Commander : Napoleon at War

Fantômas
6 février
2012
Info sur le jeu
Plateforme
  • PC Windows
  • Mac OS X
Éditeur
  • Matrix Games
  • Slitherine Software
DéveloppeurThe Lordz Games Studio
Date de sortieSeptembre 2008

L'épopée napoléonienne vous a toujours passionné ? Vous avez toujours voulu commander des milliers de soldats en lignes, des batteries de canons et mener des charges de cavalerie ? Vous aimez le bruit des canons et l’odeur de la poudre, mais vous n'êtes pas nés à la bonne époque et vous ne supportez pas l'idée de vivre un tel massacre ? Vous êtes un « petit Napoléon » mais des jeux plus compliqués comme Hearts of Iron vous rebutent ? Eh bien Commander : Napoleon at War est fait pour vous !

Commander : Napoleon at War est un wargame au tour par tour au concept simplisme : vous dirigez soit la France et ses alliés soit la coalition tout en contrôlant aussi bien leur aspect politique, économique que militaire.

Comparé aux ténors du genre, le jeu ne vous propose pas de gérer une seule nation. Ici, vous gérez l'un des deux camps, France ou Coalition. Chacun est composé de plusieurs nations différentes. Cela facilite amplement le jeu, on ne doit pas subir la mauvaise gestion de nations dirigées par l'IA. De même, lorsque la capitale d’une des nations tombe, celle-ci disparaît du jeu et un certain nombre de points est accordé au camp victorieux. A la fin d’une partie, le nombre de points est calculé et le camp qui en a le plus gagne. Souvent il n'y a pas de grande surprise puisque l'un des deux camps a la totalité des points.

Les unités évoluent au fil des années grâce à l'expérience acquise au combat ou à des améliorations. Canons, cavalerie, bateaux, fantassins, il y a un large éventail d'unités permettant d'établir vos stratégies. D'autant plus que diverses unités peuvent agir en même temps. Leur coopération les rendra plus efficaces et meurtrières.

Chaque unité dispose de caractéristiques qui lui sont propres. Ces dernières influencent sur leur comportement et leur efficacité. De même divers bonus peuvent vous être accordés en fonction de la topographie ou de la présence de personnages illustres et feront varier le déroulement des combats. Ceux-ci sont résolus selon ces bonus et les caractéristiques des unités (visibles dans leurs profils) et une fois le combat résolu le nombre de pertes s'affiche. L'unité vaincue, si elle n’est pas anéantie, peut tenir sa position ou bien battre en retraite. L'aspect militaire est l’aspect principal du jeu puisqu'il permet de conquérir ou de défendre des territoires afin de conserver ou étendre les possessions de son camp.

A l'aspect militaire s'ajoute celui politique. Très épuré, il s'agira surtout de déclarer la guerre à des territoires neutres pour agrandir son « empire ».

Enfin l'aspect économique est le « moteur » de la guerre. Il faut créer des infrastructures et décider des recherches à faire. Ces recherches permettent des avancées technologiques qui procurent des améliorations à vos unités qui évoluent. De même, vous pourrez acheter soldats, navires et officiers. Plus vos ressources seront grandes, plus vous pourrez  aligner de troupes et faire pencher la victoire de votre côté.

Venons-en au plus important enfin, le contexte historique. Celui-ci est en partie respecté mais la fiction peut vite prendre le dessus. La coalition se forme aux bonnes dates avec les bonnes nations. Toutefois comme dit précédemment, une grande liberté est donnée. Ainsi, dans ma partie sur le scénario de Waterloo, limité à 4 tours (1815), par un habile stratagème, mes forces ont repoussé et vaincu les troupes de Blücher et Wellington. Ainsi, j'ai pu m’emparer d’Antwerp et de Bruxelles en 4 tours, me permettant ainsi de remporter le scénario et donc de faire gagner la France à Waterloo.

Test de Commander : Napoleon at War  Test de Commander : Napoleon at War  Test de Commander : Napoleon at War

Test de Commander : Napoleon at War  Test de Commander : Napoleon at War  Test de Commander : Napoleon at War

7.0
Commander : Napoleon at War

Commander : Napoleon at War reprend les mêmes principes et caractéristiques que son aîné Commander : Europe at War. Peu profond et avec trop peu de possibilités comparé à d’autres titres, les vétérans du genre le trouveront trop facile et le délaisseront. Toutefois, il existe peu de jeux de ce genre reprenant l'épopée napoléonienne et il n’en reste pas moins que ce jeu est agréable à jouer et vous occupera durant de longues heures afin de faire et défaire l'Histoire.
Intérêt historique :
  • + Facile à prendre en main
  • +Les attaques groupées
  • +Les batailles historiques
  • -Manque de challenge
  • -Répétitif
  • -Peu d'évolution par rapport à son prédécesseur

  • Lyrik Le Vétéran, Testeur, Historien
  • "I'm ashamed of you, dodging that way. They couldn't hit an elephant at this distance" Major général John Sedgwick avant d'être mortellement frappé par une balle sudiste...