Septième faction de Rome II : Total War dévoilée

7 mars 2013 par Aymdef et Étienne Houde | Total War | Antiquité | PC

Elle s'est faite attendre et la voici dévoilée aujourd'hui, la septième faction de Rome II : Total War sera donc l'empire Parthes. Il s'agit d'une ancienne et importante puissance politique et culturelle iranienne dans la Perse antique.

Connu aussi sous le nom d'Empire arsacide en référence à Arsace Ier qui, en tant que chef de la tribu Parni, fut le fondateur de l'empire au milieu du IIIème siècle av. J.-C. À son apogée, l'empire parthe s'étend des sources de l'Euphrate, dans ce qui est aujourd'hui le sud-ouest de la Turquie, jusqu'à l'est de l'Iran. Bien entendu, sa position géographique lui offrit des avantages économiques et en fit également un carrefour entre les différentes cultures. La route de la soie passant par ces régions, permettant de relier l'empire romain et le monde méditerranéen et l'empire Han en Chine.

Retrouvez les autres factions sur HistoriaGames :
Rome | Carthage | Macédonien | Iceni | Arverni | Suebi | Parthia | Aegyptus | Pontus | Athènes-Sparte-Épires | Séleucide

Les mots qui reflètent la faction Parthia sont : Tolérance, Justice et Profit

Faction ParthiaSuite à l'ascension au pouvoir d'Arsaces, devenu chef de la tribu Parni, l'équilibre de la région fut grandement bouleversé. En effet, Arsaces s'attaqua au protectorat séleucide affaibli de Parthava qui tentait d'exercer son contrôle sur la Parthie et remporta la victoire. Ainsi commença la montée des Parthes, un empire oriental comparable à la dynastie achéménide et l'un des rares qui a été presque l'égale de la puissance et de la richesse de Rome.

Constituant une confédération de tribus, l'empire parthe est célèbre pour ses chevaux, les archers à cheval nomades et la cavalerie lourde. Cette dernière est reconnaissable par l'utilisation d'armure en bronze ou en fer recouvrant les chevaux et leur cavalier. Pour son infanterie, Parthe s'appuie sur les différentes ethnies peuplant ses régions. On y retrouve des montagnards iraniens ou perses qui font de parfaits tirailleurs ou lanciers, et parfois même des mercenaires, armés à la mode séleucide.

Dotés d'un héritage culturel tant perse qu'hellénistique, les pratiques religieuses et philosophiques des Parthes inclus la vénération du zoroastrisme et d'une multitude de dieux Grecs et Iraniens. Tout au long du développement de Parthes, une élite économique s'est constituée aux quatre coins de l'empire. Cette noblesse contrôlait certains secteurs clés de l'économie comme l'agriculture ainsi que plusieurs points d'accès du commerce florissant issus des premiers développements de la route de la soie.

En tant que faction orientale, L'empire de Parthes profite grandement du riche héritage légué par l'empire Perse. Les Parthes leur doivent notamment la force de leur culture et surtout le développement du commerce dans la région. Notons également que les Parthes, de par leur culture zoroastrienne, étaient un exemple de tolérance pour l'époque (l'esclavage y était interdit), ce qui facilita la conquête de nouvelles terres. Toutefois, cette tolérance leur fut pourtant néfaste à long terme en ce qui a trait au contrôle de l'économie et de l'ordre public. Côté militaire, l'empire de Parthes était surtout redouté pour la grande mobilité de sa cavalerie et son excellence dans le tir à l'arc montée.

comments powered by Disqus