L'Émerillon : Enquête à la cour d'Aliénor d'Aquitaine

El Presidente
Thématique
13 avril
2012
Info sur le jeu
Plateforme
  • PC Windows
  • Mac OS X
ÉditeurNémopolis
DéveloppeurNémopolis
Date de sortieSeptembre 2005

On voit de moins en moins de jeux d'aventure historique dans le monde vidéoludique aujourd'hui. Et pourtant, à une époque, ils en sortaient fréquemment. C'est surtout Cryo Interactive qui est reconnu pour ce type de jeu avec des titres comme Egypte 1156 av. J.-C. : L'énigme de la tombe royale, Croisades : Conspiration au royaume d'Orient ou Chine : Intrigue à la Cité interdite. Ces jeux d'aventure se caractérisent notamment par une richesse de leur contenu historique mais aussi par une réalisation parfois perfectible. Et L'Émerillon : Enquête à la cour d'Aliénor d'Aquitaine n'échappe pas à la règle.

Le petit studio français Némopolis tente de redorer le blason des jeux d'aventure historique avec ce premier épisode de la série Voyages dans le Temps, sorti en 2005 sur PC et Mac. L'Émerillon a été réalisé en collaboration avec une équipe de documentalistes spécialistes de la période médiévale, tel que Robert Favreau, historien et spécialiste de l'Histoire du Poitou, ainsi que Ivan Cloulas, historien et président de la Société historique des Plantagenêts.

Allons droit au but, ce jeu n'est clairement pas destiné aux Hardcore Gamers, adeptes des jeux survitaminés et aux graphismes tape-à-l'oeil. Non, ici on est en présence d'un jeu éducatif qui plaira au jeunes enfants avides de découvrir la période médiévale et aux parents souhaitant acheter un jeu intelligent à leurs enfants.

Dans L'Émerillon, vous incarnez Oscar, un jeune robot. Son créateur a eu la mésaventure d'être transporté, à bord de sa machine à remonter le temps, à l'époque des dinosaures et d'y être abandonné par le machiavélique Docteur du Noï. Avide de pouvoir et d'argents, ce dernier se rend en 1137 afin de voler l'émerillon, un objet inestimable détenu par Aliénor d'Aquitaine, future épouse de Louis VII (futur roi de France). Heureusement, Oscar possède une capacité spéciale, il peut voyager dans le temps sans avoir recours à une machine. C'est ainsi qu'au cours des différents épisodes de la série, il voyagera d'époque en époque afin de poursuivre et de stopper le Docteur du Noï.

Ce premier épisode va vous permettre d'arpenter les rues et bâtiments de la ville de Poitiers, en l'an 1137, au moment du couronnement d'Aliénor et de Louis VII comme duchesse et duc d'Aquitaine. Les différents tableaux que composent le jeu, qui ne sont hélas pas très nombreux, ont été dessiné à la main et restituent certains bâtiments célèbres de la ville de Poitiers comme l'église Notre-Dame-la-Grande, l'abbaye Sainte-Croix ou le Palais Ducal.

Vous croiserez tout au long de votre périple plusieurs personnages haut-en-couleur tel que l'abbé, le grassouillet tavernier, le peintre zozoteur, le fainéant chevalier, le troubadour, le Breton qui ne parle qu'en breton, les marchands, les drapiers, le mioche... Tout ce petit monde a été doublé avec des voix qui parfois frisent le ridicule, mais qui sont toujours dans le ton de leur personnage. Mention spéciale à cousin Tibère, à la dame de compagnie ou aux rires du chevalier Noir.

Votre but est de rejoindre la cour de la duchesse d'Aquitaine, afin d'y retrouver du Noï. Pour cela, vous aurez différentes tâches à accomplir et d'énigmes à résoudre. Insulter le tavernier, retrouver les différents éléments d'une armure de chevalier, préparer un délicieux gâteau sont autant de tâches que vous devrez exécuter pour pouvoir avancer dans l'aventure.

