Battle Academy : Le wargame accessible

Fantômas
Thématique
Seconde Guerre mondiale, Front de l'Ouest, Campagnes d'Afrique du Nord
3 mars
2012
Info sur le jeu
Plateforme
  • PC Windows
  • Mac OS X
  • Xbox 360
  • iPad
Éditeur
  • Matrix Games
  • Slitherine Software
DéveloppeurSlitherine Software
Date de sortieAoût 2010

Battle Academy, avec ses allures cartoons le jeu a de quoi désorienter. Mais sous ces apparences enfantines, se cache un mécanisme de jeu intuitif et addictif.

Dans ce jeu de stratégie au tour par tour, vous dirigez quelques escouades de soldats et des chars, en ayant pour objectifs de contrôler ou défendre des positions comme des camps, villes et ponts.

Les allemands feront de leur mieux pour vous freiner : contre-attaques, embuscades, défenses acharnées, bombardements.

Le jeu est facile à prendre en main. Chaque unité dispose d'un certain nombre de points d'action lui permettant d'agir à chaque tour. Ce nombre diffère selon l'unité utilisée : ainsi un char se déplacera plus loin que de simples soldats et pourra même attaquer après son mouvement.

Il existe deux types de mouvements : un direct et un autre plus stratégique, la "chasse". Avec ce dernier, votre unité ne subira pas de malus trop important pour engager l'unités adverses, mais se déplacera moins loin. Oui, lorsqu'une unité s'est déplacée à grande vitesse (sur une longue distance donc), elle subit un malus de précision. Vos chars pourront aussi se désengager en effectuant une marche arrière ou changer de direction d'un simple clic. Vos unités d'infanterie bénéficient aussi de cette dernière option.

L'aspect le plus important reste les combats : dès qu'une unité ennemie est repérée, vous pouvez la prendre pour cible. Chaque unité possède des caractéristiques propres qui lui confèrent avantages et inconvénients lors des combats. Un char sera plus efficace contre l'arrière d'un blindé ou contre une unité de fantassins à découvert.

Blindages et couvert sont pris en comptes. Lorsque vous survolez de votre curseur une zone de la map, des informations concernant l'environnement apparaissent. Le terrain fournit un avantage en termes de couverts : une unité retranchée dans un bâtiment ou dans une forêt sera plus dure à éliminer qu'une unité à découvert. De plus, une unité dans un bunker ne peut être délogée que par son extermination lors d'un assaut ou d'une fusillade particulièrement meurtrière.

Les seules munitions prises en compte sont les munitions secondaires, telles que les grenades et les charges d'explosifs. Celles-ci permettent à l'infanterie de faire face aux blindés ou de lancer des assauts.

Un autre facteur pris en compte est le moral. Une unité peut être "détruite" lorsque tous ses membres sont morts, "supprimée" et elle ne peut donc plus attaquer au tour suivant, et enfin, elle peut "battre en retraite" si elle est trop attaquée/exposée au feu.

Lorsque vos unités attaquent, les ennemis ne les repèrent pas forcement. Elles sont alors en embuscade. L'ennemi ne peut pas riposter. En effet, dans ce jeu, les troupes attaquées peuvent riposter si l'assaillant est détecté.

Vous pourrez bénéficier de certains bonus lors de vos parties comme soin de vos unités, bombardements, ravitaillement (le seul moyen de récupérer des grenades) ou même amélioration de vos troupes. En effet, par ce bonus ou à force de combats, vos troupes acquièrent de l'expérience et deviennent plus efficaces. Usez de votre esprit de stratège à bon escient et vous l'emporterez : encerclements, diversions, reconnaissances, attaque frontale ou de flanc il y a de nombreuses possibilités stratégiques.

Du côté historique, le jeu est très respectueux. Vous jouez principalement les alliés bien que les allemands soient jouables dans une mission et en multi. Vous pourrez combattre en Afrique du Nord face aux allemands et aux italiens, mais aussi en Normandie et dans les Ardennes. Les campagnes respectent les événements réels et les unités présentes. Il y a de nombreuses unités utilisables parmi lesquelles fantassins, chars, camions, avions.

Chacune a un skin différent. On reconnaitra facilement un tigre, un char Stuart, un Panzer IV et on pourra même distinguer un Sherman Firefly d'un Sherman classique. Les véhicules et les unités s'adaptent à leur environnement : dans le désert, les chars auront un camouflage adapté et les fantassins seront en tenues adéquates. De même, l'armement des fantassins est facilement identifiable : MP40, bars et M1 Garands sont faciles à discerner.

Test de Battle Academy  Test de Battle Academy  Test de Battle Academy

Test de Battle Academy  Test de Battle Academy  Test de Battle Academy

Test de Battle Academy  Test de Battle Academy  Test de Battle Academy

8.0
Battle Academy

Battle Academy est une excellente surprise et un très bon jeu qui vous occupera de longues heures.
Intérêt historique :
  • +Nombre de campagnes
  • +Les unités
  • +Les décors
  • -Peu de détails historiques lors des parties comme le nom des villes

  • Lyrik Le Vétéran, Testeur, Historien
  • "I'm ashamed of you, dodging that way. They couldn't hit an elephant at this distance" Major général John Sedgwick avant d'être mortellement frappé par une balle sudiste...