PDXCON2018 - Pléthore de DLCs en approche pour tous les jeux de Grande Stratégie !

Roi d'Albanie
Thématique
Porte-monnaie
19 mai
2018

Wow ! Cette PDXCON 2018 commence sur de bonnes bases ! Après avoir annoncé des jeux de plateau fort alléchants pour ses titres historiques, Paradox est fidèle à sa réputation en nous annonçant dès ce premier jours trois DLC pour ces mêmes jeux ! De quoi saliver en attendant, on l’espère, des titres comme Europa Universalis : Rome II ou bien évidemment… celui dont il ne faut pas prononcer le…Victoria III bon sang ! De quoi vider également son portefeuille, son compte en banque, et vous préparer à vous séparer de l’un de vos reins. C’est vrai, c’est inutile et superflu, et l’on vit très bien avec un seul.

Mais trêve de plaisanterie. Alors que le DLC pour Crusader Kings II concernant les Croisades a été dévoilé il y a quelques jours, il est désormais confirmé. On connait maintenant son nom et davantage de détails le concernant.

S’intitulant « Holy Fury », et non « Deus Vult » comme nous l’aurions aimé, il se concentrera sur des mécaniques de jeux relatives à l’organisation de guerres saintes, avec de nouvelles options de gameplay spécialement prévues pour les rois chrétiens et les souverains païens, afin de rendre le jeu plus détaillé dans ce sens. Quelques exemples concrets de nouveautés concernent par exemple la possibilité de canonisation de saints catholiques, ou encore de nouvelles lois de successions...

Prix de vente : 20 euros, tout de même. Sortie prévue courant 2018.

Europa Universalis IV n’est pas en reste et recevra une expansion immersive se concentrant sur le sous-continent indien. Intitulé « Dharma », cette expansion permettra au joueur de composer son propre gouvernement et offrira également une refonte totale du système politique. Les compagnies commerciales d’investissement seront également de la partie, tout comme un nouvel arbre de mission spécifique aux nations indiennes !

Une mise à jour gratuite habituelle accompagnera la sortie de ce DLC pack immersif. Le développeur promet ainsi dans son communiqué de presse de nouveaux moyens de contrer les rebelles et de nouveaux outils de gestion coloniale.

Idem concernant son prix, 20 euros, et sa date de sortie, courant 2018.

Enfin, Hearts of Iron IV va recevoir une nouvelle mise à jour intitulée « Man the Guns ». Ce DLC se concentrera sur les démocraties en guerre et sur le volet du combat naval : deux domaines qui avaient grandement besoin d’être approfondis dans Hearts of Iron IV et qui constituaient jusqu’alors l’un de ses points faibles. L’arsenal de la démocratie que sont les États-Unis recevra ainsi de nouveaux arbres de focus décisionnels, ainsi que de nouvelles options de jeu. D’autres nations libres auront le droit aux mêmes ajouts : on peut logiquement parier ici sur la France et sur la Grande Bretagne.

Le DLC permettra entre autre de désigner ses propres navires en détail, et offrira également plus de détails et de moyens de gérer la guerre navale. Il sera lui aussi accompagné d’une mise à jour gratuite et vendu au prix de 20 euros. Sortie prévue dans les prochaines semaines.

Hormis cette annonce, Hearts of Iron IV annonce également la sortie une édition anniversaire collector pour son million d’exemplaires vendus. Cette édition anniversaire inclura des sublimes dioramas collectors peints à la main et présentant des scènes de batailles avec les soldats italiens érigeant leur drapeau dans les ruines de Londres : une façon fort artistique de célébrer l’Histoire alternative. Elle comprendra aussi le jeu de base et son dernier DLC. Il faudra toutefois dépenser 170 euros pour se la procurer, et 180 pour obtenir tous les DLC en bonus. Pas sûr que la majorité des joueurs soit prête à franchir le pas… Les trois DLC annoncés aujourd’hui pour CK II, EU IV et HOI IV coûtant déjà à eux seuls près de 60 euros.

Quoiqu’il en soit, Paradox Interactive nous gâte en termes de contenus aujourd’hui, à défaut de nous rendre riche… Reste à savoir si Victoria III va pointer le bout de son nez.