Nova Regnum - AAR sur Total War : Attila - épisode 6

Thématique
3 octobre
2018

L’After Action Report (AAR) consiste à relater de manière plus ou moins ludique ou/et romancée une partie de jeu vidéo, généralement du point de vue du joueur. Il s’agit la plupart du temps de jeux de stratégies, qui s’adaptent le mieux à ce concept.

Celui qui va suivre va raconter en dix épisodes une partie de Total War : Attila à la tête du peuple franc, joué sans mods. Cette faction offre un défi de niveau « difficile ».

Liste des épisodes

Épisode 1 | Épisode 2 | Épisode 3 | Épisode 4 | Épisode 5 | Épisode 6 | Épisode 7 | Épisode 8 |

423 ap. J-.C.

Britannia brûle.

Nova Regnum - AAR sur Total War : Attila - épisode 6  Nova Regnum - AAR sur Total War : Attila - épisode 6

Les combats ont fait rage toute l’année ; et ces chiens de Calédoniens n’ont reculé devant rien pour nous nuire. Ils ont réitéré leurs tentatives d’assassinat, et sont parvenus à fédérer les Pictes et les Eblani derrière eux ! Segontium a été assiégée, mais nous sommes parvenus à les repousser aux prix de lourdes pertes.

Heureusement, Chugus et ses braves ont fait preuve d’audace, et pendant que les Calédoniens s’épuisaient devant Segontium, lui a sauté sur l’occasion pour s’emparer de Camulodunon, Lindum et Eboracum. Ces bâtards ont tous fui vers le nord, et se regroupent au-delà du mur d’Hadrien.

Nova Regnum - AAR sur Total War : Attila - épisode 6

Je brûle de lancer l’offensive tout de suite, et de les exterminer. Mais la saison est trop avancée ; bientôt la neige va tomber, et les dieux savent à quel point l’hiver est terrible. Nous allons camper tout l’hiver ici, et au printemps, nous achèveront nos ennemis.

Nova Regnum - AAR sur Total War : Attila - épisode 6

Les Jutes sont venus à notre aide et se sont montrés dignes d’être nos alliés. Ils ont repoussé plusieurs incursions des Pictes, qui tentaient de piller nos côtes pendant que nos armées étaient occupées ailleurs ; et leurs troupes en Bretagne nous ont été d’un secours certain. Pour solidifier notre alliance, j’ai accordé a Frodi la main d’Adelais, ma fille aimée.

L’hiver passe.

La neige a disparu et les routes sont redevenues praticables après des mois de pluies et de tempêtes de glace. Je comprends maintenant pourquoi les Romains ont préféré enfermer ces barbares derrière le mur d’Hadrien. Nous voilà rendus sous les murs d’Eildon !

Nova Regnum - AAR sur Total War : Attila - épisode 6

Cinq mille Calédoniens malades et affamés y sont retranchés. Mais ce ne sont pas eux qui me posent problème... ce sont les Pictes. Les Pictes, qui ont levé de nouveaux osts et qui menacent de nous prendre à revers si nous n’agissons pas rapidement. Mes conseillers me disent que nous pourrions encercler la cité et les laisser mourir de faim ; je refuse nettement. Nous n’avons pas ce luxe ; les Pictes sont probablement déjà en marche. Il faut attaquer, et immédiatement, sinon nous aurons affaire à dix mille ennemis en même temps.

J’ordonne l’assaut : mon ost fait face à la citadelle. Les Calédoniens ont choisi de ne pas laisser de forces dans la forteresse, pour tenter de nous envelopper en rase campagne : mal va leur en prendre. Nous avançons au pas pour ne pas nous épuiser trop tôt et conserver l’attention de l’ennemi… pendant que Chugus, à la tête de son armée, arrive par l’ouest et prend la colline à revers !

À la tête de ses guerriers, il accourt glaive au vent, se jette sur les rares défenseurs du fort, et les taille en piéces.

Nova Regnum - AAR sur Total War : Attila - épisode 6

Ses cavaliers se chargent de balayer les groupes adverses dans les plaines alentours.

Nova Regnum - AAR sur Total War : Attila - épisode 6

Quand les Calédoniens ont vent de la manœuvre, il est déjà trop tard. Les lanciers de Chugus bloquent le passage étroit qui mène au fort ; et ses guerriers occupent la place. La lutte s’éternise cependant ; la colline se transforme en véritable abattoir. Nous les prenons entre deux feux et nous les massacrons. Nous pouvons sentir la peur des Calédoniens d’ici. Ceux qui tentent de s’enfuir reçoivent des javelots entre les omoplates. Quand le soleil se couche, nous sommes victorieux !