Vous aurez droit à quelques mini-jeux comme le jeu de la Quintaine, appelée aussi joute du sarrasin, un jeu d'adresse consistant à percuter avec sa lance le bouclier d'un mannequin surmontant un mât rotatif. Il y a aussi des puzzles et le bonneteau. Enfin, comme dans tout Point & Clic, vous devrez trouver un certains nombres d'objets afin de débloquer certains situations.

Toutes les énigmes sont logiques et vous ne devriez pas avoir de problème pour les résoudre. Si, vous êtes bloqués n'hésitez pas à aller jeter un coup d'oeil à l'encyclopédie pour savoir notamment quels sont les éléments qui composent une armure ou bien pour savoir ce qu'est qu'une mandorle, par exemple, au risque de devoir faire plusieurs allez-retour...

Revenons maintenant à cette encyclopédie. Celle-ci est plutôt importante avec 175 pages. Elle est directement présente dans le jeu avec la possibilité de l'imprimer. Vous pouvez également acheter l'encyclopédie indépendamment du jeu. Elle a été conçue à partir des programmes de 5ème sur le Moyen-âge mais on peut très bien découvrir certaines particularités liées à la ville de Poitiers comme Sainte-Ranegonde ou la légende du Grand'Goule, un dragon de la mythologie du Poitou.

Cette encyclopédie se révèle très complète et est le véritable point fort du jeu. Elle vous permettra d'en apprendre d'avantage sur la société et la ville médiévale, sur Poitiers, sur la chevalerie, sur les tournois, sur la guerre au Moyen-âge, sur l'Héraldique (la science qui étudie les armoiries)... Bref, de quoi compléter l'apprentissage des plus jeunes, de raviver les souvenirs des plus vieux, ou encore de découvrir l'Histoire de Poitiers.

Faisons maintenant un petit tour sur les points qui fâchent. Tout d'abord, on note l'impossibilité de changer la résolution de l'écran du jeu. Jouer sur un grand écran (1920x1080 par exemple) n'est pas très agréable, mais bon cela reste jouable. Ensuite, le jeu est très court, il vous faudra entre 4 et 6 heures, en fonction de votre niveau et de votre logique, pour le finir. Mais il s'agit d'un défaut récurrent des jeux d'aventure.

On peut aussi noter un manque de rythme et de vie, par moment on se croirait sur Myst. On aurait aimé une musique plus présente, d'autant plus que les quelques musiques médiévales utilisées dans le jeu sont de bonnes qualités. Il y a également très peu de tableaux et les jeux proposés ne sont pas tous intéressant, en tout cas pour un adulte et surtout pour les Hardcore Gamers. Un enfant pourrait toutefois y trouver du plaisir. Enfin, on aurait apprécié, une utilisation de l'encyclopédie beaucoup plus importante pour résoudre les énigmes.

6.0
L'Émerillon : Enquête à la cour d'Aliénor d'Aquitaine

L'Émerillon : Enquête à la cour d'Aliénor d'Aquitaine est donc un petit jeu d'aventure historique sympathique, destiné essentiellement à un public jeune. Techniquement, il n'est pas parfait et est beaucoup trop court. Son contenu historique est par contre exemplaire et permet d'apprendre un peu plus sur le Moyen-âge et sur Poitiers tout en s'amusant.
Intérêt historique :
  • +Une encyclopédie riche et complète
  • +Découverte de Poitier de 1137
  • +Des décors dessinés à la main
  • +Le cousin Tibère
  • -Techniquement imparfait
  • -Impossibilité de changer la résolution d'écran
  • -Durée de vie minimale

  • Aymdef El Présidente, Rédacteur en chef, Testeur, Chroniqueur, Historien Email | Twitter
  • "L'objet de la guerre n'est pas de mourir pour son pays, mais de faire en sorte que le salaud d'en face meure pour le sien." George S. Patton