Encyclopédie des avions de chasse français 1939-1942

L'Amiral
19 avril
2018
Info sur le livre
Titre originalEncyclopédie des avions de chasse français 1939-1942
AuteurChristian-Jacques Ehrengardt
ÉditeurEditions Caraktère
GenreEncyclopédie
SortieMars 2018
Nombre de pages171
Prix39,90 €

Le terme « encyclopédie » est de nos jours connoté négativement : on pense souvent à des gros ouvrages difficilement lisibles ; mines d’informations certes, mais hors de prix et trop souvent remisés en haut d’une étagère. Dans le cas de l’Encyclopédie des avions de chasse français, vous pouvez balayer tous ces arguments. Sauf si ouvrir un livre vous donne la nausée, bien sûr.

Parue en mars 2018, cette encyclopédie se donne le rôle de présenter les différents modèles des avions de chasse (seulement eux) utilisés par la France de 1939 à 1942. L’auteur a décidé de ne pas s’arrêter le 22 juin 1940 car le régime de Vichy récupère et améliore même en secret des appareils de chasse, dans l’espoir vain de reconstituer une Armée de l’air rendue moribonde par les conditions d’armistice. De plus, l’ouvrage ne couvre pas seulement les avions ayant été produits en série, mais aussi les prototypes (dont certains clairement en avance sur leur temps... ou totalement désuets).

Les appareils sont classés par ordre alphabétique au fil des pages. Les 22 types, allant du rapide Arsenal VG.30 à l’étrange SNCASE SE.100, sont « décortiqués » par Christian-Jacques Ehrengardt (créateur de la revue Aérojournal dédiée à la guerre aérienne) : naissance, conditions de développement, maladies congénitales, succès (ou non) pendant la période 1939-1940, et enfin utilisation sous Vichy.

La grande force de cet ouvrage est la présence de photographies des appareils parfois inédites et surtout d’excellents profils couleurs réalisés par Jean-Marie Guillou.

Néanmoins, l’encyclopédie reste tout à fait abordable pour le lecteur moins au fait de l’aviation française de 1940 : une introduction pose les bases du paysage chamarré de la production aéronautique française avant l’armistice, permettant au lecteur de mieux comprendre la diversité des appareils et de leurs prototypes. C’est aussi le moment où toutes les puissances européennes se posent la question de l’utilisation de l’aviation, plus poussée qu’un simple moyen de « balayer le ciel ».

Les tâtonnements français dans les programmes de constructions aériens sont aussi la marque de l’entrée dans la modernité : alors que des appareils comme le D.510 font encore très « années 20 », des programmes pour le MB. 155 sont développés, aux lignes résolument modernes.

Dans les faits, le parc aérien français en 1940 pâtira des errances entre les programmes mais surtout de la sous-motorisation des appareils. Cela poussera la France à acquérir les très bons Curtiss H75-A ou au contraire les mauvais Koolhoven FK.58 qui auront des destins très différents...

En conclusion, l’Encyclopédie des avions de chasse français est un très bon livre car loin du format « dogmatique » des encyclopédies habituelles. La présentation des appareils est très bien faite, avec de nombreuses photos et une utilisation bien expliquée. La présence de profils couleurs et de plans au trait permettent d’admirer ces appareils, pour beaucoup impressionnants, et de sortir de la monotonie des photos d’époque - forcément en noir et blanc.

La lecture de l’ouvrage dresse un tableau varié des matériels de chasse français de 1939-1940, souvent servis par des équipages expérimentés, mais parfois peu adaptés. Certains appareils seront néanmoins fournis à des alliés, comme les Finlandais en 1939, ou saisis par le Reich et l’Italie fasciste et réutilisés - ou refourgués à des puissances satellites.

Petit plus : pour le joueur de War Thunder, de nombreux avions de chasse jouables y figurent (Curtiss H-75A, Caudron 714…) ; l’ouvrage permet de contextualiser ces appareils, mais aussi de voir leurs faiblesses de naissance ou leurs conditions d’emploi.

Les illustrations en couleur ainsi que la couverture sont très bien réussies, et permettent de donner une seconde jeunesse à ce genre littéraire en le rendant bien plus attractif.

Cette encyclopédie est à mettre entre toutes les mains, de passionnés d’aviation ou d’Histoire, pour combler les lacunes historiographiques sur l’Armée de l’air française au début du Second conflit mondial.

  • Witz Rédacteur, Testeur, Chroniqueur, Historien
  • « L'important n'est pas ce que l'on supporte, mais la manière de le supporter » Sénèque