, car la nature l'a faite belle, et son histoire grande." Ernest Lavisse
  • "Eureka !" Archimède