Une histoire de la Seconde Guerre Mondiale

kreuzberg
16 novembre
2012
Info sur le livre




Titre original
  • 1940, de l'abîme à l'espérance
  • 1941, le monde prend feu
  • 1942, le jour se lève
  • 1943, le souffle de la victoire
  • 1944-1945, le triomphe de la liberté
AuteurMax Gallo
ÉditeurXO EDITIONS

Une histoire de la Seconde Guerre Mondiale, un œuvre de cinq tomes indéfinissable littérairement. Essai ? Roman ? Max Gallo mélange l'Histoire qu'il a côtoyée en université avec l'écriture romanesque qu'il maîtrise si bien (c'est pour cela qu'il a un siège à l'Académie Française).

Mais Gallo malgré sa tentative pour donner un air romanesque à son œuvre, a cette fois ci raté son idée. Lui qui savait écrire une magnifique série sur Napoléon, où il savait nous transporter avec exaltation sur les pas de l'Empereur, ne parvient pas à nous faire évader, à nous faire entrer en connexion avec lui à travers cette œuvre. La période est-elle trop sombre pour se prêter à un roman ? Très certainement. Et puis, ce n'est pas comme si c'était le premier bouquin sur la terrible Seconde Guerre Mondiale ; plus de la moitié des essais historiques écrits aujourd'hui portent sur cette difficile période. Aucune originalité à reprendre le même thème.

On pourrait se dire que Gallo a certes raté sa cible par rapport à l'écriture à adopter pour une telle œuvre, mais qu'il s'est rattrapé sur le point historique. Et bien ma foi, Max Gallo a vécu la Seconde Guerre Mondiale en tant qu'être omniprésent et omniscient et nous retranscris aujourd'hui la moindre seconde qu'il a vécu à cette époque, ainsi il n'est pas nécessaire de mettre une bibliographie à la fin de ses ouvrages... En 1940, Max Gallo avait huit ans. Il raconte l'Histoire comme si il y était, alors qu'à huit ans, il vit la guerre sans la comprendre. Il est donc insensé de ne citer aucun ouvrage qui pourrait soutenir la véracité de son œuvre.

Le rythme de l'ouvrage est moyen, l'écriture est parfois soporifique. Aucune figure de style n'est employée, sinon l'hyperbole, ce qui en devient parfois usant pour le lecteur.

On pourrait également, pour finir, signaler le manque d'organisation dans la rédaction de son œuvre. Dans les quatre premiers tomes, il informe le lecteur que le titre de son dernier tome sera « Le Tombeau du IIIe Reich ». Il n'en est rien, puisque finalement le titre sera au dernier moment « Le Triomphe de la Liberté ».

Verdict

Une histoire de la Seconde Guerre Mondiale est une œuvre inclassable et certainement la plus mal écrite par Max Gallo. Mêlant avec difficulté le roman et l'essai historique, il ne fait que réaliser une série de cinq tomes tenant plus du roman que de l'essai, une œuvre qui se contredit elle-même.

  • Kreuzberg Ancien membre d'HistoriaGames