Imperator : Rome, journal des développeurs n°2

Thématique
Rome antique, Conquête romaine
5 juin
2018

Comme chaque semaine, les développeur de Paradox Interactive nous en disent plus sur leur vision et le développement de leur nouvelle création, Imperator : Rome. Il sera ici surtout question de la carte et des provinces.

Retrouvez la version anglaise du DevDiary n°2 sur le forum de Paradox Interactive.

Comme annoncé d’entrée de jeu, il est prévu que la carte d’Imperator soit la plus détaillée et la plus riche a jamais avoir été créée dans un jeu Paradox. Pour donner un exemple, la Sicile, qui comptait deux provinces dans Europa Universalis III va en abriter… 24 dans Imperator !

Le territoire sera divisé en cités, qui, en se regroupant, formeront une province. Chaque province regroupera environ 10 à 12 cités, et seront une mécanique essentielle au jeu : le commerce, les gouverneurs... s’organiseront au niveau des provinces.

Viens ensuite la question de la carte en tant que telle, intimant liée à la date de départ. Celle ci sera située en 304 avant notre ère. La question de ce choix n’est pas encore dévoilée, mais il s’agit d’une date importante à la fois pour le monde hellénique et pour Rome.

Les développeur nous expliquent ainsi avoir travaillé en fonction des sources, expliquant avoir pris le moins de liberté possible, et seulement quand le manque de source était trop préoccupant, comme pour les îles britanniques, sans vraiment de sources écrite avant 150 avant l’ère chrétienne, et ont donc du extrapolé a partir de ce qu’en a dit César. Il leur a semblé néanmoins nécessaire d’inclure ces provinces peu documentées pour leur rôle historique ultérieur déterminant, avec par exemple la Scandinavie du sud, berceau d’une grande partie des futurs grands peuples germaniques, ou la Bretagne déjà évoquée.

Si la sud de la Scandinavie formera la limite nord de la carte, celle ci s’étend, au sud, jusqu’au golfe d’Aden, afin d’inclure les royaumes d’Éthiopie à l’héritage riche et documenté pour le coup. Enfin, et c’est personnellement ce qui me met dans une joie profonde et exubérante, la carte s’étendra à l’est jusqu’au delà du sous continent indien ! Enfin un jeu sur l’antiquité qui rendra compte des relations, nombreuses et réelles, entre la méditerranée et l’Asie du Sud !

Voilà donc les principales informations de ce second Journal des développeurs. La Hype est réelle.

Imperator : Rome