Guerre du Péloponnèse - AAR sur Total War : Rome II - Épisode 1

Thématique
Guerre du Péloponnèse
19 février
2020

L'After Action Report (AAR) consiste à relater de manière plus ou moins ludique ou/et romancée une partie de jeu vidéo, généralement du point de vue du joueur. Il s'agit la plupart du temps de jeux de stratégies, qui s'adaptent le mieux à ce concept.

Celui qui va suivre va raconter en onze épisodes une partie de Total War : Rome II - Le courroux de Sparte à la tête de Corinthe, joué sans mods.

Liste des épisodes

Épisode 1 | Épisode 2 | Épisode 3 | Épisode 4 | Épisode 5 | Épisode 6

Hiver 432 av. J.-C.

« Il faut détruire Athènes ! »

Voilà ce que l'on entend de tous côtés ces jours-ci, sur l'Acrocorinthe. Détruire Athènes ! Qui aurait pensé que l'on prierai les dieux de l'Olympe de maudire et raser cette grande cité, alors qu'il y a cinquante années, la Grèce entière était liguée derrière elle contre ces Perses damnés !

Et pourtant. Bien des saisons sont passées, et la situation a bien changé depuis les jours glorieux de Salamine et des Thermopyles.

Craignant une nouvelle attaque venue de l'Orient, les Athéniens avaient formé la Ligue de Délos, afin de garder les cités hellènes unies. Mais nous n'avons fait que repousser des tyrans pour en retrouver d'autres ! Les Athéniens ont allégrement outrepassé leurs droits ! Nous avions déjà protesté il y a vingt ans, lorsqu'ils avaient transféré le trésor de la Ligue de Mégare à Athènes.

Guerre du Péloponnèse - AAR sur Total War : Rome II - Épisode 1

Dorénavant, cette « ligue » n'est qu'un mauvais prétexte pour garder tout le monde grec enchaîné ! Ils imposent des taxes et obligent toutes les cités grecques à donner asile et ravitaillement à leurs flottes.

En somme, nous sommes réduits à supporter précisément le joug que nous auraient imposé les Perses s'ils l'avaient emporté ! Et l'affaire de Potidée a constitué la goutte qui a fait déborder l'amphore, tout comme celle d'Épidamne. Assez !

Nous avons envoyé une délégation à Sparte, qui a plaidé notre cause et obtenu satisfaction. Nous avons formé à nouveau l'antique ligue du Péloponnèse. C'est nous, Corinthiens, qui la commanderont avec Sparte. Mégare nous a rejoints, ainsi que Delphes, Thèbes, Messène et Olympie.

Et c'est à moi, Pisistrate, que les oligarques de l'Acrocorinthe ont confié le titre de stratège de Corinthe.

Guerre du Péloponnèse - AAR sur Total War : Rome II - Épisode 1

Quelles sont nos options ? Mes officiers et fonctionnaires m'ont fait un rapport détaillé.

La bonne nouvelle, c'est que nous possédons l'avantage sur terre. Corinthe est une cité aussi grande que populeuse : nous pouvons lever des troupes en grand nombre. Et frapper Athènes est à notre portée : l'ennemi n'est qu'à deux ou trois jours de marche d'ici.

Les mauvaises nouvelles, maintenant. Notre commerce est grevé par la poigne athénienne. Notre position dans l'isthme de Corinthe assure d'attirer les artisans et les marchands d'Épire, d'Achaïe et même d'Illyrie, qui viennent ici échanger leurs biens contre ceux des Cyclades, de l'Attique et de l'Asie. Mais maintenant que nous sommes en guerre, Corcyre et Naupacte nous empêcheront de rassembler suffisamment de fonds pour faire la guerre.

À cela s'ajoute un autre problème : si nos troupes à pied sont supérieures, celles qui combattent sur les domaines de Poséidon sont inférieures. Les bénéfices de la ligue de Délos et l'expérience des Athéniens dans ce domaine leur assurent une immense flotte de plusieurs centaines de trières, et des équipages expérimentés. Nos navires sont moins nombreux et moins adroits ; et Sparte est totalement dépourvue de la moindre marine digne de ce nom. L'ennui, c'est qu'en l'absence de supériorité maritime, nous ne pouvons assiéger immédiatement Athènes, qui n'aura aucun mal à se ravitailler par la mer.

Guerre du Péloponnèse - AAR sur Total War : Rome II - Épisode 1

Enfin, nous ne doutons pas que les cités encore soumises par Athènes soient enclines à rejoindre notre cause ; mais toutes n'ont pas les moyens de se rebeller à leur tour. Elles combattront pour leur maître et comme ce dernier contrôle la mer, elles ne tarderont pas à lui apporter les moyens qui lui manquent.

Devant mes hommes, je prends la parole et annonce mes décisions. Notre première priorité est de nous assurer le contrôle total de l'isthme de Corinthe. C'est à Naupacte que nous frapperons en premier, pour assurer à notre cité des revenus suffisant. Ensuite, nous aviserons si nous avons les capacités d'attaquer et conquérir Corcyre.

Guerre du Péloponnèse - AAR sur Total War : Rome II - Épisode 1

Dehors, l'air est froid et sec : l'hiver sera bientôt passé. Lorsque les beaux jours reviendront et que les bourgeons pointeront sur les branches, la saison de la guerre sera là. J'ordonne que les forgerons travaillent jour et nuit pour apprêter nos lances et nos xíphos.

Et par Zeus, c'est bientôt sur l'Acropole que nous lui ferons des offrandes pour le remercier de nous avoir accordé la victoire !

Le saviez-vous ?

Véritable autoroute antique, le Diolkos fut une voie dallée construite sur les huit kilomètres de terre de l'isthme de Corinthe, sur lequel les navires de commerce pouvaient être halés. Ainsi, ils pouvaient accéder au golfe de Corinthe, sans avoir à faire un long et coûteux détour autour du Péloponnèse.

Guerre du Péloponnèse - AAR sur Total War : Rome II - Épisode 1
  • Cernunnos Testeur, Rédacteur
  • "Messieurs, c'est une plage privée! Je crois que nous dérangeons!" - Un officier britannique sur Sword Beach