Call of Duty

Fantômas
8 mars
2012
Info sur le jeu
Plateforme
  • PC Windows
  • Mac OS X
  • PlaySTation 3
  • Xbox 360
  • N-Gage
ÉditeurActivision
DéveloppeurInfinity Ward
Date de sortie
  • Novembre 2003 (PC)
  • Décembre 2009 (PS3, Xbox 360)

Le crépitement des tirs, les cris des blessés, des chars en feu, vous et quelques frères d'armes victorieux au milieu d'un village dévasté. Voila une des scènes récurrentes des Call of Duty...

Chaque année un nouveau Call of Duty sort. Ces dernières années, les épisodes se sont souvent tournés vers un théâtre moderne fictif. Mais, les premiers étaient, quant à eux, plutôt tournés vers la deuxième guerre mondiale. Le premier inaugurait une franchise de FPS qui devenir une des séries les plus prolifiques du monde vidéoludique.

Le premier Call of Duty se base donc sur la seconde guerre mondiale. Tour à tour américain, britannique et russe, vous devez mettre un terme à la présence allemande en Europe. Bien qu'étant un FPS classique, il diffère de son principal concurrent Medal of Honor par la présence d'une équipe de soldats alliés très présente et qui vous aidera tout au long de vos missions.

Le jeu vous propose d'incarner un parachutiste américain, parachuté avec son escouade dans la France occupée, d'incarner un parachutiste anglais en Normandie, qui deviendra par la suite membre des forces spéciales, et enfin un soldat russe.

Uniformes et armes sont respectés par l'aspect mais aussi par les bruitages. L'éventail d'arme est assez bien fourni : M1 Garand, Thompson, BAR, Colt 45, PPSH 41, K98, MP40... De même, on différenciera facilement les soldats par leurs uniformes (avec parfois les grades ou même des camouflages). Vous aurez aussi l'occasion de côtoyer des véhicules civils et militaires (Panzer et transports de troupes…) et même de piloter un T-34 !

Vous serez plongés en pleine bataille en France, en Russie et même en Allemagne  aux côtés de vos frères d'armes. Vous devrez prendre et défendre des villages, villes, positions, face aux troupes allemandes. Mais vous participerez aussi à de célèbres grandes batailles, comme celle de Stalingrad ou de Hürtgenwald, la prise des canons près du manoir de Brécourt, l'assaut sur Pegasus Bridge...

Le tout est magistralement mis en scène, comme dans un film Hollywoodien avec des musiques renforçant l'immersion. D'ailleurs, de nombreuses missions s'inspirent de moments de films et séries célèbres comme Enemy at the Gates (Stalingrad) ou Band of Brothers.

Vos alliés combattront et périront à vos côtés, les explosions vous rendront sourd, chaque tir subit vous inquiétera. Car oui, comparé aux autres Call of Duty, une barre de vie était présente et le seul moyen de récupérer des points de vie était de trouver des trousses de soins. L'un des moments les plus grandioses et les plus épiques reste la bataille de Stalingrad, entre la traversée tumultueuse de la Volga, un fusil pour deux, les tirs allemands mais aussi soviétiques (pas de repli envisageable), on se croirait presque dans un film. Assauts, embuscades, séances de snipe, attaques blindées, le jeu propose de nombreuses séquences variées.

Notons toutefois que le jeu manque de réalisme : à moins de jouer en difficulté maximum, une rafale de MP40 ne vous tuera pas du premier coup, certains de vos alliés seront immortels, d'autres qui peuvent mourir pourront être remplacés rapidement. L'impression d'être un Rambo reste, puisque souvent, malgré une infériorité nette face à un ennemi mieux armé et équipé, vous pourrez facilement gagner. Parfois même, vous serez seul face à des dizaines d'ennemis (notamment lors de la campagne britannique) et véhicules qui seront faciles à éliminer.

Le solo vous occupera une demi dizaine d'heures et le multi prolongera considérablement la durée de vie, d'autant plus qu'il est encore assez joué par des joueurs sérieux. Il propose en outre de nombreux modes de jeu (Team Deathmatch, Search and Destroy, Capture the Flag…).

8.5
Call of Duty

Principal concurrent de Medal of Honor, Call of Duty est un excellent jeu, bien que différent de ce dernier par son côté « mes frères d'armes sont là » ! Il vous divertira un bon moment notamment grâce au multi. Personnellement, j'ai le jeu depuis près de 5 ans et j'y joue toujours.
Intérêt historique :
  • +L'ambiance
  • +Les armes
  • +Les missions
  • +Les uniformes
  • -Peu de respect historique
  • -Sentiment d'être un super-soldat

  • Lyrik Le Vétéran, Testeur, Historien
  • "I'm ashamed of you, dodging that way. They couldn't hit an elephant at this distance" Major général John Sedgwick avant d'être mortellement frappé par une balle sudiste...