Officers

Fantômas
21 février
2012
Info sur le jeu
PlateformePC Windows
ÉditeurAnuman Interactive
DéveloppeurGame Factory Interactive
Date de sortieOctobre 2008

Des barges voguant vers la côte... Des obus qui pleuvent du ciel... Quelques escouades débarquent... Leur mission, neutraliser les bunkers pour permettre l'arrivée de renforts. Voici comment débute la première mission d'Officers.

Il s'agit ici de la première version du jeu, il existe une seconde version (Officers - The Matrix Edition) éditée par Matrix games qui propose de nouvelles fonctionnalités et corrigent certains bugs.

Officers est un des nombreux jeux de stratégie en temps réel sur la seconde guerre mondiale. Vous êtes mis à la tête des forces alliées en Europe de l'ouest en solo. Mais vous pourrez aussi incarner les Allemands et même les Russes en multi. Chaque mission se déroule sur une map immense. Vos objectifs seront nombreux, prises de villes et villages, attaques de dépôts ennemis, embuscades, bombardements, défenses de positions...

Vous commencez une mission avec un petit nombre d'unités, mais au fur et à mesure de votre progression, vous pourrez appeler des renforts. Chars, camions, canons, fantassins..., les unités classiques pour ce types de jeu sont de la partie. Mais ce qui change c'est que vous pouvez diriger entre une centaine et près d'un millier d'unités ! Cela peut paraître énorme et compliquer à gérer, mais c'est en fait tout le contraire. En effet, l'infanterie est composée d'escouades de 10 hommes environ, seuls les blindés sont à gérer individuellement. Ce système facilite grandement le jeu. Petit conseil : pour ne pas avoir trop d'unités à gérer, soignez les blessés et laissez toujours quelques escouades dans les zones conquises afin d'éviter une contre-attaque ennemie.

La localisation des dégâts, la vitesse et les munitions sont à prendre en compte. Un obus dans une chenille et votre char sera immobilisé. Notons la possibilité de choisir le comportement de vos unités, entre agressif (attaque l'ennemi dès qu'il est en vue et le poursuit) ou normal.

Pour emporter l'opération, vous devrez remplir toutes sortes d'objectifs. Ceux-ci sont classés en deux catégories. Les objectifs majeurs et secondaires. Les majeurs concernent surtout la conquête de villes. Quand tous les objectifs majeurs sont accomplis, vous gagnez la partie. Les objectifs secondaires, eux, concernent des zones stratégiques telles des nœuds routiers ou des dépôts de munitions. Ils sont facultatifs et n'accordent donc que quelques bonus.

Chaque conquête vous octroi renforts, bonus et même ressources. En effet, les munitions, l'essence et la nourriture sont à gérer. De mauvaises surprises peuvent avoir lieux si vous manquez de ressources. Sans nourriture, vos troupes perdront de la vie ! Sans essence, gare aux pannes en pleine campagnes !

Vous bénéficierez en outre de nombreux atouts lors de vos missions : bombardements, frappes d'artillerie, appel d'avions de chasse ou de reconnaissance, parachutages et bien sur le renfort terrestre (blindés et infanterie). Chacun sont limités, mais au fur et à mesure de votre progression, certains peuvent être réutilisés.

Ces bonus aideront à la mise en place de stratégies. Celles-ci sont primordiales pour l'emporter. Encerclements, embuscades, attaques combinées, contre-attaques, défenses, concentration de blindés, redéploiements…

Ainsi, une reconnaissance aérienne dans un village isolé permettra de vous faire une idée des forces ennemies. Si celles-ci sont trop nombreuses, un bombardement vous aidera à les affaiblir. Appelez des bombardiers si l'ennemi ne possède pas de DCA ou d'avions de chasse dans le secteur, dans le cas contraire demandez un appui de batteries d'artillerie, qui se trouvent hors de la carte. Ensuite, si vos forces sont trop éloignées, un parachutage vous permettra de vous rendre maître du village sans trop de difficultés.

Le contexte historique est respecté. Les unités le respectent aussi, il n'y a pas d'anachronismes flagrants. Vous différencierez facilement soldats anglais et américains, mais aussi un fantassin de base d'un parachutiste, par leurs uniformes malgré des textures un peu vieillottes. De même, les véhicules et l'armement sont respectés. Il vous sera facile de reconnaître un M1 Garand, un Sherman ou un Panzer IV.

De plus, les missions reprennent des batailles et opérations historiques. Vous débarquerez ainsi en Normandie et vous essayerez de prendre possession du Cotentin. Omaha Beach, Caen, Vierville sont autant de lieux (en ruines parfois) dans lesquels vous combattrez. Les allemands ne se laisseront pas faire et chaque ville et village sera défendu ; de même, des contre-attaques seront à prévoir. Vous revivrez ainsi tous les combats majeurs de la bataille de Normandie et donc du début de la Libération.

7.0
Officers

Jeu de stratégie basique et classique sur la seconde guerre mondiale mais promettant de longues heures de jeux (la première mission dure au moins 3 heures, si vous souhaitez conquérir toute la map). il est doté d'un multijoueur vous permettant de combattre aussi bien chez les alliés (avec les russes !) que du côté de l'axe. Officers est donc un jeu distrayant. Toutefois, il n'apporte aucune innovation au genre.
Intérêt historique :

  • Lyrik Le Vétéran, Testeur, Historien
  • "I'm ashamed of you, dodging that way. They couldn't hit an elephant at this distance" Major général John Sedgwick avant d'être mortellement frappé par une balle sudiste...