Fiche de

Retaliation Path of Rome

Partager
Plateforme
  • PC Windows
  • Mac OS X
Période historique
  • Antiquité
  • Rome antique
GenreStratégie en temps réel ÉditeurXTeam Software Solutions DéveloppeurXTeam Software Solutions Date de sortie2017

Retaliation Path of Rome est un jeu de stratégie qui met le joueur dans la peau d'un dirigeant romain. Son but est de faire évoluer sa ville au travers de plus de cent missions diverses et variées. Le joueur devra réussir certains objectifs comme obtenir un niveau de patriciens et de plébéiens ou un niveau de bonheur défini.

Missions :

  • Atteindre un certain niveau de population.
  • Atteindre un niveau de bonheur donné.
  • Gagner un certain montant d'argent.
  • Réussir des missions dans un temps donné.
  • Gagner des batailles.

Il y a cinq niveaux de difficulté prévus, de « Très facile » à « Très compliqué » avec différentes ressources, dotation en monnaie... Les missions ne sont jamais les même : elles sont prévues pour être refaites à l'infini.

Le joueur peut construire plus de 50 structures (qui demandent des ressources spécifiques) dans sa ville, comme :

  • Quartier d'esclaves
  • Maisons de plébéiens
  • Champs de blé
  • Ferme
  • Port de pêche
  • Caserne
  • Mur
  • Amphithéâtre
  • Arène

Dans chaque cité, des adversaires PNJ auront pour but de freiner le joueur dans sa réussite, par exemple en gagnant de l'influence ou de l'argent. Ils essaieront de récupérer les meilleurs endroits pour construire avant le joueur, et seront plus ou moins habiles en fonction du niveau de difficulté. Certains se concentreront dans l'aspect financier, alors que d'autre en politique.

Les structures ont un pouvoir d'attractivité différent : les villas patriciennes verront le prix du terrain alentour augmenter s'il y a des jardins, mais vont perdre s'il y a des entrepôts, étables, etc. Les résidents chercheront toujours à obtenir la meilleure parcelle.

De la même façon, si la cité a besoin de blé, le prix des terrains à blé va augmenter, mais inversement si la ressource n'est que peu demandée.

Avec le temps, les bâtiments tombent en ruine. Une maintenance chaque semaine sera nécessaire pour réparer les effets du temps.

Une exploitation mesurée et intelligente des ressources permettra au joueur de construire sa cité le plus avantageusement possible, permettant ainsi d'optimiser le bonheur des habitants. Leur niveau de bonheur va amener de nouveaux besoins qui devront être comblés. Si le bonheur est bas, les structures de la cité seront moins productives.

La gestion des travailleurs est différente en fonction des bâtiments. Tout comme les habitations, les structures avec la meilleure gestion seront favorisées par les travailleurs. Les esclaves seront utiles pour certains travaux mais les plébéiens auront leur place chez les artisans et commerçants.

Le joueur pourra ainsi commercer et acquérir certaines ressources sur le marché. Il pourra aussi jouer avec les prix et la demande pour gagner plus d'argent.

Concernant l'aspect militaire, le joueur pourra fortifier sa ville avec des murs ou des tours. À propos de l'offensive, le joueur pourra former des troupes différentes et les diriger sur le champ de bataille. Les armées seront organisées en cohortes qui pourront adopter un style de déplacement ou d'attaque. Plus le général de l'armée sera près de la cohorte, plus les ordres transmis à celle-ci seront vite appliqués. Si le général tombe au combat, le déplacement des cohortes se fera toujours mais plus lentement (sans parler du trou au moral).