Les Ombres de Katyn

Maréchal de l'Empire
1er mars
2017
Info sur le livre
Titre originalLes Ombres de Katyn
AuteurPhilippe Kerr
TraducteurPhilippe Bonnet
ÉditeurLe Masque
GenreRoman
Sortie4 mars 2015
Nombre de pages450
Philippe KerrPhilippe Kerr en 2014

Personnage récurrent et central d'une série de romans du romancier écossais Philip Kerr, Bernie Gunther, ancien « Komissar » de la Kriminalpolizei (ou Kripo en abrégé, police criminelle de Berlin), travaille désormais pour le Bureau des Crimes de guerre de la Wehrmacht.

Sa notoriété est notable pour avoir résolu de grandes affaires et pour être un très bon détective, trop bon parfois pour certains. L’année 1943 est marquée par la défaite de Stalingrad (ce qui n’a pas pour effet de mettre beaucoup d’Allemands en joie). Très vite, Gunther se retrouve sur l'affaire d'un crime commis par la Royale Navy. Cette dernière aurait coulé un navire hôpital. Par son cheminement, le capitaine  va être - malgré lui - recruté par le ministre de l’éducation et de la propagande, qui est tout simplement Joseph Goebbels, pour enquêter sur un éventuel crime commis par l’armée soviétique non loin de Smolensk dans une forêt nommée Katyn.

S’il s’avère qu’un massacre a bien été organisé, cela pourrait être un grand coup de « communication » pour l’Allemagne afin de montrer au monde quel genre d’Allié se révèlent être les Russes, surtout à l’approche de la conférence de Téhéran réunissant les trois grands.

Il doit donc mettre en évidence qui sont les auteurs de ce massacre et s’assurer que tout cela n’est pas une mise en scène visant à déstabiliser l’Allemagne. Toutefois, durant son enquête, des hommes du 537e régiment allemand de transmission vont se retrouver assassinés, et des aristocrates allemands vont être liés à cet affaire pour de toutes autres raisons.

Philippe Kerr regorge d’une connaissance incroyable quant aux événements passés non loin du Front de l’Est de la Seconde Guerre mondiale. Il livre un regard acéré sur les faits à travers son personnage en alliant un humour noir tranchant mais réaliste sur les événements passés dans des villes comme Smolensk durant l’occupation.

Les cadavres exhumés des charniers à Katyn (1943).Les cadavres exhumés des charniers à Katyn (1943).

Il dispose de nombreuses anecdotes historiques qui ont le mérite d’être originales et peu connues mais surtout d’offrir un tout nouvel angle de vue sur ce qui a pu être l’occupation allemande, la relation entre les aristocrates et dignitaires nazis tel qu’Hitler, la difficulté d’être russe en cette période trouble, les innombrables massacres trop souvent oubliés et bien d’autres anecdotes qui, parfois livrées de manière terrible, nous rappellent bien vite les atrocités comises par les deux camps et les différentes armées durant la Seconde Guerre mondiale.

Une chose est sûre concernant ces récits, qu’ils soient horribles ou non, nous n’avons pas le droit d’oublier ces masses innombrables de personnes liquidées dont une grande partie git encore dans des charniers.

Les Ombres de Katyn s’aligne dans la chronologie de Philippe Kerr où nous pouvons retrouver le détective berlinois Bernie Gunther avant, pendant et après la Seconde Guerre mondiale en Allemagne. Nous y retrouverons aussi d’autres personnages liés à des histoires tout aussi intéressantes et peu connues du grand public, le tout en étant évidemment sourcées.

Quant à moi je conseille vivement les livres de Philippe Kerr, la Trilogie Berlinoise qui est un véritable succès est un très bon début pour découvrir cet univers à l’ambiance si particulière alliant Histoire, périodes sombres, humour noir et faits méconnus.

  • HammerHammer Le petit Napoléon, Chroniqueur, Historien, Youtubeur
  • "Ce qui ne me tue pas me rend plus fort." Alexandre III le Grand
  • "Du sublime au ridicule, il n'y a qu'un pas." Napoléon Bonaparte