Sherlock Holmes : The Devil's Daughter

Le_Moine
Thématique
29 octobre
2015
Info sur le jeu
Plateforme
  • PC Windows
  • PlayStation 4
  • Xbox One
ÉditeurBigben Interactive
DéveloppeurFrogwares
Date de sortieJuin 2016

Sorti il y a un peu plus d'un an, Crimes & Punishments était le 7e opus de la licence Sherlock Holmes développé par Frogwares. Et voilà que 12 mois plus tard, le studio ukrainien annonce une nouvel opus pour sa série phare. Un laps de temps assez court entre les deux volets, alors que vaut ce Sherlock Holmes : The Devil's Daughter ? Début de réponse avec cette première preview réalisée lors de la Paris Games Week.

Crimes & Punishments 2

Cette petite démo était composée de 4 actes. Le premier où nous retrouvons un Sherlock Holmes en mauvaise posture et un peu relooké par rapport au précédent opus. La tension est palpable, Sherlock est devenu une proie... mais de qui ? La réponse lors de la sortie du jeu ! La démo revenant 48h en arrière juste après ce passage. Retour dans l'appartement de Sherlock Holmes où un nouveau personnage féminin (Miss De Bouvier) vient nous informer d'un nouveau dossier. Puis, nous découvrons la possibilité de sortir de l'appartement, et de vadrouiller dans le quartier. Une première pour la série. Sherlock Holmes : The Devil's Daughter se veut plus vivant, plus ouvert et plus détaillé. Prometteur. De plus, nous retrouvons tout ce qui a fait la nouveauté de Crimes & Punishments avec l'examen des suspects, les interrogatoires et les décisions à choix multiples. Ce nouveau Sherlock Holmes suit fortement les traces de son prédécesseur.

Nouveauté dans le jeu, on pourra incarner d'autres personnages que Sherlock Holmes (ou Watson dans le précédent opus). Ainsi, la démo nous a présenté un passage où l'on incarne un des orphelins-espions de Sherlock. Ici, pas question d'enquête mais de filature. Un moment assez original et novateur pour la série mais qui manquait de finition et de diversité. En effet, ce dernier était très répétitif : on suit, on se cache, on fait attention à la jauge de détection, et ce jusqu'à la fin de la séquence. De plus la caméra n'est pas très bien placée et n'offre que peu de visibilité. Mais n'oublions pas que le jeu est toujours en développement, et que la version présentée n'était que de l'alpha.

Sherlock Holmes : The Devil's Daughter

Autre nouveauté, un passage un peu orienté action et surtout très stylé. Sherlock Holmes entre dans un bar... et quelques temps plus tard tout dégénère. Un petit combat en QTE et en actions contextuelles s'enchaînent, mais de façon très stylée. Ainsi, les compétences uniques de Sherlock Holmes lui permettent de ralentir le temps et de mieux prévoir ses actions. Le coup du chapeau était vraiment impressionnant, et très stylé, et rappelle ces films ou bande dessinées qui usent du Bullet Time, Wanted et Matrix en tête. Enfin, la démo se clôture sur une partie inspection/enquête d'une habitation. De quoi rassembler les derniers indices et prendre sa décision finale afin d'inculper ou non le suspect.

Côté contenu, Sherlock Holmes : The Devil's Daughter proposera 6 affaires différentes et de nombreuses fins. En effet, comme dans Crimes & Punishments, vos décisions ont un impact direct sur la suite de l'enquête et, s'il est possible de se tromper, le game over n'est pas à l'ordre du jour. Un atout intéressant même si, il semble, que, comme dans le précédent jeu, chaque affaire soit cloisonnée. Plus de 60 personnages seront à rencontrer et à inspecter/interroger. Des personnalités différentes et des tas d'attitudes à interpréter.

D'un point de vue graphique, ce Sherlock Holmes : The Devil's Daughter est plutôt joli. Encore plus détaillé et vaste que son prédécesseur. Bien sûr, rien n'est terminé et le rendu final devrait être encore plus beau. Techniquement parlant, la démo présentée n'était pas au mieux mais comme nous l'a expliqué Pavel Kyrylchenko, ce n'est pas représentatif de la version finale du jeu. D'ailleurs, une vidéo de ce que devrait être le rendu final nous a été présentée et le résultat est bien plus probant. Les effets de lumières sont d'ailleurs magnifiques et assez réalistes. On a hâte de voir le tout en version finale ainsi que les différentes localisations que l'on espère diversifiées.

Sherlock Holmes : The Devil's Daughter

En dehors de la caméra lors de la filature, et des quelques soucis techniques sûrement liés à la version alpha de cette démo de Sherlock Holmes : The Devil's Daughter, cette présentation a su clairement nous emballer. Bien entendu, le jeu reste fidèle à la série, et ne vous attendez pas à un AAA d'action et d'aventure avec des enquêtes. Frogwares reste un studio indépendant et ne peut faire du Uncharted à la sauce enquête. Mais, comme depuis le début, Frogwares arrive à nous proposer un univers cohérent, détaillé et immersif. Les fans de la série et de Sherlock Holmes devraient être aux anges.

Sherlock Holmes : The Devil's Daughter

B+
Sherlock Holmes : The Devil's Daughter

Seul petit bémol, l'aspect vraiment très proche de Crimes & Punishments. On retrouve quasiment tout ce qui composait le précédent volet, même HUD, mêmes menus, mêmes façons de faire, même style, même gameplay... le tout légèrement amélioré et avec quelques nouveautés. A voir également si le changement d'éditeur (Focus Home Interactive cède sa place à BigBen Interactive) aura une influence ou non sur le jeu et son contenu...
Intérêt historique :

  • Le_Moine Fan de Rallye et des brunes, Ancien membre d'HistoriaGames
  • « La fin de l’espoir est le commencement de la mort. » De Gaulle
    « If in Doubt, flatout. » Colin McRae