Total War Arena : Le plein d'infos sur la version 3.0

Roi d'Albanie
Thématique
Antiquité
7 février
2018

Wargaming a réuni la presse dans notre capitale parisienne couverte de neige en ce 6 février 2018. Au programme, de nombreuses annonces concernant le titre Total War : Arena, que Wargaming supervise en compagnie de The Creative Assembly, via sa division Wargaming Alliance dont le but est de développer des jeux accompagné d'éditeurs tiers.

Dans sa version actuelle, le jeu est disponible en bêta fermée et propose trois factions : Romains, Grecs et Barbares. Chacune des factions a plusieurs choix de commandants. Total War : Arena offre alors un positionnement différent de celui des Total War plus classiques. Initialement pensé comme étant un mode multijoueur à part entière pour Rome II, il a finalement pris une direction différente pour devenir un jeu à part entière.

Un jeu qui délaisse totalement l'aspect stratégique, la carte de campagne, le mode solo et la géopolitique pour plonger instantanément dans le cœur de la bataille avec une immédiateté prégnante. Sous ses airs plus arcades, Arena ne plaira peut-être pas aux puristes, mais il ne faudrait pour autant en tirer la conclusion qu'il est simpliste, loin de là. 

Si l'aspect authenticité historique du jeu est plus limité par rapport à un Total War classique, les options tactiques sur le terrain restent nombreuses et chaque commandant/ faction dispose de forces et de faiblesses. Par exemple, les Romains disposent d'une infanterie lourde puissante et disciplinée, ainsi que de redoutables armes de sièges alors que les barbares ont des unités de cavalerie rapides, et une infanterie légère propice à l'embuscade en terrain accidenté. Bref, en étant plus accessible, le jeu reste doté de nombreuses subtilités. Il est surtout très fun à jouer, du fait de la rapidité avec laquelle peuvent s'enchaîner les batailles, et de l'aspect coopératif, placé au cœur du gameplay.

En effet, comme nous vous en parlions lors d'un précédent article présentant la bêta fermée, Total War Arena oppose deux équipes de dix commandants contrôlant chacun trois unités de leur choix. La collaboration est donc au cœur du jeu, et nombreuses sont les stratégies possibles. Afin d'être efficace de façon optimal dans le jeu, il est donc recommandé de jouer entre amis. Dans tous les cas, la marque de fabrique de Wargaming, à savoir le free to play, reste d'actualité. Aussi, vous pouvez totalement librement télécharger le jeu et vous faire un avis par vous-même.

Total War Arena  Total War Arena
Total War Arena  Total War Arena

Pour ce qui est de l'objet de la conférence de presse, elle présentait en détails la version 3.0 qui va ouvrir la bêta à la totalité des joueurs le 22 février. Outre ce passage à la bêta ouverte, l'information majeure reste l'ajout d'une quatrième faction : Carthage.

Les community managers avaient fait un teasing plutôt explicite il y a quelques jours mais c'est désormais confirmé : Hannibal sera de la partie très prochainement. Et il arrive avec les éléphants de guerre qui vont ajouter de nouvelles options tactiques au gameplay. Très puissants et semant le chaos dans les rangs serrés d'infanterie, il faudra faire preuve d'intelligence et de sang froid pour les arrêter à l'aide des armes de jets et des balistes. Pour avoir testé Carthage, les éléphants sont vraiment sympas à jouer.

Outre les pachydermes, trente unités composeront l'arbre de la faction carthaginoise, divisées en dix rangs, selon un système similaire à ce qui se fait dans World of Tanks. Les éléphants seront disponibles à partir du rang 6. Les deux commandants disponibles pour l'instant sont : l'iconique Hannibal, bien évidemment, et son frère moins connu Hasdrubal. 

Total War Arena  Total War Arena
Total War Arena  Total War Arena

La possibilité d'organiser des parties dans des lobbys privés entre amis sera aussi ajoutée au jeu, tout comme deux nouvelles cartes qui feront également leur apparition : 

  • Passage d'Auguste, où les unités commenceront aux extrémités de la carte et devront avancer vers leur base située au centre de celle-ci.
  • Forêt de Teutobourg, là où Arminius piégea les légions de Rome, leur infligeant une terrible défaite. Cette carte dispose d'un terrain accidenté et d'une topographie très particulière, propice aux embuscades.

Disposant d'une communauté très active durant sa bêta fermée, il reste à voir si Total War : Arena parviendra à passer le cap de la bêta ouverte. S’il peut frustrer certains vieux de la vieille, le jeu dispose à coup sûr d'atouts importants pour réussir et s'imposer dans un nouveau positionnement : celui du STR massivement multijoueur free to play. 

Pour suivre toute l'actualité relative à Total War : Arena, restez connecté sur HistoriaGames.