J'étais médecin dans les tranchées

kreuzberg
29 octobre
2012
Info sur le livre
Titre originalJ'étais médecin dans les tranchées : 2 août 1914 - 14 juillet 1919
AuteurLouis Maufrais
ÉditeurRobert Laffont
GenreAutobiographie
Sortie2 octobre 2008
Nombre de pages336

J'étais médecin dans les tranchées. 2 août 1914 - 14 juillet 1919 est une autobiographie par Louis Maufrais ; à la fin de sa vie, aveugle et incapable d'écrire, ayant peur que son témoignage disparaisse, Maufrais enregistre sa voix sur seize cassettes. Sa petite fille, Martine Veillet, a retranscris à l'écrit en 2001 ce que ces cassettes contenaient et à mené des recherches historiques et généalogiques afin de compléter le récit exaltant de son grand-père.

Mais laissons donc Marc Ferro (qui a écrit la préface du livre) parler un peu :

« Août 1914. Louis Maufrais, étudiant en médecine, pense présenter l'internat quand la guerre éclate. Le jeune homme rejoint le front, découvre les tranchées. Il va y rester quatre ans. Quatre ans pendant lesquels il côtoie la mort les pieds dans la boue et les mains dans le sang, jour et nuit enterré au fond de postes de secours secoués par le souffle des obus. Quand il a un moment de repos, il prend des notes, photographie, pour raconter la souffrance, celle de ses camarades, la sienne, mais aussi l'amitié, le burlesque, l'absurde... Voici un texte hallucinant. oeuvre d'un médecin, qui a fait toute la Grande Guerre dans les tranchées, il est à ce jour inédit, publié pour la première fois en ce 90e anniversaire de l'Armistice. Maufrais a été partout : d'abord en Argonne et en Champagne en 1915, à Verdun et sur la Somme en 1916, à nouveau à Verdun en 1917, enfin chirurgien dans une ambulance d'avril 1918 à janvier 1919. Non seulement il a été sur tous les fronts de la guerre, en France, mais au feu quatre années sur quatre. En cela, son témoignage est unique. Il l'est aussi en ce que son activité de médecin auxiliaire l'amenait à prendre des notes pour le suivi de ses blessés. Ce sont ses carnets et ses photographies, sauvegardés, qui lui ont permis, soixante ans plus tard, de dicter des fragments d'une précision inégalée : des informations et souvenirs intacts, comme congelés. »

Tout comme l'a dit Marc Ferro, cette autobiographie est un témoignage unique, d'un témoin et un acteur de la Première Guerre Mondiale. Ce récit (agrémenté de photographies prises par Louis Maufrais en personne) est le seul récit autobiographique existant d'un médecin français durant cette guerre, ce qui renforce sa légitimité et son apport historique.

L'écriture, sans être familière ou soutenue, est à portée de tous : Louis Maufrais a trouvé la limite juste entre le compréhensible pour le grand public et le compréhensible pour le public à l'intellect important.

Si parfois, la monotonie s'installe, il ne faut pas oublier que la guerre n'est pas faite que d'actions héroïques et constantes. Il n'empêche que Maufrais sait aussi retranscrire les évènements lorsqu'il y a de l'action.

Verdict

J'étais médecin dans les tranchées. 2 août 1914 - 14 juillet 1919, témoignage saisissant et véridique, est une preuve que dans cette violente guerre, il y eut des millions de gens sensés qui ne prenaient du plaisir à côtoyer la mort (contrairement à ce que certains pensent). Cette autobiographie est incontestablement un récit humaniste et poignant à recommander à tous, amateurs et étudiants.

  • Kreuzberg Ancien membre d'HistoriaGames