Nova Regnum - AAR sur Total War : Attila - épisode 6

La gloire est nôtre, et les quelques centaines de Calédoniens qui respirent encore sur ces terres fuient comme des agneaux devant les loups. Le soir, je ne partage cependant pas l’euphorie générale. Nous avons subi des pertes conséquentes, en morts et en blessés. J’espérais obtenir une victoire moins coûteuse en vies : mes espions m’ont confirmé que les Pictes arrivent.

Et quelques jours plus tard, mes craintes se trouvent confirmées. Voici cinq mille Pictes devant nous...

Nova Regnum - AAR sur Total War : Attila - épisode 6

Enfer ! Nos propres renforts sont loin au sud. Nos guerriers sont bien plus expérimentés et mieux équipés. Cependant, nous sommes fatigués, et nos pertes sont lourdes. Le nombre et la vitalité vont jouer en faveur de ces requins de Pictes ! Et nous ne pouvons pas battre en retraite ; nous serions rattrapés.

Eh bien… puisqu’il n’y a pas d’alternative, alors nous allons rougir la terre une dernière fois ! Aux armes !

Cette aube pourrait bien être la dernière, pour nous. Si nous vainquons, nous sommes maîtres de la Bretagne. Si nous sommes vaincus, nous mourrons tous et la guerre s’éternisera pour plusieurs années encore. Nous entonnons des prières à Wotan et aux dieux immortels des forêts. Les Pictes se dissimulent dans la brume...

Nova Regnum - AAR sur Total War : Attila - épisode 6

Lorsqu’ils émergent du brouillard, la clameur de ces barbares fait trembler les arbres. Ils se montrent téméraires : échappant au contrôle de leurs chefs, les troupes ennemies s’éparpillent et tentent de poursuivre nos cavaliers. J’ai bien fait de leur ordonner de galoper sur leurs flancs et de menacer leur artillerie : je vais ainsi forcer les Pictes à s’épuiser en courant après nos cavalier, et diviser leur forces. Prions Wotan pour que cela aide à nous donner la victoire ! Puis bientôt, c’est le premier choc. Que chaque brave empoigne sa lance !

Nova Regnum - AAR sur Total War : Attila - épisode 6

Les hululements guerriers des Pictes résonnent sur le champ de bataille. Nous frappons de taille et d’estoc, sachant que nous devons vaincre ou mourir. La lutte est féroce et le bruit assourdissant ; et ces chiens ont fini par comprendre qu’ils devaient se regrouper pour profiter de leur avantage numérique. La mort fauche son lot de victimes !

Nova Regnum - AAR sur Total War : Attila - épisode 6

Tout en combattant au premier rang, je prie ardemment Wotan pour que ma ruse marche le plus longtemps possible et que l’autre partie de l’armée picte continue de perdre son temps et son énergie à poursuivre notre maigre cavalerie.

Nova Regnum - AAR sur Total War : Attila - épisode 6

Nous tuons, tuons, tuons ! Les Pictes combattent nus ou vêtus de simples braies, nous en abattons autant que nos bras peuvent porter de coups, mais il en revient toujours plus ! C’est comme si la brume vomissait des guerriers.

Ce n’est plus une bataille, c’est un bain de sang. Nous sommes trop peu nombreux ! J’entends qu’un de nos chefs vient de mourir transpercé d’une flèche ; mais je n’ai pas eu le temps de comprendre de qui il s’agissait. Fasse les cieux que Chugus vive encore ! Une seconde clameur salue la mort d’un général ennemi. Je vois des guerriers de tous bords qui tombent de fatigue et qui, pourtant, se battent encore, et d’autres qui fuient pour conserver leur vie.

Je me bats avec l’énergie du désespoir ; mon épée se brise sur le bouclier d’un picte aux yeux fous. Je m’apprête à ramasser une arme sur le sol lorsqu’un violent coup à la tête m’assomme net et me fait perdre connaissance.

Le saviez-vous ?

Nova Regnum - AAR sur Total War : Attila - épisode 5Fac-similé de l'anneau sigillaire trouvé dans la tombe du roi Childéric à Tournai en 1653, Bibliothèque nationale de France.

Le roi Childéric Ier fut le successeur présumé de Mérovée, qui donna son nom à la célèbre dynastie franque des Mérovingiens. Né vers 436 et mort en 481, il est, comme beaucoup de chefs dits barbares, ordonné gouverneur de la province romaine de Belgique. En pratique, il règne déjà sur les terres du nord de la Gaule et consacre son règne à asseoir la domination franque dans la région.

  • Cernunnos Testeur, Rédacteur
  • "Messieurs, c'est une plage privée! Je crois que nous dérangeons!" - Un officier britannique sur Sword Beach