Test /

Test de Panzer Corps : Allied Corps

Par Zglub

  • PC Windows

Panzer Corps : Allied Corps jaquette PC

Titre original : Panzer Corps : Allied Corps
Groupe : Panzer Corps
Genre : Stratégie
Sous-genre : Stratégie au tour par tour
Éditeur :
Développeur :
  • The Lordz Games Studio
  • Flashback Games Studio
Sortie : 6 juin 2013
Support : Windows XP | Vista | Seven
Langues : Français (partiel) | Anglais

Sorti le 6 juin, Allied Corps est un stand-alone de la série Panzer Corps. Reprenant donc les mêmes mécanismes, le jeu permet de revivre, à travers 5 campagnes, la deuxième guerre mondiale du côté des Alliés, dans un jeu au tour par tour.

Mécanismes de jeu simples

Le système de jeu est très facile à appréhender. En effet, chaque unité contrôlée par le joueur peut se déplacer et réaliser une attaque (pas forcément dans cet ordre) une fois par tour. Chaque unité dispose de caractéristiques diverses : attaque contre cibles légères, contre des cibles blindées, déplacement,...

Le joueur est donc libre d'organiser les actions de ses unités comme il l'entend : harceler l'ennemi par des petites attaques séparées, rassembler plusieurs unités autour d'un adversaire l'attaquer, préparation grâce à des tirs d'artillerie... Bref, le joueur bénéficie d'une grande souplesse dans la façon dont il dirige ses troupes. Une fois que toutes les unités ont été activées (ou lorsque le joueur ne veut plus rien faire), le tour prend fin et c'est à l'adversaire de jouer.

Il est également possible, au cours d'un tour de jeu, de ravitailler une unité ou de lui fournir des renforts d'un simple clic. Le ravitaillement ou les renforts octroyés sont déduits de la réserve du joueur, sans devoir vérifier l'existence d'une ligne de ravitaillement ultra-compliquée. Les renforts peuvent consister soit en des troupes inexpérimentées, qui feront également baisser l'expérience de l'unité renforcée, soit des vétérans, qui n'auront aucun impact sur l'unité renforcée en termes d'expérience, mais qui couteront des points de prestige. Les points de prestiges sont accordés après chaque combat victorieux ou après la capture d'hexagones bien précis. Le but étant, bien entendu, d'essayer d'accumuler le plus de points de prestige possible...

Le joueur devra donc peser le pour et le contre au moment de renforcer ses troupes : aura-t-il besoin de troupes expérimentées pour mener une offensive, en sacrifiant de précieux points de prestige (en espérant toutefois que les combats menés ultérieurement pas lesdites troupes lui permettront de récupérer une partie de ces points), ou bien peut-il se permettre de fournir une unité en « chair à canon », en espérant faire plier l'ennemi sous le nombre ?? Par ailleurs, il est aussi possible d'acheter directement de nouvelles unités, en nombre limité toutefois.

Enfin, à l'issue des combats, les unités peuvent  se voir attribuer des récompenses, qui peuvent prendre la forme de médailles, mais également de héros qui seront rattachés à des unités particulières et qui accordent divers bonus. L'équipement des unités peut également être amélioré avec l'écoulement du temps.

Champs de batailles variés, bon nombre de forces en présence

Le jeu comprend  plusieurs campagnes et un bon nombre de scénarios. Chaque campagne s'attache à une année bien précise et à un théâtre d'opération du conflit. Ainsi, la campagne de 1940 se déroule en Afrique du Nord avec les troupes britanniques. 1941 nous emmène en Crête. Pour 1942, retour en Afrique du Nord avec l'Opération Torch. La Sicile est le champ de bataille de l'année 1943 (Opération Husky). Pour 1944, bien entendu, c'est Overlord (Normandie).

Evidemment, la topographie et le climat auront une incidence sur la capacité de déplacement et sur les combats.

Quant aux troupes représentées, outre les Britanniques, Américains, Allemands et Italiens, il est également possible de rencontrer des troupes provenant d'Inde, Nouvelle-Zélande, Australie, mais aussi des Français (bien évidemment), Belges, Polonais, Roumains,...

Le nombre d'unités différentes représentées est également impressionnant : environ 900, divisées en infanterie, artillerie, aviation et même marine.

Un éditeur permet enfin de créer ses propres scénarios.

Notre Verdict 7.0 / 10

Allied Corps est un stand alone sympathique, qui évite au joueur de se prendre la tête, sans toutefois basculer dans la simplicité. Avec un petit bémol cependant : on a souvent l'impression que les unités n'ont aucune contrainte dans leur déplacement (à l'exception du terrain, qui peut parfois être infranchissable). Il n'y a aucune contrainte logistique, par exemple. Une unité pourra ainsi s'enfoncer dans les lignes ennemies, et bénéficier de renforts pour compenser ses pertes. Un léger manque de réalisme à ce niveau donc.

Intérêt historique selon Zglub :
    Les Plus :
  • Mécanismes simples
  • Interface claire et facile à utiliser
  • Variété de situations (aussi bien dans le lieu où se déroule le scénario que la mission à accomplir)
  • Tutoriel bien fait
    Les Moins :
  • Absence de réalisme de certaines situations.
  • Certains scénarios nécessitent peu de réflexion. Le joueur doit juste envoyer ses troupes démolir l'ennemi

Test de Panzer Corps : Allied Corps par Zglub  Test de Panzer Corps : Allied Corps par Zglub  Test de Panzer Corps : Allied Corps par Zglub

  • Zglub Le Wargamer belge, Testeur de wargame

  • "La guerre! C'est une chose trop grave pour la confier à des militaires." G. Clémenceau